Mesdames, Messieurs, chers amis,

Très bonne année 2009 à toutes et tous.

Comme c’est la première fois que je prends la parole devant autant de monde depuis notre élection. Permettez-moi de revenir ce soir sur l’année 2008.

Dès que le Conseil Municipal a été installé, nous avons constitué les commissions, autour des 5 adjoints : Benoit Puaud, Sandrine Combefreyroux, Patrick Barrière, Pierre Tomada et Philippe Laveix.

Ces commissions sont constituées de membres du Conseil et de personnes qui se sont portées candidates. Toutes les personnes volontaires et candidates ont été intégrées dans les commissions, car le travail à accomplir est important et que pour le faire, nous avons besoin de tout le monde.

Très rapidement, j’ai pris rendez vous avec le Délégué Régional de la Poste afin de plaider la cause de nos postiers et faire que le bureau de Sauveterre soit restauré et l’immeuble utilisé pour créer des logements en centre ville. C’est en très bonne voie, puisque, à la suite de cette action, le bureau de poste de Sauveterre est sur la liste des 10 bureaux de poste prioritaires en Gironde !

Très rapidement, j’ai rencontré les responsables de TIGF qui investissent énormément sur notre commune, afin que soient pris en compte un certain nombre de critères propres à notre commune et que TIGF nous aide sur un certain nombre de projets.

C’est Gilles Bussac qui a suivi plus particulièrement ce dossier au niveau de l’enquête publique et des suites du chantier. Le 9 février prochain une cérémonie sera organisée pour le lancement du chantier d’aménagement paysager du site qui sera réalisé par l’ESAT de Puch. TIGF a signé une convention avec le collège et le chantier fait l’objet de visites. TIGF participera financièrement au projet d’Hôtel à St Brice. Enfin, un projet de reboisement de 15 ha en robinier, sur le territoire, est en route.

Très rapidement, aussi, j’ai pris rendez-vous avec Monsieur le Trésorier Payeur Général de la Gironde pour le questionner sur l’avenir de la Trésorerie de Sauveterre de Guyenne, dont la fermeture était souhaitée pour fin 2008.

J’ai demandé à Monsieur le Trésorier Payeur Général de reporter ce projet dans la mesure où Monsieur le Préfet nous demande, en ce moment même, de revoir les frontières des communautés des communes. Cet argument, et d’autres, ont convaincu l’administration, et il semble que le projet de fermeture soit reporté. Monsieur le Trésorier Payeur Général a qualifié mes arguments d’habiles… Nous sommes en 2009… La Trésorerie est toujours là.

A cette occasion Monsieur le Trésorier m’a proposé de faire un audit des finances de la commune. Nous avons trouvé que c’était une bonne idée. Cet audit a été réalisé et présenté à la population et sur le blog communal. Nous avons décidé de faire, également un audit à la fin de notre mandat.

Fort de cet audit, nous avons décidé de mener à bien plusieurs chantiers :

  • Réorganiser les services communaux autour de 3 pôles opérationnels, afin d’améliorer l’efficacité de nos actions et de nos réalisations : ces 3 pôles ont pour responsable Sophie Bréda (administration communale et suivi du CCAS), Louis Larmandieu (Technique) et Franck Claverie (Ecole et Sport)
  • Travailler sur les achats et les coûts non salariaux afin de réduire les dépenses. Une consultation a été engagée et menée à bien cette fin d’année pour renouveler dans de meilleures conditions, le contrat d’assurance Prévoyance. L’achat des produits d’entretien vient d’être négocié au meilleur coût. Et dans les jours qui viennent, une consultation sera engagée pour la renégociation de l’ensemble des contrats d’assurance des biens communaux (bâtiments et des véhicules).
  • Dans le même temps, nous nous sommes attachés à mettre notre collectivité aux normes sur un certain nombre de préoccupation sociales : Attribution de la nouvelle bonification indiciaire pour aux agents polyvalents, renégociation de la mutuelle d’assurance complémentaire pour une meilleure couverture et un moindre cout, l’adhésion au Centre National d’Action Sociale pour répondre à l’obligation faite par la loi d’assurer l’aide sociale des agents territoriaux. Sur ces deux derniers sujets ainsi que sur celui de la négociation du contrat Prévoyance, c’est Benoit Puaud qui est à la manœuvre.

