J'aime cette formation "inspirée par Serge Gainsbourg pour ses textes et Téléphone pour son énergie sur scène" ... "Oser exprimer en français la violence et la beauté de l’humanité, et partager ses révoltes contre les misères des fragiles, sa compassion pour eux, son regard d’amour porté sur nous, sans mièvrerie. Partager urgemment sa musique sans distinguer qui prend et qui donne" : C'est leur auto protrait.


"L'infinie d'elle", "La crise de la quarantaine", "Jalousie", "Galère, Galère"... Sont leur premiers titres. Une valeur d'avenir ! A bientôt à Sauveterre.

En savoir plus sur www.muzzart.fr