Il en résulte un document dense, destiné à nourrir dans les prochains mois les réflexions de l’ensemble des acteurs, tout particulièrement des Régions lorsqu’elles mettront en place la nouvelle organisation de la desserte ferroviaire de passagers de leurs territoires. Ces échanges ont également permis d’affiner la position des Régions en vue des débats à venir sur le contenu de la loi d’orientation sur les mobilités et le vecteur législatif qui permettra de transposer le cadre européen fixé par le quatrième paquet ferroviaire et sur ses conséquences au niveau réglementaire et conventionnel.

Lire la suite