Au niveau de la communication, nous avons créé un Blog Communal avec une entreprise de Saint Félix de Foncaude (champdepub), ce blog est géré et animé par Nadège Dupin de Beyssat.

Le correspondant du blog est Marcel Gardais. Je devrais dire « était », car Marcel, à 82 ans, m’a annoncé hier soir qu’il souhaitait prendre sa retraite ! Je lui souhaite une bonne année 2009 et je le remercie pour tout le temps qu’il a donné à notre territoire, comme Président de l’Association Familiale Rurale, comme correspondant du Journal Sud-Ouest, du Courrier Français, du Réolais, comme trésorier de très nombreuses associations, dont très récemment encore : Tourisme animation, la Piscine, Radio Entre Deux Mers, et le Comité de Jumelage Franco-Allemand… On peut l’applaudir !

A côté de ce blog communal, le journal communal des « échos de la cité », créé par nos prédécesseurs, poursuit son chemin et est très complémentaire du blog. Les « échos de la cité » sont distribués bénévolement par Joël Palem, que je remercie ici pour son dévouement.

La boite à idée et la boite à problème trônent sur le comptoir de la Mairie et reçoivent leurs lots de question. Mais trop de questions sont anonymes, ce qui ne nous permet pas de répondre à ceux qui les posent… La gestion de ces boites est assurée par Ghislaine Curoy.

A la suite de la fermeture de la section locale du PG CATM, nous avons créé une commission « commémorations », composée de Guy Latorre, de Michel Benesse et de Guy Audouin. Puis l’Union Nationale des Combattants a ouvert à Sauveterre une section très active, Présidée par Jean-Paul Fabart. La commission commémoration et l’UNC sont désormais les organisateurs des commémorations à Sauveterre de Guyenne.

Le Conseil Municipal des Jeunes, créé par Pierre Teulet, a repris du service après la rentrée scolaire, ainsi que la commission de Restaurant Scolaire.

Un Conseil des Sages a été créé, comme nous l’avions proposé, à l’initiative d’Annette Québec. Nous comptons beaucoup sur lui pour être force de propositions.

Cette année 2008 était une année de transition entre deux équipes, nous avons donc assuré, dans la continuité, les travaux engagés par Pierre Teulet et son Conseil Municipal.

ASSAINISSEMENT

C’est ainsi que nous avons mis en place ce qu’il est convenu d’appeler la «la filière boues » et « l’autocontrôle » de la station d’épuration. Cela s’est fait en concertation avec les services associés : la DDA, la Police de l’eau, l’Agence de l’Eau, le Satese… Les projets qui suivent sont, la construction d’un bassin d’orage qui puisse récupérer les premières eaux de ruissellement en cas d’orage, et la séparation des eaux usées et des eaux de pluie dans la collecte route de La Réole.

C’est Benoit Puaud qui suit plus particulièrement ce projet avec l’aide précieuse de Joël Lacombe. Quant à moi je m’occupe d’obtenir de l’Agence de l’eau, la subvention de 90000 € qui nous manque dans le financement de la filière boues… Je ne désespère pas d’y parvenir !

URBANISME

Nous avons pris contact avec le Foyer de la Gironde et Gironde Habitat pour mettre à l’étude plusieurs projets de construction et de rénovation de logement. L’objectif est d’une part, de rénover des immeubles en centre ville, afin de permettre l’installation de nouveaux habitants dans les maisons actuellement vides. D’autre part, de créer en périphérie de Sauveterre sur des surface actuellement constructibles, des logements aux loyers abordables et de disposer de parcelles constructibles et viabilisées.

Afin de poursuivre le processus initié par le précédant Conseil Municipal, nous avons délibéré en faveur de la réalisation d’un Plan Local d’Urbanisme, pour remplacer notre plan d’occupation des sols.

Nous aurons l’occasion d’en reparler prochainement au cours de réunions publiques, sur le blog communal.

Ce projet est mené à bien par Philippe Laveix, avec la commission urbanisme et logement, ainsi que par Benoit Puaud avec la commission Développement Durable.

