En 1848 la République a supprimé le suffrage censitaire. En 1944, le droit de vote a été accordé aux femmes par ordonnance du Général de Gaulle, le suffrage est devenu universel. En 1974, la majorité civile a été abaissée à 18 ans par Valéry Giscard d'Estaing. Tous les Français de plus de 18 ans peuvent normalement voter sans en être empêchés.

François-Henri Briard, avocat au Conseil d'État et à la Cour de cassation, dans un article accordé au magazine LE POINT estime, comme nous, que "la faible participation de dimanche a porté atteinte à la sincérité du scrutin et pourrait remettre en cause sa validité". Cet article vient conforter notre demande. N'hésitez pas à le diffuser comme un nouvel argument à l'appui de notre pétition.

N'hésitez pas à contester les résultats des élections dans votre commune auprès du tribunal administratif de votre département. La démarche peut se faire par internet et elle est accessible à tous les citoyens demeurant sur la commune.

L'argument principal est la baisse du taux de participation suite aux messages du Président de la République et du 1er Ministre. Il s'appuie sur les décisions prises : confinement des maisons de retraites, recommandations auprès des personnes fragiles et des personnes âgées, tout en maintenant le 1er tour des élections municipales.

Merci de continuer à faire la promotion de cette pétition auprès du plus grand nombre. Merci d'engager des actions locales pour contester les résultats du scrutin dans vos communes. Par vos actions, au delà de la contestation des résultats ici ou là, il s'agit, ensemble, de défendre le "suffrage universel".

Dans quelques jours je vous proposerai une action commune et nationale. D'ici là, merci de votre mobilisation.

Signez la pétition