Il y a quelques jours, le Maire d'une commune voisine m'a fait parvenir un lien vers un autre site internet. C'est un site qui s'intéresse à la dette et à la gestion des communes. Ce site ne commente pas, il annonce les sommes, calcul des ratios, permet la comparaison. Les sommes annoncées sont justes, même si tout cela est à prendre avec des pincettes pour plusieurs raisons :

Dette_comparee_Creon_Sauveterre.PNG

Gestion de la dette :

  • le site parle de la dette en investissement et n'intègre pas les crédits de trésorerie qui apparaissent dans le budget de fonctionnement ;
  • il prend en compte la dette de la commune mais pas les dettes envers la commune ; Chacun sait que la période que nous vivons est difficile pour de nombreuses familles et que le nombre des impayés augmente (restauration scolaire, assainissement, ...) ;
  • il ne cumule pas la dette de la commune avec les dettes des budgets annexes (CCAS, Assainissement, Transport, ...);

Budget :

  • Le site ne prend pas en compte les budgets annexes (CCAS, Assainissement, Transport, ...);
  • il conviendrait de déduire des charges de personnel, les recettes affairant à ces charges, notamment : la partie des charges de personnels affectées à l'investissement communal (travaux réalisés en régie), les remboursements effectués par les mutuelles en cas d'absence de maladie et les subventions de l'Etat pour le recrutement de Contrat Unique d'Insertion, d'Emplois d'Avenir, pour la réalisation des passeports.
  • Il manque le ration le plus important : l'annuité de la dette comparée à l'épargne nette annuelle. En 5 ans, l'endettement de Sauveterre-de-Guyenne est passé de 20 années, à 5 années.

Tout cela reste indicatif, mais vous pouvez découvrir ici, la comparaison entre la gestion de la commune de Sauveterre-de-Guyenne, et celle de la commune de Créon. Précisons que Jean-Marie Darmian est Maire de Créon depuis 1995. Je suis Maire de Sauveterre-de-Guyenne depuis 2008. Jugez vous-même.

Vous pouvez aussi, changer le nom de la ville afin de découvrir l'évolution de la dette de la ville où vous habitez.

Lire la suite