L’objectif de tout cela est d’imaginer Sauveterre dans 10 ans, dans 20 ans !

Ce sera la grande tâche de 2009, et nous avons besoin, pour la mener à bien, de l’avis de tous et de chacun. C’est passionnant.

Pour nous aider dans cette tâche, nous avons recruté Muriel Grandchamps, ingénieur territorial. Nous demanderons l’assistance de cabinets extérieurs sur deux sujets qui nous semblent très importants :

  • L’étude des déplacements : pour les véhicules, pour les piétons et pour les vélos,
  • Les paysages naturels et les formes urbaines, afin de faire que Sauveterre, St Romain, Puch et St Léger, évolue en respectant leur propre histoire et les principes qui ont présidé à leur fondation.

Les opérations de recensement de la population de notre commune, qui viennent de démarrer ce 15 janvier et pour une durée d’un mois, jusqu’au 14 février, vont déjà nous donner un premier aperçu en matière d’évolution de la démographie.

Le financement de cette opération PLU sera réalisé par la commune et par l’Etat au travers d’une dotation d’environ 28 000 €.

Dans la même lignée, nous avons clôturé la Convention d’Aménagement de Bourg signée avec le Conseil Général, et réalisée par nos prédécesseurs et nous sommes candidats à une seconde phase pour aménager les rue St Léger et St Romain, les carrefours des portes St Léger et St Romain, le tour de l’église et la rue du 8 mai, pour imaginer les aménagement des 3 bourgs de St Léger, St Romain et Puch.

En attendant la signature de cette seconde convention d’aménagement, nous avons fait quelques aménagements :

  • Réalisation de trottoirs pour permettre aux collégiens d’accéder au collège et mise en sécurité de la traversée du chemin de ronde, porte St Léger
  • Réalisation de plusieurs passages cloutés : à la cave, au foirail, devant chez Monsieur Caprais, … à chaque endroit où cela était nécessaire !
  • C’est un sujet qui fait parlé : nous avons changé le sens de la circulation rue st romain. L’objectif de cette modification est double : diminuer le flux de voiture sur les chemins communaux, notamment par le boulevard des anciens d’AFN et le village de Bouey. Ces chemins ne sont pas conçus pour recevoir de tels flux de circulation. Résoudre le problème de circulation au carrefour de la rue St Romain et de la rue de La Font, qui sont toutes les deux en sens unique pour rentrer dans Sauveterre. Ce qui pose des problèmes lorsque la circulation sur la place est fermée. Ce changement de sens a augmenter la circulation rue du 8 mai. Attendons un peu afin de voir comment la circulation s’équilibre.

Nous avons modifié les limites du bourg de Saint Romain afin de pouvoir sécurisé ce bourg qui a connu de nombreuses constructions depuis 2004, et de permettre des aménagements de sécurité : tourne à gauche pour les nouvelles maisons qui sont au dessus de l’ancien restaurant « les trois oliviers », passage clouté pour accéder à l’abris-bus, … Et puis les panneaux « St Romain de Vignague » permettent de ne pas oublier cette commune, qui en 1965 a fusionné avec Sauveterre, Puch et Saint-Léger de Vignague.

Nous avons proposé au Conseil Général de la Gironde de lui céder l’assiette foncière du parking du collège, et d’acquérir le délaissé de l’ancienne Route Départementale de traversée de la Vignague à Saint Romain, pour l’aménager. Ceci a été accepté dans le principe.

Nous poursuivons les investigations sur les sites de « Maurice » et « Stade » où étaient disposées deux décharges sauvages afin de s’assurer de la qualité de l’environnement.

TRAVAUX SUR LES BATIMENTS COMMUNAUX

Le programme triennal de restauration du patrimoine communal protégé se pousuit avec l’étanchéité et le drainage des Portes Saint Léger, Saint Romain et de la Font. Outre les travaux dans les écoles,

La réfection de la toiture de la mairie a été réalisée pour moitié par l’entreprise Seintourens et se poursuivra en 2009 par le bâtiment central.

Le portail de l’atelier municipal a été rehaussé pour accueillir le nouveau Bus de la commune.

