La cheffe de file de l'opposition au conseil régional de Nouvelle-Aquitaine annonce qu'elle pourrait quitter la présidence du groupe LR-CPNT si elle était élue vice-présidente du parti Les Républicains.

Lire la suite