Je souhaite que nous nous souvenions aussi aujourd’hui du MAJOR BRUZZI qui a commandé la communauté de Brigade de Sauveterre-Targon jusqu’en juin 2010. Depuis, le MAJOR BRUZZI, installé dans l’ENTRE DEUX MERS, sur la commune de CESSAC, participait chaque fois qu’il le pouvait aux manifestations de Sauveterre-de-Guyenne, ville a laquelle il était resté très attaché. Christian BRUZZI est décédé il y quelques jours.

11_novembre_2014_Saint_Leger.JPG

Nous adressons nos sincères condoléances à sa compagne, à ses proches, à ses amis qui étaient nombreux à Sauveterre, au sein de la Gendarmerie et à sa famille.

Je remercie très sincèrement les élèves du Collège Robert Barrière qui se sont joints à nous au cours de cette commémoration. Le personnel du Collège, les professeurs du collège qui sont présent aujourd’hui. Je remercie les services de la ville qui ont entretenu les monuments, l'ESAT de Puch et le SUPER U qui ont offert les chrysanthèmes.

Avec eux nous nous souvenons des enfants de Sauveterre mort pour la France pendant cette guerre, autrement appelée la « grande guerre », celle que chacun souhaitait être la DER des DER…

Chacun comprend bien aujourd’hui, qu’il n’en fut rien.

Les conflits armés continuent à prospérer un peu partout dans le Monde : des guerres « an nom de Dieu » ici ou là, comme si Dieu avait fait savoir un jour à quelqu’un qu’il souhaitait la guerre …

Des guerres fratricides qui cachent le plus souvent la soif de l’Or, du pétrole, ou de nouveaux minerais …

Au CONGO, par exemple, sous couvert d’une guerre ethnique, de nombreux groupes armés s’affrontent et déciment la population pour le contrôle du commerce du coltan et la cassitérite, minerais rares indispensables dans la fabrication de nos téléphones mobiles, de nos ordinateurs portables et de nombreux autres matériels informatiques. Ce conflit, le plus meurtrier depuis la seconde guerre mondiale, a tué de plus de cinq millions de personnes et dure depuis plus de quinze ans ! 5 millions de morts c'est 25 fois l'hécatombe du séisme d'Haiti, 25 fois celle du Tsunami de 2004 ! Les ressources minières du Congo représentent une immense richesse depuis toujours. Malheureusement, depuis toujours, l’argent issu de la vente de ces richesses est investi dans l’armement des groupes armés au lieu de profiter à la population pour répondre à ses besoins les plus élémentaires : la scolarisation, la santé, l’alimentation…

La Guerre coute cher. Pour faire la guerre il faut des ressources.

Ceux qui se sont autoproclamés « l’Etat Islamique » contrôle depuis 2012 six champs pétroliers dans le nord est de la Syrie et, depuis cet été, sept champs pétroliers en Irak. C’est ainsi qu’il finance à guerre.

« Dieu » comme prétexte, du Pétrole comme richesse, et la guerre se développe …

Au contraire, l’Europe, depuis 1945, a fait en sorte que les guerres cessent.

  • Les belligérants ont mis en commun leurs richesses naturelles, en commençant par le CHARBON et l’ACIER. La redistribution des richesses est au cœur des politiques.
  • L’Europe, et en 1er lieu la France, ont fait de la LAÏCITE une valeur cardinale. Aux hommes le pouvoir politique, l’administration des Etats et le gouvernement, aux religions, le pouvoir spirituel, l’administration des cultes et la foi.

La LAÏCITE comme solution pour empêcher que l’on se batte au « nom de DIEU » ; La mise en commun des richesses naturelles pour empêcher que l’on fasse la guerre pour elles, qu’on se dispute les frontières ; Voilà les deux recettes de la paix en EUROPE. Voilà deux recettes qu’il nous faut promouvoir dans le MONDE.

Afin que plus jamais on assiste aux horreurs qu’ont vécues les combattants de la 1ère guerre mondiales dans ces tranchées abominables où même les rats n’auraient pas voulu vivre …

Nous sommes en 2014, 1 siècle s’est écoulé, alors souvenons-nous avec respect de tous ceux qui ont donné leur sang en 1914 un peu partout dans le monde. Que ce souvenir nous aide aujourd’hui à faire que la PAIX arrivent enfin, 1 siècle plus tard, par respect pour eux tous.

Guy_Latorre.JPGCeux de la Bataille de l'Aisne, ceux de la Bataille d'Albert, ceux du Siège d'Anvers, ceux de la Bataille des Ardennes, ceux de la Bataille d'Arras, ceux de la Bataille de Champagne, ceux de la Bataille de Dinant, ceux de la Bataille de Dornach, ceux de la Bataille de Heligoland, ceux de la Bataille de Łódź, ceux de la Bataille de l'Ourcq, ceux de la Bataille de la Marne, ceux du siège Siège de Maubeuge, ceux de la Bataille de Messines, ceux de la Bataille de Morhange, ceux de la Bataille de Mulhouse, ceux du Siège de Namur, ceux de la Bataille d'Odessa, ceux de la Bataille de Senlis, ceux de la Bataille de Tannenberg...

Souvenons-nous plus particulièrement des enfants de Sauveterre mort en 1914 que les collégiens ont rappelé à notre mémoire tout à l’heure : André Loustau-Peyre mortellement blessé à la Ferme du Temple, dans l’Aisne le 23 septembre 1914. Il avait 26 ans. Bernard Debest pâtissier à Sauveterre, mort le 18 décembre 1914. François Laborie, tué à l’ennemi le 15 septembre 1914 à 25 ans. Amédé Haget mort à 27 ans à Verneuil. Pierre Barrau, mort trois jours avant son 25ème anniversaire, le 17 octobre 1914.

Qu’eux tous nous aide à construire la PAIX dans le MONDE !

Vive la PAIX, vive la France, Vive l’EUROPE !