Ce petit opuscule « J’avais 17 ans » se termine ainsi : « Dans ma tête cela défile souvent et je n’oublierai jamais ».

En savoir plus sur ce blog