Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

En Nouvelle-Aquitaine › Région Nouvelle-Aquitaine

Elu depuis le 13 décembre 2015 Conseil Régional de la grande Région Nouvelle-Aquitaine avec Virginie Calmels.

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 10 octobre 2017

"Nouvelle-Aquitaine : Virginie Calmels va quitter la présidence du groupe Les Républicains" (France Bleu)

Virginie_Calmels_France_Bleu.jpg

La première adjointe au maire de Bordeaux, et vice-présidente de la métropole, annonce qu'elle va abandonner la présidence du groupe LR-CPNT au Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine, pour mieux se consacrer à ses mandats exécutifs, et à ses futures fonctions au sein du parti Les Républicains.

L'intéressée précise qu'elle va rester conseillère régionale, et que son successeur sera désigné lors d'un vote interne. Le Girondin Yves d'Amécourt, le maire de Sauveterre-de-Guyenne et premier vice-président du groupe, a déjà annoncé qu'il serait candidat.

Lire la suite

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

mercredi 4 octobre 2017

"Nouvelle-Aquitaine : Virginie Calmels se prépare à passer la main" (La Nouvelle République)

La cheffe de file de l'opposition au conseil régional de Nouvelle-Aquitaine annonce qu'elle pourrait quitter la présidence du groupe LR-CPNT si elle était élue vice-présidente du parti Les Républicains.

Lire la suite

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

mardi 26 septembre 2017

La Région Nouvelle-Aquitaine a besoin d'infrastructures et de transport !

Alain Rousset annonce vouloir recentrer son action sur l'emploi et les transports ! C'est plus qu'urgent ! Pas besoin d'un nouvel "audit" pour s'apercevoir que certaines lignes sont en péril. Limoges-Angoulême, Bergerac-Libourne, Poitiers-Limoges, Bordeaux-Agen ... Il suffit de prendre le train !

La vérité c'est que dans toutes les Régions de France, la décentralisation s'est accompagnée d'une amélioration notable du service rendu par le rail aux usagers, sauf en Nouvelle-Aquitaine !

Nous avons tiré le signal d'alarme à plusieurs reprises pendant la campagne des Régionales, et depuis. Mais rien n'y fait. Alain Rousset préfère investir dans son "tchou-tchou" des Pyrénées plutôt que de faire des travaux sur les lignes ferroviaires susnommées. Comble de la désobligeance, il va demander de l'argent aux territoires pour accomplir cette compétence pourtant 100% Régionale ! C'est le monde à l'envers.

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

jeudi 10 août 2017

Scandale financier de l'ex Poitou-Charentes : Le Tribunal Administratif laisse les responsables impunis. Le groupe LR/CPNT, à l'origine de la requête, regrette que justice ne soit pas rendue

Bordeaux, le 10/08/2017,

Dès la publication du rapport de la Chambre Régionale des Comptes, et des différents audits tous aussi accablants pour les responsables politiques de Poitou-Charentes, notre groupe LR/CPNT a demandé au Président de la Région d'intenter une action en justice contre les auteurs coupables de ce fiasco financier.

Alain Rousset ayant refusé le 15 mai dernier de poursuivre l'ancien exécutif, nous avons décidé de lancer de notre propre chef une action en justice pour défendre les intérêts des contribuables régionaux et ne pas laisser cette gestion irresponsable impunie.

Dans sa décision du 04 août, le TA n'a pas souhaité nous autoriser à poursuivre une action en justice, essentiellement sur les bases suivantes :

  • refus de saisir le procureur financier s'agissant de l'absence de délégation de signature du directeur des finances
  • refus de reconnaître le faux en écriture de ce même directeur qui a pourtant agi hors de tout cadre légal dans une intention coupable
  • refus de considérer l'absence de mise en concurrence dans le cadre de la signature de contrats d'emprunts par ce même directeur

Regrettant que le préjudice financier très élevé n'ait pas été pris en compte, nous sommes contraints de prendre acte de cette décision défavorable qui met à l'abri de toute poursuite pénale les auteurs politiques de ces actes délictueux, les exonérant ainsi de toute responsabilité devant leurs concitoyens.

Un élu doit pourtant assumer la responsabilité de ses décisions et de sa gestion.

A l'heure où le Parlement vote une loi de moralisation de vie politique, le scandale de la gestion de l'ex-région Poitou-Charentes restera donc impuni.

Nous prenons également date pour l'avenir des lourdes conséquences financières pour la Nouvelle-Aquitaine : des coupes budgétaires sont déjà opérées notamment en direction des territoires ruraux, des petites communes, engendrant des retards d'équipement tant en matière de numérique que de développement local.

Virginie CALMELS
Yves D’AMECOURT
Olivier CHARTIER

et l’ensemble des conseillers régionaux du groupe LR/CPNT

Lire la décision du Tribunal Administratif

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

lundi 3 juillet 2017

A quoi sert de déclarer d’utilité publique une infrastructure qui n’est pas financée ?

