Chers Collègues,

L'Europe est trop présente là où on ne l'attend pas, et pas assez présente, là où on l'attend !

  • Nous attendons de l'Europe qu'elle définisse une politique énergétique commune, qui garantisse l'indépendance énergétique de l'EUROPE.

Force est de constater que ça ne marche pas ! Notre collectivité, la CDC du Sauveterrois souhaite construire un parc photovoltaïque de 7 ha pour produire de l'énergie. Notre territoire est pourtant classé TEPOS et TEPCV... Non seulement nous ne sommes pas aidés (nous n'avons pas besoin d'une aide financière). Mais on ne cesse de nous mettre des bâtons dans les roues ! Demande d'études diverses, absence de réponse à nos demandes d'information ... Entre les discours en tribune, et les actes sur le terrain il y a un grand fossé qui ne cesse de s'approfondir !

  • Nous attendons de l'Europe qu'elle définisse une politique agricole commune qui garantisse l'indépendance alimentaire de l'EUROPE et équipe nos agriculteur pour surmonter les crises !

Ce n'est pas le cas actuellement. A chaque crise, les élus se penchent sur le sort des agriculteurs, pour leur dire "nous allons mettre en place des mesures d'urgences, puis nous travaillerons pour que ça n'arrive plus." Les crises agricoles ont deux origines : la mondialisation des cours, les fléaux climatiques. Nous ne changerons rien à la mondialisation, nous ne changerons rien au climat et à ses aléas : il faut donc équiper les agriculteurs pour qu'ils puissent affronter ces crises ! Comme les pompiers sont équipés pour éteindre les incendies, comme les marins sont équipés pour affronter la tempête. Ni l'Europe, ni la France n'ont prix la mesure de cet enjeu pourtant capital !

  • Nous attendons de l'Europe qu'elle mette en place une politique de défense commune !
  • Nous attendons de l'Europe de Maastricht , 1ère puissance économique du MONDE, qu'elle fasse de l'EURO une monnaie de règlement face au DOLLARS ! Comment imaginer signer un accord de libre échange (TAFTA), sans que le Dollars et l'Euro ne joue dans la même cours !
  • Nous attendons de l'Europe de Schengen , qu'elle adopte une politique commune de l'immigration avec des règles communes, des frontières équipées de garde-frontières et une justice commune ... Comment voulez-vous travailler ensemble si d'un pays à l'autre, les règles ne sont pas les mêmes alors que la circulation est libre ?

Enfin, je souhaite témoigner de ce que nous faisons à Sauveterre-de-Guyenne où nous accueillons 8 Irakiens réfugiés de MOSSOUL. Ce sont ces Irakiens qui ont quitté MOSSOUL à l'arrivée de l'Etat Islamique. Ils sont partis avec comme seul bagage les photos de leurs albums de famille, prises avec un I Phone.

8 réfugiés dans une commune de 2000 habitants. Si toutes les communes de France faisait le même effort que nous, nous pourrions accueillir 250 000 réfugiés. Quand l'objectif de la France est d'en accueillir 30 000 ... Alors, organisons-nous pour démultiplier les accueils locaux et éviter les concentrations qui nuisent à l'humanisme nécessaire à nos relations. Mais faisons-le en accord avec les Maires.

En savoir plus