(Photo : La plantation de l'arbre de mai (tapisserie des Gobelins) - Château de Beloeil, en Belgique. La plantation de l'arbre de mai est une tradition très active en Belgique, en Allemagne, comme dans tout le Sud-Ouest de la France).


Programme :

  • 11h30 : Rassemblement sur la place de la République ;
  • 11h45 : Plantation de 19 arbres rue Victor Schoelcher ;
  • 12h45 : Retour vers la place ;
  • 13h00 : Apéritif et repas offerts par le conseil municipal ;

(Pensez à apporter vos assiettes et vos couverts)


La maïade, une tradition.

La "maïade" est une fête en l'honneur des nouveaux élus, elle consiste à planter le "Mai" (selon le petit Larousse: arbre enrubanné que l'on plantait autrefois le 1er mai en l'honneur de quelqu'un). C'est devenu une tradition régionale qui se perpétue dans quelques villages: à chaque élections municipales, un arbre est planté à la gloire des nouveaux élus. C'est une tradition ancienne puisque c'est en 1790 qu'un curé de la Vienne eut l'idée de planter un arbre pour fêter l'installation des autorités municipales.

La légende révolutionnaire veut que cette plantation ait lieu au mois de mai, d'où le nom que l'on donnera par la suite aux "arbres de Mai" qui seront plantés un peu partout en France au cours des insurrections de 1790. Le "Mai" est tout à la fois émeutier et symbole de joie.

Planté spontanément, au milieu de la liesse populaire, il symbolise l'adieu au vieux monde et la naissance du nouveau monde. Ce n'est que quatre ans plus tard que l'"arbre de Mai" désormais "arbre de liberté", devient une véritable institution, puisque c'est en 1794 qu'est publiée la première loi concernant cette tradition.

Paré de justifications officielles et érudites, l'arbre de la liberté n'en reste pas moins pour les hommes de la révolution un symbole qui leur survivra et qui doit fixer pour les générations à venir, l'esprit de la liberté et des droits de l'homme.

Cette coutume est très vivace en Aquitaine, en Corrèze, dans le Limousin et dans le val d'Aoste. L'arbre est décoré de rubans, de drapeaux et d'une pancarte portant l'inscription "honneur à nos élus".

Une tradition similaire existe en Bavière où l'arbre de mai ("Maibaum") représente l'honneur de la commune et de sa communauté et la taille de l'arbre est source de compétition entre les villages.

L'orthographe du mot diffère selon les régions : "mayade", "maillade" ou "maïade". La "plantation du mai" est un moment privilégié et convivial. C'est une occasion simple de renforcer les liens entre les gens après la période des élections.


En savoir plus :