Annulation de la Déclaration d'Utilité Publique (DUP) des aménagements ferroviaires du Sud de Bordeaux (AFSB) par le Tribunal Administratif.

L’actualité valide la position tenue par Virginie Calmels, Présidente du groupe LR-CPNT de la Région Nouvelle Aquitaine, lors de la campagne des régionales.

Communiqué de Presse du Groupe Les Républicains/CPNT de la Région Nouvelle-Aquitaine

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

mercredi 28 juin 2017

"Majorité, opposition, chacun à sa place et les moutons seront bien gardés !"

Chers collègues, Monsieur le Président, vous l’aurez compris en m’écoutant, notre groupe soutien un certain nombre des actions mises en place par votre majorité, faut-il pour autant que notre groupe soit rebaptisé « les constructifs » ? Nous ne le croyons pas !

Majorité, opposition, chacun à sa place et les moutons seront bien gardés !

Comme l’avait dit un certain François Bayrou refusant de rejoindre l’UMP d’Alain Juppé le jour de sa création, c’était à Toulouse : « Le jour où nous penserons tous la même chose, c’est que nous ne penserons plus rien ! »

Certain nous explique aujourd’hui, que ce jour est arrivé ! Nous ne le pensons pas !

Refusons cette pensée unique et marquons nos différences ! Elles sont gages de progrès !

Et puis, comme disait Roseline Bachelot, « dans la majorité, c’est « ferme ta gueule », dans l’opposition, c’est « cause toujours ».

A nous le verbe !

__

26 juin 2017. Séance plénière du Conseil Régional de la Nouvelle Aquitaine. Vote du Budget Supplémentaire 2017. Intervention d'Yves d’Amécourt 1er Vice-Président du groupe LR CPNT

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

vendredi 2 juin 2017

Vers un nouveau cadencement des trains en région Pays de la Loire

Le 2 juillet prochain, les horaires des trains circulant en région des Pays de la Loire seront simplifiés grâce au nouveau cadencement. « L’objectif, dans un premier temps, c’est bien sûr d’améliorer l’efficacité du système ferroviaire et des TER sur la région », explique Roch Brancour, vice-président de la commission Transports.

Si le "cadencement" est possible en Pays de la Loire, il doit être possible en Nouvelle-Aquitaine ! Le cadencement ce sont des trains qui roulent à l'heure et qui partent à intervalle régulier. Bref, le rêve des usagers !

Lire la suite

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

jeudi 1 juin 2017

Gestion de l’ex-Région Poitou-Charentes : l’Opposition LR/CPNT dépose un nouveau recours

Le groupe des Conseillers régionaux LR/CPNT prend acte de la décision du Tribunal administratif de Bordeaux de ne pas l’autoriser à former, au nom de la Région, un recours contre l’exécutif de l’ancienne région Poitou-Charentes. Toutefois, la décision du Tribunal Administratif doit être correctement interprétée :

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

mercredi 12 avril 2017

La vulgarité, Monsieur Rousset, c'est de dénoncer la paille qu'il y a dans l'œil de son voisin au lieu de voir la poutre qu'il y a dans le sien !

Pour Alain Rousset, (article Sud-Ouest) le discours de François Fillon consistant à prôner une baisse des charges des entreprises pour accroître la compétitivité des entreprises témoigne "d’une incompétence crasse" avant de parler de "vulgarité".

Lorsqu'Alain Rousset aura fait ses preuves en matière de "gestion des ressources humaines" et de "bonheur au travail" il pourra commencer à commenter les propositions de François Fillon sur l'emploi.

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

mardi 11 avril 2017

Ouverture à la concurrence des TER : premiers échanges entre Régions de France et des opérateurs

En vue de l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire régional de voyageurs, Régions de France a lancé une série d’auditions des parties prenantes pour aider les régions à élaborer les futurs appels d’offres. Les premiers échanges ont été menés avec les représentants d’Arriva, de Deutsche Bahn, du Groupe Eurotunnel, de Keolis, de SNCF Mobilités, de Thello, de Transdev et de l’Union des transports publics et ferroviaires (UTP), a indiqué Régions de France dans un communiqué le 7 avril. "Ces auditions ont montré une forte appétence des nouveaux entrants pour devenir des acteurs à part entière sur le marché français, a souligné l’association d’élus.

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

lundi 10 avril 2017

SRADDET : "La belle idée risque fort d’aboutir à un blocage supplémentaire".