Le local 7 rue Saubotte, restauré, a été mis à disposition de la médecine du travail (AHI 33)

Le Presbytère a été aménagé pour permettre une meilleure cohabitation entre la partie logement de Monsieur le Curé et la partie accueil du public.

Le local des Restos du Cœur rue de La Font a été agrandi, sécurisé, et repeint.

Aménagements paysagers :

  • 12 cyprès et des rosiers ont été plantés pour agrémenter les abords du cimetière de Sauveterre,
  • 60 charmes ont été plantés le long du parking de la cave coopérative pour former une haie arbustive,
  • Les Tilleuls de la cour de l’école élémentaire, qui étaient creux et dangereux pour la sécurité des enfants, ont été remplacés par des plus jeunes.

De nombreux travaux sont réalisés en régie, avec talent par l’équipe technique, que nous remercions.

L’élu responsable est Pierre Tomada, et le responsable de pôle, Louis Larmandieu.

Pour bien travailler il faut du bon matériel, c’est pour cette raison que nous avons investi dans différents équipements :

  • un tracteur d’occasion pour porter l’épareuse avec inverseur hydraulique
  • un véhicule électrique affecté à l’entretien des espaces verts

Un contrat a été passé avec l’entreprise Rentokil pour la capture et le traitement de pigeons. Les prises se chiffrent actuellement à 200 pigeons. Ce qui n’est pas suffisant.

A ces travaux il faut ajouter les travaux des routes, réalisés par la Communauté des Communes, où notre représentant est Claude Lumeau. En 2008, ce sont 130 000 € qui ont été investis sur notre commune par la communauté des communes, avec l’aide du Conseil Général et de l’Etat.

La communauté des communes entretient, sur 16 communes, presque 200 kms de voies communales.

Affaires scolaires

Cette année aura connu plusieurs modifications :

  • La modification de l’heure de début des cours à 8 h 30
  • La signature d’une convention Service Minimum Accueil avec l’Inspection académique pour pallier les absences en cas de grèves des enseignants de l’éducation nationale
  • L’acquisition d’un nouveau bus de ramassage scolaire de 33 places
  • L’embauche de Simon Olivarès en contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE) pour accompagner les enfants dans le bus, pour surveiller la cour et les sorties. Simon fait un travail formidable. A cause de son handicap, Monsieur Olivarès n’avait pas pu retrouver d’emploi depuis 8 ans.
  • L’ouverture d’un poste d’ATSEM en remplacement de Madame Boudeyron et le recrutement à ce poste de Martine Zanni.
  • Un gros chantier en cours d’étude est l’évolution des parcs de matériels informatiques des écoles maternelle et élémentaire ; Ce chantier est mené par Marie-José Lawther, en partenariat avec l’entreprise de Sauveterre « Bounader-Informatique » et l’aide des Directrices d’école, de Monsieur Peyrot, Président du Microtel et de Sophie Bréda.

Sur les affaires scolaires ce sont Sandrine Combefreyroux et Franck Claverie qui sont aux opérations. Les élus impliqués sont Sandrine Dèche, Françoise Méry et Rémi Ballarin.

Puisque nous parlons des écoles, je voudrais saluer particulièrement Nicole Vareille qui a pris sa retraite en 2008 et qui a beaucoup œuvré au sein de nos écoles et du service de restauration communal.

Administration communale

J’ai déjà parlé de la réorganisation des services en 3 pôles. Pour renforcer le pôle administration, nous avons recruté Myriam Counilh en contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE). Pour permettre à cette équipe de travailler dans de bonnes conditions, nous avons renouvelé l’ensemble de la plate-forme informatique (prologiciels et matériels).

Nous projetons en 2009 de faire quelques aménagements au sein de la Mairie :

  • pour permettre l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite
  • pour disposer de nouveaux espaces de travail et de rangement, notamment de nos archives municipales
  • pour améliorer l’accueil des habitants

Dans ces projets, Sophie Bréda et toute l’équipe administrative nous sont d’une grande aide. Sur le sujet de l’informatique c’est Marie-José Lawther assistée de Sophie.

