"Jusqu'en 2012, les députés pouvaient conserver le reliquat du crédit collaborateurs qui leur était attribué, en le transférant sur l'IRFM (transfert aujourd'hui plafonné à 6000€). Cet argent ne serait donc pas resté dans les caisses de l'Assemblée. Ceux qui demandent à Pénélope Fillon de "rendre l'argent" ignorent manifestement qu'il s'agirait de le rendre... à François Fillon lui-même."

Lire la suite