Monsieur le Président, chers Collègues,

La loi NOTRe a confié aux Régions l’élaboration d’un SRADDET (Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires). Le SRADDET ne doit pas se limiter aux seules compétences de la Région car il s’imposera à toutes les collectivités locales, et à l’Etat. C’est donc un vaste plan de concertation qu’il convient d’engager avec l’ensemble des acteurs. Pour cela une méthodologie doit être choisie qui permette de fédérer les partenaires multiples autour d’un projet commun.

En effet, le SRADDET ne peut pas être l’agglomération des désidératas des territoires. Il ne peut pas, non-plus, être un méga-SCOT. Il ne peut pas, enfin, être un exercice de préfiguration du Contrat de Plan Etat Région.

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

Puisque vous ne souhaitez pas ester en justice, nous avons demandé au Tribunal Administratif de le faire à votre place !

Mon intervention lundi matin devant le Président Alain Rousset et l'assemblée de la Région Nouvelle-Aquitaine.

M. le Président, mes chers collègues,

Vous avez déposé sur nos pupitres un sachet de tomates "Rougeline" avec l'inscription "sans résidus de pesticides". Nous vous remercions pour ce cadeau.

Nous avons nous aussi un cadeau déposé sur vos pupitres, c'est un dossier bleu qui contient notre combat pour une Région "sans résidu de mauvaise gestion".

Alain Rousset : "Vaste programme".

C'est le dossier que nous avons déposé vendredi au Tribunal Administratif pour solliciter de sa bienveillance l’autorisation d’ester en justice sur le fondement de l’article L.4143-1 du CGCT.

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

lundi 13 février 2017

Intervention au nom du groupe LR-CPNT lors du vote du budget 2017 de la Région Nouvelle-Aquitaine

Ce rapport met en évidence que tout ce qui a été entrepris avant le 31 décembre 2015 en Poitou-Charentes, n’avait qu’un but : déroger aux règles de la bonne gestion pour atteindre sans encombre la date de la fusion, afin de voir s’évaporer les problèmes et les risques de Poitou-Charentes, dans la gestion « en bon père de famille » de la Région Aquitaine.

Le rapport de la Chambre Régionale Compte relève 5 manquements graves à la bonne gestion :

  • Des irrégularités dans la présentation du budget pour masquer la réalité ;
  • Des irrégularités dans la présentation de l’Etat de la dette pour masquer à l’assemblée délibérante l’existence d’emprunts structurés ;
  • Des reports de paiements en parfaite contravention avec les règles de gestion et de comptabilité ; Des infractions aux règles comptables ;
  • L’absence de délégation de signature ;
  • Le défaut de mise en concurrence sur certains marchés ;

Le préjudice est énorme et il conviendra, le jour venu, de demander réparation aux responsables de cette situation. Ne pas le faire serait leur donner caution.

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

vendredi 13 janvier 2017

"Le recasage honteux d’élus socialistes"

Quelle honte ! Les élus socialistes, en se recasant, non pas grâce à leurs compétences respectives mais simplement comme récompense de leurs services auprès de Ségolène Royal ou François Hollande, ternissent l’image des élus et accentuent la défiance des citoyens à leur égard.

Ainsi nous avons appris les nominations récentes des soutiens les plus remarqués de Ségolène Royal dans l'hémicycle de la Région Nouvelle-Aquitaine :

  • Marilyne Simoné, est désormais Directrice de Communication au Ministère de l’Écologie, après une intervention en session plénière pour défendre l’indéfendable c’est à dire la gestion de Ségolène Royal ;
  • Jean-François Macaire, l'ancien Président de Région  et défenseur lui aussi de la gestion passée, est désormais... en charge du logement social et de l'hébergement à la Préfecture d'Île-de-France.

Lire la suite

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

mardi 20 décembre 2016

Débat d'orientation budgétaire 2017 : "C’est un peu une liste de courses, sans la carte bleue !"

Le 19 décembre 2016, Intervention d’Yves d’Amécourt au nom du groupe LR CPNT dans le cadre du débat sur les Orientations Budgetaires.

Yves_hemicycle_region.JPG

"Avant la fusion il y avait plus de 2 agents pour 1000 habitants en Limousin, 1,5 en Poitou-Charentes et un peu plus d’1 agent pour 1000 habitants en Aquitaine … A l’inverse, les taux d’absentéisme étaient meilleurs en Limousin (23 jours) et Poitou-Charentes (25 jours) et moins bon en Aquitaine (33 jours) … Aujourd’hui, dans notre grande Région ce sont environ 240.000 jours d’absence par an. Voilà des sujets qui intéressent tout le monde : les agents, leurs représentants, les contribuables ; Je ne parle même pas d’augmenter le temps de travail et d’appliquer à la Région la loi sur les 35 heures ; Je ne pense même pas à ce que pourrait être en termes d’organisation le passage aux 39 heures en 2018."

Lire la suite...

Diffuser cet article : E mail | Imprimer | FaceBook | Twitter

- page 2 de 8 -

Création # CHAMP de PUB