Le 31 mai, la République Tchèque a rejoint le front des Etats membres qui s’opposent à la libéralisation des droits de plantation. Aujourd’hui , 11 Etats membres, soit 182 voix sont donc officiellement opposés à la libéralisation des droits de plantation annoncée au 1er janvier 2016. Cela renforce la minorité de blocage déjà établie. Cependant pour parvenir a un majorité qualifiée au Conseil il faut encore 3 Etats membres et 73 voix.

En savoir plus