ANIMATIONS

Au chapître des animations, et de la culture, nous retiendrons cette année :

  • La Fête des Mères avec un apéritif musical sous les arcades devant la mairie.
  • La fête de l’élevage et des produits du Terroir, organisée avec Tourisme Animation et la Chambre d’Agriculture… Ce soir là, ce sont 1000 personnes qui ont dîné sur la place de la Bastide ! Merci à Nicole Bonnamy, Philippe Naboulet et Jean-Paul Souan.
  • La Fête de la Musique. En 2008 elle fut Organisée par LD2P sur la zone Bonard. En 2009 elle aura lieu dans la cour de l’école élémentaire, nous avons retenu un groupe choisi sur le programme des scènes d’été de la Gironde – Autour de ce groupe l’école de musique et tous les amateurs de musique sont invités à venir se produire ! Cette fête aura lieu le dimanche 21 juin.
  • La maïade qui a regroupé sur la place de Sauveterre, quelques 600 personnes, autour d’une vache à la broche offerte par Monsieur Jean Idiard et de bons pains offerts par la Boulangerie Villate.
  • Le Festival "Ouvre la Voix" dans lequel Sauveterre a été une étape importante, je salue le Président de notre Association "Entre Deux Voies"
  • « Sauveterre fête ses vins », qui a connu un succès d’affluence.
  • Les fêtes médiévales que nous projetons de réorganiser en 2009 pour accentuer le partenariat avec le Castrum de Pommiers.
  • Les pièces de théatre accueillies. En 2009, Sandrine Combefreyroux et la Commission animation projettent d’augmenter le nombre de représentation théatrales à Sauveterre. Des contacts ont été pris dans ce sens avec au moins deux compagnies.
  • Des expositions : l’insolite, une exposition organisée par Bernard Malégarie et Les Amis de la Bastide, le self info-repas, une exposition de cap science
  • Les présentations d’ouvrages par leurs auteurs : La maison Hantée de Louise Ballarin, la chevauchée du prince de Philippe Gaupenne, la secte des thermites de Patrick Laurent, « Castelvieil » de Bernard Malégarie, Un ouvrage sur les Paloumayres de Monsieur Gaye,
  • Les soirées caritatives du Téléthon ou le concert des Restos du Cœur, les séances de don du sang, ont été aussi des moments forts dans notre salle rue St Romain …
  • Les concerts organisés par LD2P Backstage Organisation, par le Soul Terre Orchestra, par les Amis de la bastide, ont fait entrer les musiques dans notre bastide…
  • Des ateliers d’écriture, de contes, d’anglais, … à la bibliothèque municipale,
  • Les brocantes et vides-greniers, le marché de Noël…
  • Les conférences du Samedi, la venue à Sauveterre du Consul des Etats-Unis à Bordeaux, avant les élections américaines…

La commission animation et Sandrine Combefreyroux, notre bibliothècaire Christiane Charrier, l’association Tourisme Animation Présidée par Nicole Bonnamy, Ludovic Bagillet, Solange Dudoussat, les Amis de la Bastide, le comité de la fête des vins, Solidarité Canton Sauveterre, les Resto du Cœur, les Donneurs de Sang Bénévoles, Entre deux Voies… j’en oublie… sont tous les acteurs de ces animations !

Merci à toutes celles et tous ceux qui animent Sauveterre de leur idées, de leurs fêtes, de leur action, de leur passion…

A l’occasion des fêtes de fin d’année, nous avons voulu donner à notre place et à notre clocher un air de fête en renouvelant les illuminations de Noël sur la place de Sauveterre. Nous poursuivrons cet effort chaque année en suivant deux axes : attirer dans le centre ville, dépenser moins d’énergie.

Sur le sujet de l’énergie, un chantier va être mené par Benoit Puaud et la commission développement durable sur toutes les consommations d’énergie de la commune : chauffage des bâtiments communaux et consommation d’électricité.

Dans les prochains jours sera créée une nouvelle association de Sauvegarde du patrimoine : l’association des 4 clochers. Dont l’objectif est l’entretien de nos quatres églises Notre Dame, St Romain, St Léger et St Christophe de Puch et leur utilisation.

