Sauveterre_9_novembre_2015_06.jpg

Bonsoir à tous,

Je vous prie de bien vouloir nous excuser pour ce retard. Jean Lassalle arrive d'une réunion à Oloron-Sainte-Marie et demain matin il s'envole pour Damas où il va rencontrer des Chrétiens d'Orient. Merci Jean d'avoir fait une halte à Sauveterre dans ce périple.

Merci aux Maires très nombreux ce soir dans cette salle. Merci aux amis, aux chefs d’entreprises. Merci au Président de la Chambre des Métiers et au Président de la CAPEB.

Freedom ! Liberté ! Voilà pourquoi sous sommes ici ce soir. Nous avons besoin de liberté ! Le projet que vous présentera tout à l'heure Virginie et que nous avons construit ensemble est un projet qui s'affranchi des dogmes et des idéologies. "L'idéologie", explique Jean-Pierre Raffarin, c'est "quand les réponses arrivent avant les questions". Et bien dans notre projet les questions sont posées avant les réponses ! Et quand les questions sont bien posées, les réponses arrivent d'elles-mêmes, avec pragmatisme et bon sens.

Je suis très heureux d’accueillir ici ce soir Pierre Durand, habitant de Saint-Emilion, l’homme qui parle à l’oreille des chevaux, et des cavaliers ;

Celui qui nous aide dans cette campagne à franchir les obstacles, les uns après les autres… Celui qui a démontré que la taille du cheval n’était pas un critère suffisant pour franchir un obstacle, si grand soit-il.

Pour franchir un obstacle, Pierre, il faut savoir l’aborder, il faut l’avoir compris, il faut aller dessus avec la bonne foulée, et ensuite il faut mettre la puissance au bon endroit, au bon moment, en faisant confiance à sa monture ! Dans une course d’obstacle, le doute n’est pas permis !

Merci Pierre d’être ici, avec nous, dans cette campagne !

Il y a ici Thomas Boudat, Champion du Monde de l'Omnium. Thomas souhaite participer aux prochains jeux Olympiques. Tu es un exemple pour lui, et pour nous tous !

Je suis heureux d’accueillir Jean Lassalle, l’homme qui parle à l’oreille des français ;

Jean a fait le tour de France à pied pour rencontrer les Français, les entendre, les comprendre. Comprendre les raisons de leur ras-le-bol. Les raisons de la défiance qui couve dans le cœur de chacun. Jean le rugbyman, qui sait, mieux que quiconque, que c’est en allant « au contact » que l’on gagne la partie... Jean qui très tôt à fait part de son savoir faire à la « petite » Virginie ! Jean, mon ami, est à Sauveterre ce soir pour la 3ème fois en quelques mois !

Sauveterre_9_novembre_2015_01.jpgJe suis heureux d’accueillir Virginie Calmels, la mère de famille, la fille de pied-noir, la fille de viticulteur, la bordelaise devenue globe –trotteuse, et qui un jour s’est dit : « plutôt que de critiquer nos élus, engages-toi, et essaye de faire changer les choses »

Virginie, la femme qui parle à l’oreille des chefs d’entreprises, et qui sait mieux que tout autre, que pour créer des emplois il faut d’abord et avant tout, des entreprises ! Pour créer des entreprises il faut un terreau fertile : les infrastructures, des routes, des trains, du Haut-Débit, de la téléphonie !

Et puis quelques coup de pouce : pour aider la recherche et développement, aider l’installation, aider les politique de filières, du producteur au consommateur, avec des marges qui permettent à chacun, dans sa compétence, de faire vivre son activité : qu’il soit agriculteur, commerçant, artisan, forestier, industriel …

Sans marge une entreprise meure ! Les autres discours c’est du vent !

Lénine disait avec cynisme : « La vérité n’existe pas. Ce qui est existe c’est ce que les gens croient ». Et les gens croient qu’Alain Rousset est un bon président. La vérité c’est qu’il ne l’est pas :

  • En Aquitaine, le chômage augmente plus qu’ailleurs… Alain Rousset est-il un bon Président ?
  • En Aquitaine les Trains Régionaux sont annulés plus qu’ailleurs… Alain Rousset est-il un bon Président ?
  • L’Aquitaine, capitale du bouchon pour ses vins, est devenue la capitale du bouchon sur les routes ! Alain Rousset est-il un bon Président ?
  • En Aquitaine le nombre d’apprentis diminue plus qu’ailleurs… Alain Rousset est-il un bon Président ?
  • En Aquitaine les dépenses de fonctionnement augmentent, et les dépenses d’investissement diminuent ! Alain Rousset est-il un bon Président ?

