Présidente du groupe d'opposition au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Virginie Calmels a décerné plusieurs mauvais points à l'exécutif actuel et annoncé que le pesant dossier des finances de l'ex-région Poitou-Charentes serait juridiquement relancé. Elle a aussi confirmé qu'elle abandonnerait probablement le poste de chef de file de l'opposition régionale en fin d'année, si elle est nommée vice-présidente du parti Les Républicains comme pressenti.

Lire la suite