Alain_Juppe_Gironde_Positive.jpgAlain Juppé : "Le système Madrelle a laissé des traces et je veux d’abord rendre un hommage tout particulier à Yves d’Amécourt qui a mené un combat magnifique. Il est victime d’un redécoupage électoral, ou plutôt d’un charcutage, avec la constitution d’un immense canton de 90 communes, taillé sur mesure pour le faire battre. Le découpage a été fait de manière extrêmement habile puisqu’il a consisté à renforcer les cantons que la gauche savait ne pas pouvoir conquérir (Bordeaux Centre et Bordeaux Caudéran), et à retailler les cantons où la gauche pensait pouvoir perdre, de façon à éviter cette défaite."

Lire la suite