Pour le secteur agroalimentaire, l’accord prévoit l’élimination de tarifs douaniers d’une valeur de 1,6 milliard d’euros, dont 850 millions d’euros dès le premier jour de son entrée en vigueur. Les droits sur les vins disparaîtront dès le premier jour.

La Commission européenne prévoit de signer l’accord avec ses partenaires coréens le 6 octobre prochain à Bruxelles. Le Conseil a également fixé comme date de mise en oeuvre provisoire, le 1er juillet 2011, sous réserve de l’accord du Parlement européen.

Les professionnels tablent sur une multiplication par 4 ou 5 des volumes importés dans les 5 à 10 années à venir, suscitant bien des convoitises au niveau de la concurrence internationale.

Source : la Journée Vinicole du 21 septembre 2010