A cet effet, Monsieur le Président du Tribunal Administratif de BORDEAUX a désigné Monsieur Pierre ROUX, Retraité de l’industrie chimique appliquée à l’agriculture, domicilié à LANGON, comme commissaire enquêteur titulaire et Monsieur Richard PEDEZERT, Géomètre-Expert à la retraite, domicilié à LEGE CAP FERRET, en qualité de commissaire enquêteur suppléant.

L’enquête se déroulera à la mairie de SAUVETERRE DE GUYENNE, pendant une durée de 35 jours consécutifs, du mercredi 2 janvier 2013 à 9H au mardi 5 février 2013 à 17H, aux jours et heures habituels d’ouverture de la Mairie (mardi-mercredi-jeudi-vendredi 9H-12H 14H-17H, samedi 9H-12H).

Le commissaire-enquêteur (ou son suppléant) recevra à la Mairie les jours et heures suivants :

  • Mercredi 2 janvier 2013 de 9H à 12H
  • Mardi 8 janvier 2013 de 9H à 12H
  • Samedi 19 janvier 2013 de 9H à 12H
  • Samedi 26 janvier 2013 de 9H à 12H
  • Mardi 5 février 2013 de 14H à 17H

Pendant la durée de l’enquête, les observations sur le projet de PLU arrêté pourront être consignées sur le registre d’enquête déposé en mairie. Elles peuvent également être adressées par écrit au commissaire enquêteur à :

Monsieur le Commissaire-enquêteur – Enquête publique P.L.U.
- Hôtel de ville –
28 place de la République
33540 SAUVETERRE DE GUYENNE.

Les observations pourront également être adressées par voie électronique sur le site internet communal (www.sauveterre-de-guyenne.eu), elles seront annexées sans délai au registre d’enquête.

Monsieur Benoit PUAUD, 1er Adjoint au Maire, sera la personne responsable du projet de P.L.U. pour la municipalité, et pourra être contacté par l’intermédiaire de la mairie (05.56.71.50.43) pour répondre aux demandes d’informations formulées par le public.

Le rapport et les conclusions du commissaire enquêteur seront tenus à la disposition du public dès qu’ils seront transmis en mairie.

A l’issue de l’Enquête publique, le Conseil Municipal se prononcera définitivement sur le Plan Local d’Urbanisme. Le Conseil Municipal pourra prononcer l’approbation du P.L.U après y avoir apporté d’éventuelles modifications en tenant compte des conclusions du commissaire enquêteur et des avis des Personnes Publiques Associées.