daniel-amblevert-maire-de-sainte-florence-devant-le-grand_1673863_800x400.jpg

« Ubuesque », voici le mot prononcé lors de la réunion du 18 juin pour lancer « l’appel à la ruralité », cela résume bien la situation !!!

Le comité de soutien sous la présidence de Gérard César, Sénateur de la Gironde et Maire de Rauzan s’insurge face à l’acharnement administratif dont Daniel est victime, dénonce la loi sur l’eau aussi excessive, aussi aberrante que coûteuse aux conséquences parfois dramatiques (voir l’actualité récente), demande simplification, clarification et adaptation des textes aux réalités du terrain.

Pour Daniel Amblevert : « ma personne ne compte pas, mon seul délit est d’avoir appliqué le principe de précaution dans l’intérêt des biens et des personnes ».