Développement économique

Outre TIGF, nous cherchons à faire venir sur le territoire de nouvelles entreprises, à Gabachot, où nous allons construire des ateliers, à Gornac où la communauté des communes à acquis une réserve foncière de 8ha. A Sauveterre même.

Sur le sujet du développement économique ce sont Luc Hérault et Sylvie Panchout qui sont les conseillers les plus impliqués.

Professions médicales

Nous réfléchissons avec Serge Maurin au développement des professions médicales sur notre commune. Il est encore trop tôt pour en parler mais les choses avances.

Sur ces deux sujets, nous souhaitons nous appuyer sur des associations de professionnels fortes. Association d’entreprises, association de commerçants, pour le développement économique. Association des professionnels de santé, pour le développement des professions médicales.

Sport

Au niveau du sport, nous travaillons en partenariat avec la communauté des communes.

C’est ainsi que nous avons organisé une fête des champions qui a regroupé tous les clubs sportifs du territoire, pour échanger sur les pratiques de chacun et rendre hommage aux performances des uns et des autres.

Nous avons rendu hommage aux performances de Stéphanie Possamaï aux JO de Pékin et nous avons baptisé la salle de Judo Gymnastique « Stéphanie et Gaëlle Possamaï. »

Nous avons signé avec la Communauté de Commune et le collège, une convention tripartite, pour optimiser l’utilisation des équipements sportifs du collège, de la communauté et de la commune.

Au sujet du football, nous avons consulté des entreprises et le CAUE pour refaire le stade. Au dernier Conseil Municipal, nous avons décider de nous faire aider d’un expert afin de choisir entre les différentes offres qui nous sont soumises.

Pour le stade de Bonard, nous attendons de l’expert qu’il nous dise si ce terrain a fait l’objet d’une malfaçon lors de sa conception ou de sa fabrication.

Nous avons installé une cabine pour les élus du district au bord du stade.

Pour le sport et les affaires sociales, c’est Patrick Barrière qui est aux manettes avec sa commission et l’aide précieuse de Franck Claverie.

Patrick s’occupe aussi du bon fonctionnement de la RPA avec toute l’équipe qui œuvre là-haut, à Pringis.

A la RPA, nous avons fait quelques aménagements :

  • dont un cheminement pour pourvoir se rendre plus facilement au SUPER U. Des travaux dans les appartements. Nous commençons en 2009 à revoir les avant-toits, les dalles, et les zinc.
  • Le bus du mardi matin pour permettre aux résidents de venir au marché.

Je remercie Jeannine Audedert, qui a pris sa retraite ce début d’année 2008 et qui a beaucoup œuvré pour la RPA. Jeannine Audebert n’est pas remplacée en tant que telle. Selon le choix de nos prédecesseurs, que nous avons suivi ce sont plusieurs personnes qui se partage son travail : Evelyne Znoutine, Charly Boutinon, Séverine Noël, Cédric Gnagy.

Le CCAS est à l’œuvre à la RPA, il est à l’œuvre ailleurs aussi.

  • Mercredi prochain, le CCAS organise le traditionnel repas des seniors, à la salle des fêtes de Saint Brice.
  • Jour après jour, le CCAS essaye, avec ses moyens, en partenariat avec les acteurs sociaux du territoire et en lien avec le tout nouveau « Relais de Service Public » mis en place par la communauté des communes, d’aider les personnes dans la précarité.

Le relais de service public est actuellement installé dans les locaux du Relais des Assistantes Maternelles à coté de l’école maternelle. Mais la communauté des communes construit à Bonard, des locaux qui accueilleront le relais de Services Public et les bureaux de la communauté des communes. Ces bâtiments seront Haute Qualité Environnementale et Haute Performance Energetique. Ils porteront, en outre, 100 m2 de panneaux photovoltaïques pour produire de l’électricité. Sur le site de Bonard, en 2011 il est projeté d’ouvrir une crèche multi-accueil.

Voilà une année qui s’achève -2008- j’ai certainement oublié des actions, des acteurs, je m’en excuse…

J’allais oublier un évènement qui a fait parler de nous dans toute la France… La naissance d’un Bébé ! Ca n’était pas arrivé à Sauveterre depuis 15 ans ! Je ne peux pas vous dire grand-chose à son sujet, si ce n’est qu’aujourd’hui ce Bébé est en pleine forme !

