C'est ainsi que l'on passe de l'histoire du rail à l'histoire du charriot... Le charriot descendait de la charette, qui elle même rescendait du lointain "char romain". Le char romain était tiré par deux chevaux (une 2 CV en quelques sortes). L'espacement entre les roues du charriot correspondait, peu ou prou à la largeur d'une paire de croupes de chevaux...

Ambrussum.jpgAinsi donc, la distance entre deux rails correspont à la largeur de deux croupes de chevaux. Quant à la taille d'une croupe de cheval, c'est une donnée de la nature...

Les fouilles des villes ensevelies de Pompéi et Herculanum ont mis au jour de profondes ornières creusées dans les dalles d’une largeur moyenne de 1 448 mm de centre à centre, avec un écartement intérieur moyen de 1 372 mm. Gérard Verhoest a relevé sur le site d'Ambrussum (photo) des ornières sur les voies romaines dont la largeur moyenne est de 1435 mm... CQFD

Alors quand j'entends un Président ou une Présidente de Région se cacher derrière son petit doigt et expliquer qu'il n'est pas responsable de cette situation, qu'il n'était pas au courant, j'ai envie de lui dire comme Coluche dans "Deux Heures moins de quart avant Jésus Christ" : "Arrête ton char Ben-Hur, y'a César qui fait du stop !"

Benhur.jpg

Lire d'autres histoire naturelles, des fables, ... sur ce blog