En Gironde elles sont nées de la rivalité entre Capétiens et Plantagenêts. Chacun des deux clans voulant asseoire son autorité sur les territoires pour mieux les contrôler. En 1255, Alphonse de Poitiers fonde Sainte-Foy-la-Grande, puis Castillonnès (1259), Villeneuve-sur-Lot (1264) et Villeréal (1267). Le Prince Edouard, fils d'Henri III pose, à Monségur, le premier jalon des bastides Plantagenêt. Puis, dans ce sillage, d'autres villes seront construites : Libourne, Pellegrue, Cadillac, Sauveterre-de-Guyenne, Créon et enfin Blasimon.

A travers 27 panneaux, les habitants des villes bastides peuvent découvrir, redécouvrir, une partie de l'histoire de leur cité, mais aussi amener les personnes extra muros à faire la découverte d'un riche patrimoine empreint d'une originalité urbaine qui compose notre département.

En savoir plus