Certes l'ensoleillement est important, l'effet de serre aussi... Mais ce qu'il s'est passé la semaine dernière c'est un changement radical des températures, du jour au lendemain, alors que l'ensoleillement, lui ne changeait pas, l'effet de serre non plus.

Nous sommes même passés de 37°2, à en dessous de zéro le matin (-1°C). La veille, on se promenait encore en bras de chemise en parlant de "cet été qui n'en finit pas" !

Voilà bien une caractéristique de notre climat. C'est le "gulf stream" (courants marins) qui influe sur les courants aériens et provoque un courant d'air chaud qui vient réchauffer notre pays. Ainsi, alors que la France est la même latitude que la Canada, grâce aux courants d'air chauds, elle bénéficie d'un climat radicalement différent. Un climat qui nous permet de cultiver la vigne, d'être attractif pour les touristes du monde entier, et de disposer en altitude du premier domaine skiable du monde ! On peut, à la même période, se baigner dans l'atlantique et skier dans les Pyrénées!

Oui mais voilà, que se passera-t-il avec le réchauffement climatique ? Si l'on regarde bien le film d'Al Gore, si l'on lit le rapport du GIEC, si l'on lit ce qu'on nous donne à lire... Une hypothèse sérieuse est avancée. Celle d'une "petite glaciation" de l'Europe.

En effet, si la calotte glacière fond, il est probable que les courants marins mondiaux voient leur circuit modifié (le gulf stream). La modification des courants marins entrainera une modification des courants aériens, et le rechauffement de l'Europe, par l'air, s'en verra modifié. Il est donc probable -c'est du moins une hypothèse crédible- que le rechauffement climatique de la terre, n'entraine un refroidissement de l'Europe. A la manière de ce que nous avons vécu la semaine dernière.

Dans ce cas, pourquoi tout le monde parle-t-il de l'observation d'un réchauffement aujourd'hui ?

Cette question, je me la suis posée souvent... La réponse m'a été donnée par un climatologue. Ce professeur m'a dit la chose suivante : "Imaginez que l'on retrouve un jour un fragment des coquelicots de Van Gogh, et que ce fragment est rouge"... " Pensez vous que l'on puisse en déduire que la tableau de Van Gogh est rouge ?"... " Et bien, c'est exactement ce qui se passe avec le rechauffement climatique: on observe un rechauffement ici ou là, et on en déduit que la terre se rechauffe. Tout cela est éminemment discutable. Un rechauffement climatique ne se mesure pas sur une génération humaine, ou en un point donné."

Ainsi l'année 2009 est plus chaude et chaude plus lontemps que les années qui l'ont précédée... Mais si on recherche l'année similaire la plus proche, on trouve l'année 1949... Grand millésime !

2009, 1949, deux années chaudes, certes, mais pas forcément des années symptomatique d'un rechauffement climatique... Car il y a fort à parier, que le premier effet du rechauffement climatique, sera, en Europe, une baisse des températures ! Alors que chacun parle de vinifier un jour de la Syrah en Bordelais, et du Merlot à Reims, de voir pousser, de l'Eucalyptus dans les Landes, et du "pin maritime" en forêt de Tronçay, de se baigner en mars sur les plages du Touquet...Il est plus probable en fait, que l'on produise du "Champagne" à Bordeaux et que l'on vinifie le "vidal" à Reims, et que le "Chêne Sessile" remplace le "pin maritime" dans les Landes... Mais serons nous vivants pour le voir ? Sans doute pas !