Lors de la commission permanente du 9 juin 2008 au Conseil Général de la Gironde, Xavier Loriaud, Conseiller Général du Canton de Blaye (Groupe Gironde Avenir) est intervenu au sujet du Jumping de Blaye.

En effet, la subvention versée par le Conseil Général de la Gironde à l’association « Jumping de Blaye » sera cette année de 35700 € contre 55700 € en 2006 et 2007 ( 45700 € de 2003 à 2005).

Xavier Loriaud a demandé au Président Philippe Madrelle les raisons de cette diminution de subvention. Il a également fait part, en séance, de son inquiétude quant à la santé financière du Jumping de Blaye qui risque d’être mis en grande difficulté par cette baisse soudaine de financement départemental. Enfin, il a demandé au Président Madrelle si cette diminution de subvention avait un lien avec le résultat des dernières élections municipales et cantonales en Blayais (Bernard Madrelle, le frère du Président, a été battu à Blaye en 2008).

Philippe Madrelle qui attendait visiblement cette question a répondu que cette diminution était due à la taille du Jumping de Blaye qui est « beaucoup plus petit et beaucoup moins coté que celui de Bordeaux ». Il a poursuivi en disant que le Jumping de Blaye avait connu quelques difficultés financières et que poursuivre ainsi son financement serait « de la cavalerie »… Ce à quoi Gilbert Mitterrand a ajouté que cette affaire « ne manque pas de selles » (sic !).

Xavier Loriaud s’est étonné de ses réponses et a regretté que le Jumping de Blaye soit ainsi traité.

Selon le Groupe Gironde Avenir une vaste opération anti-Blaye a commencé au Conseil Général de la Gironde. Cela a débuté lors de la dernière assemblée plénière où le Président Philippe Madrelle a annoncé son souhait de dissoudre le SMACE…Par ailleurs, lors de cette dernière commission permanente, le Festival de Bridge de Blaye (14 au 19 juin) a vu sa subvention divisée par 3… A la qualité de l’annonce Philippe Madrelle a préféré une mauvaise impasse !