Je suis habitué aux attaques contre moi, contre mon nom, contre mes origines. Je les supporte très mal, mais je m'habitue. Je m'efforce de ne pas répondre.

Par contre, lorsque l'on s'attaque à mes proches je dégaine.

Dans ce tract, on repproche à mes adjoints à la Mairie de Sauveterre le montant de leurs indemnités, et on les accuse "de ne pas les voir sur le terrain" ! Mes adjoints travaillent d'arrache pied, tous les jours, au service de la commune ! Benoit Puaud, 1er adjoint, à l'urbanisme et au Développement Durable, Sandrine Combefreyroux, aux écoles, à l'animation et au tourisme, Patrick Barrière, aux affaires sociales et au sport, Marie-José Lawther, à l'organisation, à la communication, aux nouvelles technologies, Pierre Tomada, aux travaux et au fleurissement.

Ceux qui assistent, comme chaque année, à la présentation de notre bilan, à l'occasion des voeux, peuvent s'en rendre compte.

Quant à l'augmentation des indemnités dont ont bénéficié les adjoints en début de mandat, elle est normale. Elle est conforme à la loi. Pensez que cette accusation est proférée par l'équipe de l'ancien Maire qui lui, en 2001, en début de mandat, avait doublé les siennnes (+100 % d'augmentation !).