L'objectif de cette étude est de programmer les travaux à Sauveterre pour les 10 années qui viennent :

  • réalisation d'un bassin d'orage pour recueillir les eaux juste après la pluie. Aujourd'hui, les eaux usées et les eaux de pluie sont mélangées et en cas de pluie, toutes les eaux débordent dans le ruisseau des tanneries, puis dans la vignague; Malheureusement, lorsque les rues du Petit-Bordeaux et de La Font ont été restaurées par nos prédecesseurs, le réseau de collecte est resté le même : résultat les eaux de pluies (toiture, voirie) sont collectées par les égouts. Malheureusement, ces deux rues sont celles qui descendent à la station. Il nous faudra trouver un autre chemin pour l'avenir, car nous ne voulons pas casser ces deux rues.
  • travaux sur les avalloirs de récolte des eaux de voirie afin de réduire la quantité d'eau de pluie collectée sur la voirie qui aujourd'hui sont envoyées à la station d'épuration ; de l'eau propre que l'on pollue, puis que l'on traite... Cela permettra dans le même temps de ne plus avoir de remontées d'odeurs, par les avalloirs;
  • séparation des eaux usées et des eaux de pluie lorsque nous ferons les travaux dans les rues de la Bastide (2015-2020). Les travaux seront plus long et plus coûteux, mais au final les eaux de pluie ne seront pas mélangées avec les eaux usées ; une méthode qui n'a pas été suivie par nos prédecesseurs, bien malheureusement.

Je remercie Benoit Puaud pour le travail qu'il a réalisé durant ces 6 années pour améliorer le fonctionnement de l'assainissement de la commune. Une autre étude est en cours pour réaliser un assainissement collectif à Roussillon.

Lire le rapport présenté hier