Cher Maxime,

Si nous avons la chance de t’avoir parmi nous aujourd’hui, c’est à la suite d’un problème d’agenda d’Alain Juppé, le Maire de Bordeaux, qui pour des raisons personnelles a du renoncé a venir ce matin à Sauveterre.

Nous nous connaissons bien Maxime et je suis très fier de t’accueillir à Sauveterre aujourd’hui. Je sais que tu aimes nos vins, et ta qualité de médecin amateur de vin est un honneur pour notre profession.

Tu as 42 ans, tu es Marié et tu as 4 enfants. Tu es Chirurgien vasculaire libéral et conseiller municipal de la ville de Bordeaux délégué à l’administration générale et à la diversité.

Tu as obtenu depuis 1998 un certain nombre de diplôme dans ta spécialité :

  • Maîtrise d’anatomie à Bordeaux,
  • Diplôme inter-universitaire européen de chirurgie endovasculaire à Liverpool,
  • Diplôme universitaire de technique endovasculaire à Paris.
  • Doctorat en médecine à Besançon,
  • D.E.S de chirurgie générale à Besançon,
  • D.E.S.C de chirurgie vasculaire à Besançon,
  • DEA d’anthropologie,

Plus récemment tu es devenu Expert auprès de la « haute autorité de santé » pour l’accréditation des médecins et tu as réalisé le Cycle des hautes études pour le développement économique.

En 1993 tu es devenu Interne des Hôpitaux à Besançon, en 1998, Chef de clinique assistant des Hôpitaux à Bordeaux, en 2007, Président du Comité de lutte contre les infections nosocomiales.

Tu fais partie de plusieurs Sociétés Scientifiques: en 1998, tu intègres le Collège de chirurgie vasculaire et en 2004, la Société de chirurgie vasculaire de langue française.

Tu es Président de l’association générale des médecins de la gironde depuis 2008 et Administrateur du groupe Pasteur Mutualité depuis 2006.

Tu as Publié un ouvrage de chirurgie vasculaire aux éditions Masson en 2006.

Tu fais partie de ces médecins qui n’hésite pas à conseiller, voire prescrire à leur patient, une consommation modérée de vin de Bordeaux !

Cher Maxime, comme nous buvons tous du bon vin avec modération, il y a de fortes chance pour que nous n’ayons jamais à recourir à tes services de chirurgien… Mais on ne sait jamais !
Et puis comme l’écrivait Louis Pasteur : « Il y a plus de philosophie dans une bouteille de vin que dans tous les livres du monde ».

Chers compagnons, acceptez vous de recevoir Maxime Sibé dans notre confrérie avec le grade de vigneron d’honneur ?

Les compagnons : "NOUS LE VOULONS!"