Hier soir à Saint-Martin-du-Puy, avait lieu une réunion publique avec des membres des familles des otages d'Arlit pour que la France n'oublie pas ses otages.

Vendredi une banderolle avait été posée à Dieulivol, dimanche à Gornac et Sauveterre-de-Guyenne, Lundi matin à Bordeaux. En tout, 11 communes de Gironde ont choisi de poser une banderolle cette semaine. Les banderolles seront retirées le jour de la libération des otages.

En savoir plus sur ce blog