Mot d'accueil (Yves d’Amécourt) :

Bonjour à tous,

Merci au Père Christophe de nous accueillir à Notre-Dame-de-Sauveterre. Cette messe le dimanche de la fête des vins, est traditionnellement la messe des Vignerons.

Je souhaite la bienvenue aux confréries bachiques: les Compagnons de Bordeaux, les Vignerons de Bordeaux, les Connétables de Bordeaux en Entre-Deux-Mers, la Confrérie de Saint-Romain en Bordelais. Aux confréries gastronomiques : La confrérie du Grenier Médocain, la confrérie de la tête de Veau, … Aux Paloumayres de la Benauge, … Aux Jurats et Echevins de Sauveterre-de-Guyenne.Je souhaite la bienvenue à nos invités qui seront tout à l’heure intronisé comme vigneron d’honneur, en particulier Isabelle Juppé et Pierre Douglas. Alain Juppé, appelé ce matin à Saint-Jean-d’Illac et Pessac où des familles sont déplacées à cause des feux de forêt, nous rejoindra à l’heure du déjeuner. Bernard Farges le Président des AOC de France , Président du CIVB.

Cette année, nous avons souhaité avec le Père Christophe que cette messe soit dite pour les Chrétiens d’Orient.

Plusieurs raisons à cela :

  • La 1ère, c’est la multiplication des persécutions de chrétiens en Irak, au Kenya, en Libye, en Syrie, au Pakistan, au Nigeria... Cette tragédie est dénoncée par toutes les autorités religieuses. Les Chrétiens sont persécutés, décapités et crucifiés pour leur foi, sous nos yeux ou souvent avec notre silence. Nous voulions aujourd’hui, au cœur de la fête de Sauveterre, dire que nous somme en communion avec les peuples persécutés du monde, notamment les chrétiens d’Orient.
  • La seconde, est que nous accueillons ici à Sauveterre depuis quelques mois la famille Kalaf qui arrive de Mossoul. Firas, le Papa, raconte : « Un soir les hommes de l’Etat Islamique sont arrivés à Mossoul. Ils sont monté en haut d’un minaret et on dit à la population : « les chrétiens ont 48 heures pour se convertir à l’Islam. Sinon nous les tuerons » ». La famille Kalaf a fuit vers un camp de réfugié puis vers la France et Sauveterre-de-Guyenne, grâce à la générosité du Père Christophe et de la communauté qui l’entoure. Nous attendons dans quelques jours une autre partie de la famille qui est actuellement réfugiée en Jordanie.
  • La troisième est que depuis quelques mois nous sommes en pourparler avec la commune de Hadchit au Liban pour jumeler nos deux communes. Le Maire d’Hadchit, Elie Homsi est venu à Sauveterre avec une délégation. L’année prochaine, autour du 15 aôut, nous nous rendrons à Hadchit dans la vallée Sainte. La vallée Sainte accueille certains des plus anciens monastères chrétiens du Moyen-Orient, comme le Monastère de Notre Dame de Qannoubine qui fut le siège du Patriarcat Maronite, le Monastère Mar Elisha (Saint Elisée) et le Monastère Saint Antoine de Kozhaya. Une partie de nos racines sont là-bas, en Orient. Mona Meigne, originaire d’Hadchit a accepté de venir animer cette messe. Elle chante en Arabe, la langue maternelle de nombreux Chrétiens d’Orient, et en Syriaque, une langue proche de l’Araméen, la langue Maternelle du Christ. Le Liban, terre d’accueil des Chrétiens persécutés depuis bien longtemps et aujourd’hui encore.
  • Enfin, le vin, fruit de la terre et du travail des hommes, accompagne le culte des Chrétiens dans le monde entier. « Où il y a de la vigne, disait le vigneron et avocat Hubert de Montille, il y a de la civilisation. Il n’y a pas de barbarie ». Porter dans nos cœurs le sort des Chrétiens d’Orient aujourd’hui, jour de la fête de la vigne et du vin, c’est aussi combattre la barbarie.

Intentions de prière (Sophie d'Amécourt) :

  • Prions pour le monde afin qu’il croit en la parole d’Elisée lorsqu’il dit : « Donne ce pain à ces gens pour qu’ils mangent, on mangera et il en restera ». Prions pour que le monde n’ait pas peur d’être généreux, solidaire, ouvert à l’autre et que chacun ouvre son cœur et soit dans la joie d’accueillir son prochain.
  • Prions pour le Pape François dont le texte « Laudato Si » interpelle tous les hommes de bonne volonté et clame l’urgence d’une écologie intégrale, une écologie qui intègre l’humanité. Car, dit le Pape, «Il n’y aura pas de nouvelle relation avec la nature sans un être humain nouveau». Un être humain qu’il l’appelle à entendre « le cri de la terre et le cri des pauvres ».
  • Prions pour le Père Christophe qui nous rappelle à chaque Baptême « qu’être Chrétien, c’est savoir se mouiller ! ». Ecoutons-le et mouillons-nous pour accueillir l’autre malgré ses différences ! Ecoutons-le et faisons comme lui qui accueille dans sa maison la famille Kalaf qui arrive de Mossoul où elle était persécutée. Prions pour cette famille, pour le Père Christophe, et pour la communauté Chrétienne du Sauveterrois qui l’entoure dans cette œuvre.
  • Prions pour la communauté Chrétienne de France afin qu’elle se mobilise pour accueillir les Chrétiens persécutés dans le monde. Prions pour la France afin qu’elle n’oublie pas que l’accueil de tous les peuples persécutés, quels qu’ils soient, est une marque de la grandeur de la France, fille aînée de l’Eglise.