Je souhaite terminer mon propos en vous parlant un peu de l’ambiance générale de notre Pays…

Au niveau national et local, l’année 2008 s’achève dans une ambiance de crise.

  • Des organismes qui avaient la confiance de toutes et tous, la confiance des Etats, ont trahis cette confiance.
  • Le bon sens a quitté de nombreuses entreprises. Des établissements financiers de renom se sont mis à investir dans des produits « bidon ».
  • Les mêmes qui demandaient des garanties exorbitantes au petits épargnants, chez nous, investissaient de l’autre coté de l’atlantique, sans regarder, dans des produits et des entreprises qu’ils ne connaissaient pas, dirigées par des gourous de la jet-set ou par des entreprises écrans, notées par des agences de contrôles d’opérette ! La monnaie, elle-même, a perdu la tête !

Dans le même temps une spéculation sur les produits pétroliers a généré des hausses de carburants et d’énergie sans commune mesure avec ce que nous avions connu jusqu’alors… Une hausse dont l’ampleur a été cachée par la valeur de l’Euro. Cette hausse, ajoutée aux coûts des NTIC (téléphonie mobile, Internet, …) a amputé notre pouvoir d’achat pour les autres produits, notamment ceux de première nécessité.

Dans notre région, à Sauveterre et autour, cette crise internationale, se double de crises agricoles graves (le vin, le lait, l’élevage, les céréales), alors que l’agriculture est notre poumon économique : crise sur les ventes, crise sur la production, hausse des intrants… L’agriculture va mal, et tout le monde en pâtit : les répercutions sur l’ensemble du commerce et de l’artisanat se font sentir un peu plus chaque jour…

2008 a été l’année folle… Si nous n’y prenons pas garde, l’année 2009 sera terrible.

Alors, en 2009, faisons le vœu que le monde réel reprenne le pas sur le monde virtuel et que le bon sens retrouve sa place dans la vie de tous les jours. Pour cela, faisons partager autour de nous les valeurs du monde rural :

  • remettons l’homme au cœur de toute chose. Nos organisations collectives doivent être au service de l’homme et non l’inverse, à commencer par la monnaie et l’économie. « Il n’est de richesses que d’hommes », c’est ce qu’écrivait l’économiste français Jean Bodin (1530-1596), l’un des inventeurs de la monnaie. L’homme existait avant la monnaie.
  • faisons confiance à la raison et au cœur de l’homme dans nos relations avec les autres et multiplions les occasions de mettre en place entre nous, les solidarités, petites ou grandes.
  • faisons preuve de pragmatisme, faisons confiance à ce que nous comprenons et ne nous engageons pas dans l’inconnu… refusons de croire aux mirages que propose le monde virtuel…L’argent facile n’existe pas.

Cette crise remet en cause de nombreux sujets…Elle nous lance de nouveaux défis. Et il nous faut réfléchir pour trouver ensemble de nouvelles solutions à de nouveaux problèmes… Il est urgent de rédiger pour nos enfants la notice de la terre et du monde que nous leur laisserons bientôt, afin qu’ils demeurent les acteurs principaux de leur destin.

Comme le dit le proverbe Persan : « Toutes les ténèbres du monde réunies, ne peuvent étouffer la lueur d’un simple petite bougie ».

En 2009, que l’espoir de chacun soit une petite bougie, et que toutes ces bougies réunies, repoussent les ténèbres de la nuit ! Ainsi nous remettrons sur pied, ce monde qui en 2008 a fait mine de marcher sur la tête !

A Sauveterre, les petites bougies sont allumées et nous avons du cœur à l’ouvrage ! Alors bonne année 2009 à toutes et à tous.

Benoit_Puaud.jpg
Benoit Puaud rend hommage à Nicole Vareille qui a pris sa retraite en 2008.

Josette_et_Nicole.jpg
Josette Boudeyron qui a pris sa retraite en 2008, remercie le commune après l'hommage rendu par Sandrine Combefreyroux.

Pierre_Tomada_maisons_decorees.jpg
Pierre Tomada remet les prix des plus belles décorations de Noël.