Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Billets, fables, humour, divers. › Ma revue de presse, de blog, de sites...

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 19 février 2017

Affaire Fillon : 13 juristes dénoncent un "coup d'État institutionnel" (LE POINT)

Fillon_a_Charleville_Mezieres.jpg

Les spécialistes du droit relèvent sur Atlantico.fr des infractions aux Codes pénal et institutionnel dans l'affaire d'emploi fictif qui accable le candidat de la droite :

« Ce n'est pas une poignée de substituts militants trop zélés qui feront obstacle aux millions de Français qui ont déjà choisi démocratiquement François Fillon comme candidat de la droite et du centre. »

Lire l'article

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

Si s'était aujourd'hui, ce serait un second tour "Marine Le Pen / François Fillon" (Filteris Euromediations)

Filteris_Presidentielles.png

La méthode qui avait permis de prévoir la victoire du Brexit ou celle de Donald Trump, ou encore, dès le 12 octobre, la présence de François Fillon au second tour des Primaires, est encore peu utilisée en France, où les sondages "traditionnels" continuent à fleurir malgré leurs résultats de plus en plus souvent démentis par les urnes.

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

dimanche 5 février 2017

Les réseaux fixes de haut et très haut débit : un premier bilan (Cour des Comptes)

En 2013, l’État s’est engagé à couvrir en dix ans l’ensemble du territoire dans le cadre du « Plan France très haut débit » pour atteindre en 2022 100 % des 35 millions de logements et locaux à usage professionnel, dont 80 % en fibre optique jusqu’à l’abonné.

Ce déploiement repose à la fois sur des opérateurs privés et sur l’initiative et le financement des collectivités territoriales.

Pour ce premier bilan, la Cour et les chambres régionales des comptes ont examiné 47 projets territoriaux couvrant la moitié de la population et le tiers du territoire.

Les juridictions financières évaluent à 34,9 Md€ le coût total du Plan, estimé initialement à 20 Md€.

Par ailleurs, si l’objectif de couverture intermédiaire (50 % en 2017) sera bien atteint, l’insuffisance du co-investissement privé compromet l’atteinte de l’objectif de 100 % en 2022.

Les juridictions financières appellent donc à actualiser les objectifs, à mieux prendre en compte les technologies alternatives à la fibre optique jusqu’à l’abonné, afin de construire un « mix technologique » moins coûteux, et à intégrer un objectif de haut débit minimal pour tous. De manière générale, le Plan s’est focalisé sur la construction d’infrastructures fixes communes à tous les publics, sans réflexion sur les usages, alors que celles-ci ne constituent qu’une des facettes de la transformation numérique.

Lire la suite

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

Le témoignage de Vincent Goyet, attaché parlementaire

"Jusqu'en 2012, les députés pouvaient conserver le reliquat du crédit collaborateurs qui leur était attribué, en le transférant sur l'IRFM (transfert aujourd'hui plafonné à 6000€). Cet argent ne serait donc pas resté dans les caisses de l'Assemblée. Ceux qui demandent à Pénélope Fillon de "rendre l'argent" ignorent manifestement qu'il s'agirait de le rendre... à François Fillon lui-même."

Lire la suite

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

"L'assassinat politique de François FILLON" (Le blog de Regis Desmarais - Le Club de Médiapart)

Les masques tombent : l'affaire François Fillon se révèle être un véritable assassinat politique, mené tambour battant et avec une efficacité redoutable. Pourtant, un léger recul permet de voir cette affaire d'une façon différente et instructive. Ce qui se passe n'est rien de moins que la révélation des simulacres dans lesquels nos démocraties ont sombré.

Lire la suite

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

mercredi 1 février 2017

"Affaire Fillon : assistants parlementaires et "nègres", même combat pour Yves d'Amécourt" (France Bleu Gironde)

France_Bleu_Yves.jpg

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

Chambre Régionale des Comptes : "seules 20 % des collectivités respectent la durée réglementaire des 35 heures" (La Tribune)

crc-nouvelle-aquitaine.jpg

"L'enquête réalisée au plan national montre que "la durée théorique de travail des agents dans les collectivités contrôlées était en moyenne de 1.562 heures par an et que seules 20 % des collectivités respectaient la durée réglementaire annuelle de 1.607 heures" (35 heures annualisées). "Les enquêtes réalisées en Nouvelle-Aquitaine montrent que notre région suit cette tendance nationale. La méthode est toujours la même, octroi de congés exceptionnels par l'ordonnateur, de jours de fractionnement non autorisés, de jours supplémentaires en fonction de l'ancienneté... sans parler de régimes d'autorisations spéciales d'absence beaucoup plus généreux que celui applicable aux agents de l'Etat."

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

jeudi 12 janvier 2017

En 2015, le nombre de fonctionnaires territoriaux a augmenté dans les organismes régionaux et départementaux (+ 1,2 %) (Maire-Info)

En 2015, la hausse des effectifs dans la fonction publique a marqué un fort ralentissement ( +0,1 % après + 1,5 % en 2014, y compris contrats aidés), révèle l’Insee dans sa note Informations rapides sur l’emploi dans la fonction publique au 31 décembre 2015.

