IMAG0046.jpg

IMAG0047.jpg

Le groupement d'intérêt économique et environnemental forestier (GIeeF) instauré par la loi d'avenir pour l’agriculture, l'alimentation et la forêt, permet de disposer d'un outil structurant pour dynamiser la gestion durable de la forêt privée. Cet outil permet aux propriétaires forestiers privés de gérer durablement leurs forêts de façon concertée en améliorant la mobilisation des bois tout en prenant en compte les enjeux environnementaux au niveau d'un territoire donné. Ce territoire géographique doit comporter une surface suffisante (au moins 300 ha ou au moins 20 propriétaires pour une surface d'au moins 100 ha).

Cette association sur une base volontaire peut prendre des formes juridiques diverses : organisation de producteurs, association syndicale, groupement forestier (etc...). Les propriétaires forestiers ainsi regroupés disposeront d'un plan simple de gestion commun (PSG) et pourront faire appel à un gestionnaire commun. De même, ils pourront vendre leurs bois par voie de contractualisation.