Les Maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) apparaissent comme la solution aux problèmes de démographie médicale. Le regroupement pluridisciplinaire est sollicité par les professionnels de santé, notamment de la nouvelle génération. Il peut permettre de maintenir, voire d’attirer, des services de santé dans des territoires. Cette forme d’exercice permet de lever des freins à l’installation libérale : exercice collégial et pluridisciplinaire, possibilité d’une organisation plus souple du travail, moindre risque économique pour le professionnel lorsque la collectivité porte le projet immobilier de la Maison de Santé Pluridisciplinaire.

A Gornac, Didier Lamouroux travaille dans le même sens. Nous échangeons de l'information et nous avançons de concert.

A Blasimon, les 2 médecins sont déjà organisés en cabinet, et ça fonctionne bien.

Tous sont demandeurs pour la mise en place d'un 'pôle de santé', c'est à dire la mise en réseau des maisons de santé et cabinets médicaux sur le territoire, et l'organisation des gardes. Sur ce point notre territoire est coupé en 3, entre la zone "Libournais", la zone "Langonnais" et la zone "Entre Deux Mers". Pour que ce 'pôle de santé' soit opérationnel, la réflexion doit être reprise au niveau global et les cartes doivent être redessinnées.

Lire a ce sujet :