En 2015, le nombre de fonctionnaires territoriaux a diminué même dans le secteur communal (- 0,2 %). Il a augmenté à l’inverse dans les organismes régionaux et départementaux (+ 1,2 %) qui incluent la métropole de Lyon créée en 2015 dans le périmètre départemental. Hors contrats aidés, les effectifs de la fonction publique territoriale ont diminué en 2015 (-0,3 %), note l’Insee.

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

Loin du "choc de simplification" (Maire Info)

Les Français auraient-ils de plus en plus de mal à accéder aux documents administratifs ? C’est ce que l’on peut en déduire en lisant le rapport d’activité annuel de la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada).

En 2015, la commission a ainsi enregistré un « niveau record » de saisines ( 7 222) dépassant nettement le précédent pic de 2013. « Cette évolution s’explique notamment par le nombre croissant de questions nouvelles liées à la communication des documents et des demandes de plus en plus nombreuses et précises des administrés, en particulier dans les collectivités locales », souligne la Cada.

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

vendredi 18 novembre 2016

"Bâtir la fonction publique territoiriale de demain" (Xavier Brivet)

Assouplir le statut de la fonction publique territoriale, renforcer la place de l’employeur territorial dans les discussions relatives à la gestion des RH et trouver des leviers efficaces de management, telles sont les têtes de chapitre du Manifeste pour bâtir la fonction publique territoriale de demain, présenté hier par Villes de France, dans le cadre de ses 9e Rendez-vous de l’intelligence locale.

L’association propose notamment « d’alléger les procédures de révocation d’un agent inapte », de « prioriser les compétences dans le recrutement plutôt que le statut », « d’harmoniser les conditions d’application de la règle nationale des 1607 heures » de travail dans les collectivités, de « faire le bilan objectif de la suppression du jour de carence en matière d’absentéisme et en tirer les conséquences sur son rétablissement ». Elle recommande de « donner plus de latitude aux employeurs dans la rémunération des agents » et d’impliquer les associations nationales d’élus dans les négociations salariales conduites exclusivement par l’Etat aujourd’hui.

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

jeudi 17 novembre 2016

"Petits paradoxes et grandes contradictions des usagers des transports"

L'Observatoire de la mobilité 2016, réalisé par Ifop pour le compte de l'UTP, montre une nouvelle fois un décalage entre la perception économique et sécuritaire des usagers des transports, et la réalité. En particulier, nombre de voyageurs considèrent que les tarifs ont augmenté davantage que les autres services publics marchands au cours des dix dernières annnées, alors que c'est exactement l'inverse.

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

samedi 12 novembre 2016

Primaire de la droite : François Fillon en forte progression (LE POINT)

Fillon___9_points.png

D'après un sondage, l'ancien Premier ministre gagne neuf points au premier tour, au détriment du maire de Bordeaux toujours en position de favori.

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

mercredi 9 novembre 2016

Primaire : "Que feront-ils pour la chasse ?" (chassons.com)

Chassons_com.png

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

dimanche 16 octobre 2016

"Traitements bio : toxiques naturellement" (QUE CHOISIR)

tracteur-pulverisation_jpg.jpg

Pas d’agriculture sans traitement, pas de traitement sans inconvénient. Qu’ils soient bio ou conventionnels, tous les agriculteurs luttent contre les ravageurs. Contrairement aux idées reçues, les armes biologiques ne sont pas entièrement anodines. Les recherches s’intensifient pour améliorer leur efficacité et réduire leur impact potentiel sur les utilisateurs, la nature et les consommateurs.

"Que des défenseurs de l’environnement s’élèvent contre les inconvénients des phytosanitaires de synthèse, je le conçois, résume Daniel Sauvaitre, président de l’Association nationale pommes-poires (ANPP). Qu’ils demandent aux producteurs de les remplacer par de l’huile de neem parce qu’elle ne serait pas toxique, j’ai plus de mal à suivre"

Lire la suite

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

mercredi 12 octobre 2016

La Cour des comptes formule 14 recommandations, à l’attention de l’État et des collectivités territoriales

La Cour des comptes rend public un rapport, fruit d’un travail commun avec les chambres régionales des comptes, sur la situation financière et la gestion des collectivités territoriales et de leurs établissements publics. Les administrations publiques locales (Apul), qui représentent 20 % de la dépense publique, sont concernées par le respect des engagements européens de la France en vue du redressement de ses comptes publics.

En 2015, face à la baisse des concours financiers de l’Etat, les collectivités locales, prises dans leur ensemble, ont plutôt cherché à ralentir leurs dépenses qu’à recourir au levier fiscal (élection oblige !). Cependant, confrontées en 2016 à une contrainte financière plus forte, les collectivités locales doivent amplifier leurs efforts de gestion afin d’éviter une dégradation de leur situation financière.

De son côté, l’État doit assurer aux collectivités locales davantage de concertation sur les objectifs relatifs à leur trajectoire financière, remédier aux faiblesses de la fiscalité locale, qui viennent compliquer le pilotage par les collectivités de leur équilibre budgétaire (c'est devenu d'une complexité extrême !), et mettre en place un suivi unifié et efficace de la gestion des agents territoriaux, afin de favoriser la diffusion des bonnes pratiques.

La Cour formule 14 recommandations, à l’attention de l’État comme des collectivités territoriales.

Lire la suite

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

- page 1 de 57

Création # CHAMP de PUB