La vérité, c’est qu’Alain Rousset, c’est surtout de la poudre aux yeux !

Et puis, ce qu’Alain Rousset n’a pas fait depuis 18 ans ? Pourquoi le ferait-il maintenant ?

Sauveterre_9_novembre_2015_05.jpg

Chers Amis,

La vérité , le chemin, la nouveauté, l’espoir c’est Virginie Calmels !

Cette élection c’est aussi une élection NATIONALE !

  • Voter pour Calmels c’est voter pour l’Union de la Droite et du Centre. Une seule liste dès le 1er tour ! A Gauche ils ont 4 listes qui devront se parier au soir du 1er tour : le PS, le Front de Gauche, EELV, la Vague Citoyenne… Je souhaite bon courage à Alain Rousset au soir du 1er tour pour faire une liste avec ces quatre listes… Je lui souhaite bon courage pour marier Henri Sabarot, le chasseur, avec les Verts…
  • Voter Calmels c’est voter pour une organisation. Quand on a animé des équipes dans le monde entier, on sait comment animer une grande région. Ca va le faire !

Comme le dit le patron d’Axa, Henri de Castries : «A quantité de poisson équivalente, je préfère la réactivité d’un ban de poisson, aux pesanteurs de la baleine ».

  • Voter Rousset c’est voter pour François Hollande. Non seulement Alain Rousset est le candidat de François Hollande comme l’a dit Nicolas Sarkozy à Limoges. Mais bien plus grave, François Hollande est le candidat d’Alain Rousset !

Alain Rousset a fait la campagne de François Hollande en expliquant aux Français qu’il était un as de l’économie, de l’emploi, de l’entreprise … Il s’est porté « caution »… Quand on se porte caution et que ça ne marche pas, on doit assumer ! Voter contre Rousset aujourd’hui c’est lui demander de rembourser la caution !

Alain Rousset est député de la majorité socialiste et il a voté toutes les lois qui posent problème :

  • Le pacte de responsabilité : qui est en fait un pacte d’irresponsabilité ! Qui demande aux collectivités locales de s’asseoir sur les dotations de l’Etat, sans leur donner les moyens de dépenser moins. François Hollande avait proposé le dégel des dotations qui avaient été gelées par le gouvernement Fillon. Le dégel a bien eu lieu. Aujourd’hui elles fondent !

Où est la « responsabilité » lorsqu’Alain Rousset député de la majorité socialiste vote des lois qu’il ne s’applique pas à lui-même ! Le non-cumul des mandats pour les parlementaires : je le vote, mais je l’applique pas ; Le Mahatma Gandhi disait : « Soyez le changement que vous souhaitez »… Alain Rousset nous dit : « Ce que je vote pour les autres je ne l’applique pas à moi-même ! »

  • La réforme des rythme scolaires qui ne réforme ni l’école, ni son rythme … mais qui fatigue les élèves plus que de raison, appauvri les communes, et ne résout aucun problème (165 €/ enfant/an à Sauveterre). Au lieu de changer deux fois de ministre, on aurait mieux fait de supprimer la réforme !
  • L’augmentation de la fiscalité de 11 milliards… Que n’atténuera pas la baisse qu’on nous promet de 2 milliards… 11 milliards de moins dans la poche des artisans, des commerçants, des agriculteurs, des entrepreneurs ! 11 milliards de moins pour faire tourner la France.

