François Bayrou a eu des avis très changeant sur la question selon la période. Alors en campagne, en 2007, François Bayrou se faisait le chantre de la TVA sociale, dont son ami Jean Arthuis, Sénateur de la Mayenne, était l'un des principaux défenseurs ! Le 25 février 2007, il déclarait lors d'une conférence de presse : "La TVA sociale est une idée intéressante. Les Allemands viennent de faire un petit pas dans cette direction. Ça n'a pas entraîné de hausse des prix en Allemagne. Même pour le mois de janvier, les prix ont baissé. Cette expérience mérite d'être suivie.". Mais quelques semaines plus tard, laché par ses amis du Nouveau Centre, dont Jean Arthuis, il déclarait sur RTL : «La TVA sociale, cela veut dire que tous les Français, spécialement les plus pauvres, ceux qui ont le plus de difficultés, vont avoir des charges accrues et une baisse de leur niveau de vie». Ces jours ci, le discours est plus posé, voire favorable à la TVA Sociale... François Bayrou a annoncé aujourd'hui qu'il allait augmenter la TVA d'1 point. Il faut dire que Jean Arthuis le soutien à nouveau !

Dominique Strauss-Kahn, invité d’Europe 1, en juin 2007, déclarait : "Je ne pense pas du tout qu'il faille financer des baisses de cotisations par de la TVA. La réalité de ça, c'est qu'on va faire payer les personnes âgées qui jusqu'à maintenant ne payaient pas". Pourtant, sur son blog, DSK défendait l'idée d'une TVA pour lutter contre les délocalisations : "La TVA doit pouvoir être mobilisée pour taxer davantage les produits qui proviennent quasi-exclusivement de l'importation, le cas échéant après une délocalisation massive".

En lisant le projet du Parti Socialiste pour les Présidentielles de 2007, on pouvait voir dans le chapître sur l'emploi : "Nous modifierons les prélèvements sociaux afin qu’ils cessent de pénaliser l’emploi. Nous avons réalisé une première étape majeure en 1998 en basculant les cotisations sociales maladie vers la CSG. Nous devons aujourd’hui faire de même pour les cotisations patronales en les calculant sur l’ensemble de la richesse produite et non sur les seuls salaires." et un peu plus loin : "nous taxerons la valeur ajoutée des entreprises"... Comment Taxer la Valeur Ajoutée des entreprises, si ce n'est avec la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) ?

Avec la TVA Sociale, un Français qui achète une LOGAN, payera des charges sociales, comme lorsqu'il achète une TWINGO. Renault reverra peut-être à la baisse ses vélléités de délocalisation !!! Car si on peut délocaliser la production (Renault LOGAN, ARENA, JALLATTE, LOJABY, SOLECTRON...), on ne peut pas délocaliser les marchés...Il est donc logique de faire payer une partie des "charges sociales" sur les marchés, pour diminuer les délocalisations de la production ! Mais il est vrai que l'idée de délocalisation de la production de la LOGAN est celle de Louis Schweitzer, ancien directeur de cabinet du 1er Ministre, Laurent Fabius !

Manuel Valls a dû avaler son chapeau lui qui, pendant les primaires, était favorable à la TVA Sociale et qui, désormais, est obliger de dire le contraire de ce qu'il pense... C'est le principe de la valse, 1 pas en avant, deux pas en arrière.

Quant à Martine Aubry, qui a prétendu dès Lundi matin que Nicolas Sarkozy était un converti récent à la TVA Sociale, que cette réforme était "improvisée", je me permet de la renvoyer aux différents livres écrits par Nicolas Sarkozy entre 2000 et 2007, dont est tirée cette citation : « S'abstenir sur la TVA sociale et regarder passer le train des délocalisations serait non seulement une faute économique mais une faute morale et une faute politique ».

Le Président, a donc tenu ses engagements, et ce n'est pas de l'improvisation !

Je vous fais le pari, que si il est élu, François Hollande ne reviendra pas dessus... Mais nous ne le saurons jamais, car je vous fais le pari, qu'il ne sera pas élu !

A lire aussi sur ce blog, à ce sujet :