Le projet est mené par l’entreprise NOVEO Energies Nouvelles, qui va y investir plus de 10 millions d’euros sur un terrain appartenant à la communauté des communes et qui n’était plus cultivé depuis plus de 20 ans. A terme, ce sont près de 150 000 capteurs solaires de dernière génération qui devraient être implantés sur le site.

Une bonne intégration visuelle du parc solaire étant un gage de bonne acceptabilité du projet, le réseau existant de haies sera adapté et pérennisé sur toute la durée d’exploitation du site, prévue pour 20ans.

Cette opération confirme les engagements de la commune de Gornac et de la communauté de communes du Sauveterrois pour la promotion d'une politique ambitieuse de développement durable.

Actuellement, une étude est réalisée sur le site afin de déterminer les impacts (faune, flore & paysage) de ce type de projet. Une présentation de cette étude sera réalisée lors d’une réunion en mairie de Gornac le mardi 15 juin à 18H.

L’objectif de la communauté des communes et de poursuivre l’élaboration d’un bouquet énergétique à la taille du territoire.

Après l’implantation d’une ferme photovoltaïque, un projet de 3 éoliennes sera à l’étude. Nous avons mesuré le vent pendant 18 mois sur le territoire, à l'aide d'un mât de mesure. Il nous faut désormais passer à la phase suivante du projet qui l'étude de la création d'une "zone de développement de l'éolien (ZDE)".***

La communauté des communes poursuit sa route. Selon deux axes :

  • Faire des économies d’énergie et être exemplaire dans ce domaine notamment au moment de constructions nouvelles
  • Utiliser plus d’énergies « contemporaines** » (bois énergie issu de la gestion durable de la forêt, grand et petit éolien, énergie photovoltaïque, eau chaude solaire, petit hydraulique,…) en lieu et place des énergies « fossiles »

Rappelons que le siège de la communauté des communes inauguré en septembre 2009, qui est aussi le siège d’un nouveau « relais de service publiques », est un bâtiment exempliare de ce point de vue (puits canadien, toiture végétalisée, isolations performantes, panneaux photovoltaïque). La future crèche-multi-accueil qui ouvrira en 2011 sera un autre exemple de construction éco-responsable.

(*) Sur une base nationale de consommation d’électricité – chiffres INSEE.

(**) les énergies « contemporaines » sont celles qui sont produites ou remplaçables pendant le temps où notre génération vit sur cette terre. En utilisant des énergies contemporaines, on a l’assurance de ne pas subtiliser des énergies aux générations futures.

(***)Qu'est-ce qu'une zone de développement de l'éolien (ZDE) ?

Les zones de développement de l'éolien sont, aux termes de l’article 10-1 de la loi du 10 février 2000, définies par le préfet du département en fonction de leur potentiel éolien, des possibilités de raccordement aux réseaux électriques et de la protection des paysages, des monuments historiques et des sites remarquables et protégés.

Elles sont proposées par la ou les communes dont tout ou partie du territoire est compris dans le périmètre proposé ou par un EPCI à fiscalité propre, sous réserve de l'accord de la ou des communes membres concernées.

La proposition de zones de développement de l'éolien en précise le périmètre et définit la puissance installée minimale et maximale des installations. Elle est accompagnée d'éléments facilitant l'appréciation de l'intérêt du projet au regard du potentiel éolien, des possibilités de raccordement aux réseaux électriques et de la protection des paysages, des monuments historiques et des sites remarquables et protégés.

Le Conseil d’Etat précise la portée de ces dispositions. Un arrêté portant création d’une zone de développement de l’éolien a pour objet la définition d’un périmètre privilégié par les autorités publiques pour l’implantation des éoliennes. Il repose sur une appréciation comparative et globale, à l’échelle d’un vaste territoire, des regroupements qu’il convient de favoriser dans le but notamment de respecter les paysages et les sites remarquables et protégés. Un tel arrêté n'entre dans aucune des catégories d'actes qui doivent être obligatoirement motivés.