Sur la base de l'esprit de la primaire qui a rassemblé des millions d'électeurs sur une ligne fédératrice et novatrice, Force Républicaine exprime la synthèse d'une droite française attachée à l'autorité de l'Etat, à la liberté des Français et à la fierté nationale.

Force Républicaine n'est pas un mouvement associé à LR, car elle a vocation à rassembler au-delà des partis politiques traditionnels. C'est un mouvement civique qui n'est pas concurrent mais complémentaire des Républicains.

D'ores et déjà, un binôme a été désigné dans chaque région pour incarner et animer Force Républicaine sur le terrain. Ce binôme est composé d'un chef de file, le plus souvent parlementaire chargé d'incarner politiquement et médiatiquement le mouvement, et d'un coordinateur chargé de structurer et d'animer le réseau.

Pour la Région Nouvelle-Aquitaine, le chef de file est Yves d'Amécourt (33) et le coordinateur est Corine Martineau (64).

L'un des objectifs principaux de Force Républicaine est de peser dans le débat politique et d'être l'aiguillon du renouveau intellectuel de la droite. Cela passe pas plusieurs initiatives, comme :

  • les Mercredis de Force Républicaine, qui permettent à tous ceux qui le souhaitent, via un dispositif de transmission live, de se former sur un thème d'actualité et de contribuer à élaborer des propositions concrètes. Le premier Mercredi a eu lieu la semaine dernière sur le thème de l'immigration et a rassemblé près de 1 000 personnes dans toute la France.
  • Par ailleurs, Force Républicaine organisera le 24 mars une convention sur l'Europe qui débouchera sur une trentaine de propositions concrètes destinées à inspirer le projet d'une nouvelle Europe qui soit vraiment au service des Européens.

Bruno Retailleau a indiqué que Force Républicaine entendait porter la contradiction à Emmanuel Macron, sans esprit de caricature mais chaque fois que cela serait nécessaire. La transformation promise n'est pas au rendez-vous : sur les impôts, la dépense publique, la compétitivité, la politique familiale Emmanuel Macron se contente de mesures cosmétiques qui ne règlerons pas en profondeur les immenses problèmes qui pèsent sur la France.

A lire aussi :