Mesdames, Messieurs, chers amis,

C’est bien agréable de se retrouver ici aujourd’hui à Mauriac… Dans ce cadre magnifique qu’est le parc du Château, devenu parc de la Mairie.

Je remercie tout particulièrement Jean-Marie Viaud, le Maire de Mauriac de nous accueillir aujourd’hui pour cette inauguration.

Je remercie aussi nos collègues Maires, Conseillers Communautaires et Conseillers Municipaux de la Communauté des communes du Sauveterrois et du canton de Sauveterre.

La commune de Mauriac a rejoint la communauté de commune en 2004, suivie par la commune de Blasimon en 2005. A l’époque c’était une association qui avait en charge le secteur enfance jeunesse sur le territoire de Ruch, de Mauriac et Blasimon, l’« AJSL » Association Jeunesse, Sport et Loisirs. Elle était Présidée à l’époque par Daniel Barbe qui depuis est devenu Maire de Blasimon et Vice-Président de notre communauté des communes en charge de l’enfance et de la jeunesse.

Après l’arrivée de Mauriac et de Blasimon dans notre communauté, cette association s’est inscrite dans le 2ème contrat enfance et temps libre 2005-2007, c’est le contrat qui lie et engage sur un programme commun la Caisse d’Allocation Familiale, la Mutualité Sociale Agricole, la Communauté des Communes et les mairies du territoire. En 2005, la communauté des communes subventionnait l’association à hauteur de 24€/enfants.

En décembre 2007, cet Accueil de Loisir Sans Hébergement rejoignait les 2 autres accueils de loisirs (Haut Benauge et Sauveterre) de la communauté de communes en gestion directe. Avant la construction de ce bâtiment, les enfants étaient accueillis dans deux lieux différents :

  • Le Mercredi au réfectoire de Blasimon
  • Pendant les vacances dans la salle de la mairie de Mauriac

A travers cette construction, quels étaient nos Objectifs ?

  • Développer l’accueil sur le territoire au Nord de notre communauté par l’organisation d’activités pendant les petites et grandes vacances ainsi que le mercredi. C’est la mise en place d’une permanence le reste du temps
  • Répondre à un manque de moyen de garde sur le territoire
  • Proposer un service de qualité adapté, à des enfants qui ne partent pas ou peu en vacances.

Quels résultats en attendions nous ?

  • Une Capacité d’accueil maximum de 59 enfants afin d’augmenter le nombre des « journées enfants » et le nombre des enfants accueillis
  • Une bonne participation des familles
  • Une satisfaction des enfants
  • Une diversification des activités proposées
  • Une meilleure cohérence de la politique enfance/jeunesse de la communauté par la création et le développement en synergies des 3 centres de loisirs installés sur nos 3 bassins de vie.

Ce projet a été conçu en 2005, il a été inscrit aux financements de la Caisse d’Allocation Familiale en 2006. Les travaux ont commencé fin 2007 et se sont terminés, fin 2008, pour une ouverture en février 2009.

Je remercie particulièrement deux personnes qui ont été au cœur de ce projet : L’architecte Olivier Douce et Patrick Maumy, Vice-Président de la Communauté des Communes en charge des bâtiments et du logement.

Je remercie bien évidemment mon prédécesseur à la Présidence de la Communauté Didier Lamouroux, le Maire de Gornac, qui a initié ce projet.

Je remercie nos partenaires financiers techniques et financiers sur ce projet : le Conseil Régional, le Conseil Général, la Caisse d’Allocation Familiale, l’état.

Le montant des travaux est de 174000 € TTC environ, et l’autofinancement de notre communauté d’environ 70 000 €.

Le coût des mobiliers et équipement est de 26000 €, pour lequel l’aide de la CAF est de 10000 € environ.

Je remercie les entreprises qui ont réalisé les travaux et dont nous pouvons juger aujourd’hui de la qualité d’exécution.

Je remercie, enfin, les personnels et les élus qui vont faire vivre cet équipement au service des enfants du territoire et sur lesquels repose désormais le succès que nous attendons. Car que serait un bâtiment sans l’âme des personnes qui l’habitent, qui l’occupent et qui l’utilisent. Ne l’oublions pas, les enfants d’aujourd’hui, sont les adultes de demain.

Alors, ne les enfermons pas dans leur statut d’enfant. Nous devons au contraire :

  • les accompagner pendant leur apprentissage de la vie,
  • les aider à passer le cap de l’adolescence,
  • leur permettre de vivre leur jeunesse pour entrer de plein pied dans l’âge adulte, un âge où ils auront à gérer le monde que nous leur auront transmis.

Nous sommes ici au cœur de la vie de notre communauté des communes, sa vie d’aujourd’hui, sa vie de demain.

Au moment où nous parlons des enfants qui arrivent, comment ne pas avoir une pensée aussi pour nos aînés qui partent, et en particulier pour Yves Poujon et Roger Poli, deux anciens Maires de notre communauté qui nous ont quittés la semaine dernière et qui avait, eux aussi, œuvré pour que ce projet se réalise.

Merci à tous pour votre présence !

Vive l’enfance, vive la jeunesse, vive le Sauveterrois, vive la France !