J’avoue que les Socialistes ont un certain don pour donner des noms aux lois …

  • La loi ALUR, qui manque consédérablement… d’allure … Qui interdit tout ou presque dans nos zones rurales ! Qui annule les mesures prises dans les PLU et met en doute les SCOT ! L’Etat nous demande de faire des documents d’urbanisme, et ensuite, il annule par une loi les mesures qu’il a lui-même validées !
  • La loi MACRON qui partant de bonnes intentions a finalement été déshabillée et s’est transformer en une loi MICRON…
  • La loi NOTRe … qui est la leur et n’est pas la notre … la nommer NOTRe est un leur ! Des grandes Régions (nous nous en accommoderons), des grandes Communautés de Communes : comme si de fusionner les CDC allait diminuer le nombre d’enfants dans les Centres de Loisir, et le nombre de kilomètre de voirie communale dont nous avons la charge…
  • La loi HAMON sur les cessions d’entreprise, une loi liberticide sur les cessions d’entreprises retoquée par le conseil constitutionnel ; Ce n’est déjà pas simple de transmettre son entreprise … aller ajouter une nouvelle loi !
  • Le compte pénibilité : une nouvelle usine à gaz ingérable … C’est plutôt les Français qui devraient avoir accès au compte pénibilité à chaque fois que le PS produit une loi, puis son contraire … Faire et défaire … C’est la méthode du gouvernement ! C’est pénible !

Faire et défaire sans savoir et le regretter ensuite :

  • la « TVA Sociale », supprimée, puis regretter de l’avoir supprimé ; notre agriculture, notre industrie, notre commerce et notre artisanat n’en serait pas là si nous avions conservé la TVA Sociale.

Il ya quelques jours Virginie avait un débat avec Alain Rousset sur l’agriculture à Périgueux. Je vois dans cette salle l’ancien Président de la FDSEA. Sur les prix en grande distribution Alain Rousset a dit : « C’est difficile de jouer sur les prix »… Mais Monsieur Rousset c’était justement le but de la TVA Sociale que vous avez supprimé ! Augmenter les prix dans la grande distribution et baisser les charges des agriculteurs, pour restaurer les marges !

Alain Rousset semble ignorer ici, ce qu'il vote à Paris. Celui qui se présente ici comme un berger, une fois au Palais Bourbon, se comporte comme un mouton !

  • Le Conseiller Territorial : supprimé, puis regretter de l’avoir supprimé ; Le Conseiller Territorial c’était 3000 élus locaux de moins. Une économie pour la nation de 100 Millions d’€uros. Le gouvernement a supprimé la réforme, il a ajouter 150 Conseillers Départementaux, fusionné les Régions sans réduire le nombre de Conseiller Régionaux, et augmenté tout le monde ! le résultat 130 millions d’€uros de dépense supplémentaires ! Franchement, j’aurais préféré que Françaois Hollande ne baisse pas son salaire de 30% mais qu’il fasse cette économie de 130 millions d’€uros pour la Nation !
  • La fusion « département » et « région » … l’annoncer, puis annoncer qu’on avait décidé de supprimer l’annonce ! La fusion des Régions, un dimanche après-midi dans le jardin de l’Elysée…

Non, décidément, les Socialistes ont un don pour nommer leurs loi !!!!!!

Le savez-vous, la prochaine loi qui sera proposée au parlement se nomme déjà la loi « Noé » … ça sent le déluge !

Alors le 6 et le 13 décembre le vote Calmels, c’est voter contre le Parti Socialiste, c’est aussi voter contre François Hollande !

Ne soyons pas résigné ! Oui c’est difficile !

Aux départementales, il nous a manqué un peu plus de 3000 voix (sur 480000 bulletins exprimés) pour gagner la Gironde !

Je vous le dit ici, toutes les voix sont importantes ! Chaque voix compte ! Nous avons besoin de chacun de vous pour mobiliser ! Ce soir nous sommes 450… Vous voyez combien chacun de vous peut jouer un rôle imminent dans cette campagne : en parler aux amis, à la famille, leur présenter Virginie, s’assurer que les absents ont bien fait leur procuration pour le jour du vote, mobiliser autour de vous…

Sauveterre_9_novembre_2015_03.jpg

  • Voter Calmels c’est voté pour l’Union – les candidats du 1er tour, seront aussi les candidats du second tour !
  • Voter Calmels c’est voté pour l’avenir ! 40 ans, un parcours hors-norme, un regard sur le monde, que Virginie propose de mettre au service de notre Région !
  • Voter Calmels c’est voté pour le Renouveau, pour une Région connectée !
  • Voter Calmels c’est voter pour demain ! pour le 21ème siècle !

Sauveterre_9_novembre_2015_04.jpg

Lire le discours de Pierre Durand : "La vie est faite de choix"