Jean-Claude Charrier est entré au service de la commune le 1er mai 1991, un jour de fête du travail. C’était à la suite de la disponibilité de Michel CATALOT. Il a été recruté par Michel MARTIN, Maire. Le 1er adjoint était le Général Jacques Guichard. Il a passé presque 20 ans au service de la commune, sous les Mandats de Michel Martin, Pierre Teulet et de moi-même.

C’est un homme très adroit, volontaire et très serviable. Trois qualités qui lui ont été bien utiles pour ce métier très particulier qu’est d’être au service d’une commune. "Jean-Claude est volontaire, mais il a du caractère…" Et quand il n’est pas d’accord, de mémoire de collègues, il est capable de rester quelques jours, 8, voire davantage sans dire mots et ni pourquoi…

Casse coup, il a parfois pris des risques… Ainsi, de son passage au service technique communal, il a gardé quelques stigmates. Marqué dans sa chair tel un vrai légionnaire :

  • Qui de la pierre ou de la pelle mécanique l’emporta en 2005 alors qu’il faisait des travaux au lavoir de St Romain ? la Pierre pas décidée à se laisser faire, a déséquilibré la pelle mécanique qui est aller vers le vide … ce qui a valu a Jean-Claude un « coup de boule » dans le pare-brise et quelques points de suture sur le visage à l’arcade sourcilière.
  • En 2008, un morceau de ferraille jaillit d’un mur et le blessait à l’œil alors qu’il ramassait des branches de sapinette au stade lors d’une opération d’élagage.

Quelques accidents qui aujourd’hui laissent de bons souvenirs. Et l’on se souviendra des bons moments passés ensemble, d’un employé loyal et droit, au travail, magnant les engins avec dextérité, et travaillant le bois avec talent et sens du travail bien fait.

Et puis chacun de souvient que Jean-Claude Charrier, Major honoraire, a été chef de centre de 2003 à 2007, de la Brigade des Sapeurs Pompiers où il était entré comme volontaire en 1974 !

Bref, une vie active, très active, au service des autres, au service du public !

Merci pour cette belle fête !