Depuis le début du mandat en 2012, les Républicains n'ont cessé d'alerter le gouvernement et la majorité de la Région sur leur manque de réalisme dans le domaine économique. Le Président Hollande en supprimant la "TVA sociale", la défiscalisation des heures supplémentaires, en augmentant fortement les impôts et les charges sociales de travailleurs a brisé la confiance des français et des entreprises.

Le Président Rousset a voté et soutenu cette politique à Paris, tout en la décriant sur le terrain. Les belles paroles et les promesses d'un "ça va mieux" n'ont pas suffi à retrouver la confiance qui permet la croissance et l'emploi. Les atermoiements d'une majorité qui a perdu sa boussole ont eu un impact dévastateur sur l'économie.

A la Région, les économies promises après la fusion ne sont pas au rendez-vous !

On parle de nouveaux impôts, puis on les annule. La réforme jetée sur le papier un dimanche après-midi, à l'Elysée n'a été ni préparée, ni concertée. Pourtant ce sont les Régions qui devraient être en 1ère ligne pour engager la confiance, soutenir l'emploi, et retrouver la croissance. Le bras armé de l'Etat sur le terrain du développement économique est aujourd'hui dans le plâtre. Trop occupé à résoudre des problèmes qu'on ne se posait pas avant la fusion. Les services sont désormais accaparés par des débats internes.

Au lieu de travailler sur le fonds à la source des problèmes, le gouvernement et les Régions travaillent à masquer la vérité aux français : multiplication des emplois parking sans avenir, plan "500 000 formations" pour sortir des personnes des statistiques du chômage .... Tout cela ne marche pas !

Les crises se succèdent dans l'industrie, dans l'agriculture... Ce n'est pas la vente de 32 avions Rafale à l'Inde qui sauvera l'Aquitaine. Ce marché si réjouissant soit-il, au mieux permettra d'éviter de la destruction d'emplois, ce qui est déjà bien, mais ne permettra pas de créer un seul emploi en France.

La France, la Région, ont besoin de réforme de fond ! Qu'attendons-nous ?

En savoir plus