Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Recherche

Votre recherche de dette publique a donné 103 résultats.

mercredi 5 décembre 2018

Pourquoi le projet de François Fillon n’aurait pas provoqué la crise des Gilets Jaunes !

Fillon_porte_de_versailles_2017.JPG

J’entends dire ici où là : "Si nous avions été élus, nous aurions eu, nous aussi, le mouvement des gilets jaunes !" Je ne le crois pas ! Au sein de l’équipe Fillon était né un groupe de travail nommé « la France Silencieuse ». Nous travaillions ensemble à la demande de François Fillon pour faire des propositions concrètes à la France rurale, la France périphérique, cette France qu’il avait rencontrée trois années durant pendant que d’autres travaillaient en cabinet, en vase clos, à l’aveugle …

Lire la suite...

samedi 13 octobre 2018

Monsieur le Président, ne séparons pas les Bordelais des Girondins !

Dans le projet Présidentiel d’Emmanuel Macron il y avait cette réforme d’inspiration Lyonnaise à savoir, faire de la Gironde un département troué, une espèce de rondelle, et en son milieu, une Métropole, qui aurait toutes les compétences du département !

Lire la suite...

vendredi 21 septembre 2018

En Gironde, je souhaite l'élection d’Yves Foulon !

En octobre prochain auront lieu les élections à la Présidence des REPUBLICAINS de la Gironde. Je soutiens, pour ma part, la candidature d’Yves FOULON.

Je connais Yves depuis bientôt 15 ans, depuis que nous siégeâmes ensemble au Conseil Général de la Gironde. Il a été élu au Conseil Général en 1998 mois en 2004.

Lire la suite...

vendredi 18 mai 2018

Je souhaite la candidature d’Yves FOULON à la Présidence des REPUBLICAINS de la Gironde (Communiqué de presse)

Yves_Foulon_03__2_.jpgEn octobre prochain auront lieu les élections à la Présidence des REPUBLICAINS de la Gironde. Je souhaite, pour ma part, la candidature d’Yves FOULON.

Je connais Yves depuis bientôt 15 ans, depuis que nous siégeâmes ensemble au Conseil Général de la Gironde. Il a été élu au Conseil Général en 1998. Président du groupe GIRONDE AVENIR, sa voix ne m’a jamais manquée. Jamais !

Yves est élu à Arcachon depuis 1995. Il en est le Maire depuis 2001. Il a été réélu dès le 1er tour en 2008 et en 2014. Il a transformé sa ville. Il a présidé la COBAS de 2008 à 2012.

Lire la suite...

mercredi 4 avril 2018

Sur la dette publique : on ne lache rien !

dette_.jpg

Le mercredi 4 avril se tiendra la troisième édition des mercredis de Force Républicaine. La table ronde sera cette fois-ci consacrée à la dette publique.

La question dette semble avoir disparu du débat public, comme si l'élection d'Emmanuel Macron avait suffi à régler miraculeusement ce problème pourtant essentiel pour les générations futures.

Lire la suite...

samedi 27 janvier 2018

Bonne année 2018 à tous les Sauveterriens !

IMG_6543.JPG

Cérémonie des vœux à Sauveterre-de-Guyenne en présence de me la Députée Christelle DUBOS, de Mme la Sénatrice Nathalie DELATTRE et de M. le Sénateur Alain CAZABONNE.

Lire la suite...

mercredi 20 décembre 2017

"Le sexe des mots" (Jean-François Revel)

jean-francois-revel-academie-francaise_2537000.jpg

"Ils ont trouvé le sésame démagogique de cette opération magique: faire avancer le féminin faute d’avoir fait avancer les femmes."

Ce texte de Jean-François REVEL (1924 - 2006) a été publié le 11/07/1998. Il est criant d'actualité !

Lire la suite...

vendredi 27 octobre 2017

Commentaires sur la lettre du 1er Ministre Edouard Philippe adressée aux Maires de France

Edouard_Philippe.jpgDans le courrier qu’il vient d'adresser à tous les Maires de France, le Premier ministre a souhaité expliciter les décisions envisagées par le Gouvernement en matière de finances locales afin de ne pas « laisser prospérer les allégations trompeuses » qui, selon lui, « ont été diffusées, parfois massivement ». 

Lire la suite...

mardi 24 octobre 2017

Débat d'orientation budgétaire 2018 : réduire notre fonctionnement de 50€/habitant, pour augmenter notre investissement d'autant !

Lors du débat d'Orientation budgétaire hier, je suis intervenu pour expliquer, chiffre à l'appui, comment nous pourrions réduire de 50€/habitant nos frais de fonctionnement (321€ - 50€ = 271€/hab.), afin de dégager 50€/habitant de plus pour l'investissement (148€+50€=198€/habitant). Tout cela dans un contexte où l'Etat ne tient pas ses promesses (il ne compense plus la perte de la taxe professionnelle), il baisse des dotations et demande aux Régions d'économiser encore.

En m'appuyant sur des exemples concrets (temps de travail, absentéisme, charges générales, ...), sur le rapport de la cour des comptes, la comparaison avec d'autres Régions, j'explique avec quelques ratios comment cela est possible.

Lire la suite...

dimanche 3 septembre 2017

Mon intervention , hier, à Arcachon, au Campus des Jeunes Républicains de la Nouvelle-Aquitaine

yves_arcachon_2017_02.jpg

Seul le prononcé fait foi

Lire la suite...

lundi 31 juillet 2017

Lettre à mes amis de FORCE REPUBLICAINE : "travaillons, prenons de la peine !"

Mes Amis, après ces années de travail ensemble, avec et autour de François Fillon, voici mes quelques réflexions, avant la pause estivale. Merci à chacun et à chacun d'entrevous pour le travail réalisé. Ce travail de fond que nous avons produit ensemble n'est pas perdu. Loin s'en faut.

Alors que parmi les Républicains certains se posent pour la nième fois la question : "Quelles sont nos idées ? Quelles sont nos valeurs", je me dis que nous ne devions pas faire la même campagne ! Nos idées, nos valeurs, sont on ne peu plus claires ! Nous voilà repartis dans le "Choisissons un programme avant de choisir un leader". Mais le programme nous l'avons, c'est celui que nous avons construit et porté avec François Fillon. Il a été plébiscité par plus de 3 millions de Français.

Les questions qui nous sont posées aujourd'hui sont les suivantes : "Comment arriver au pouvoir pour mettre en œuvre ce programme ?" , "Comment vaincre les forces qui ne veulent pas que ce programme soit mis en place ?", "Comment convaincre les forces républicaines qui ont intérêt à la mise en place de ce programme ?"

Soyons clair : si François Fillon n'a pas été élu, ce n'est pas à cause de son projet. Son projet était bon ! C'était le meilleur ! C'était le seul !. S'il n'a pas été élu ce n'est pas non plus, comme Les Républicains le suggèrent dans un récent sondage, "parce qu'il n'était pas assez moderne" !

Si François Fillon n'a pas été élu c'est à cause d'une soi-disant "affaire", montée en épingle par les médias et qui devrait aboutir à un non-lieu (si elle n'aboutit pas à un non-lieu alors, alors, 130 parlementaires qui ont eu recours aux emplois familiaux devront rendre des comptes à la justice, dont l'actuel Ministre de l'Economie Bruno Le Maire). C'est à cause d'un triste individu qui, fâché d'être éconduit par François Fillon le lendemain de la primaire -Diantre, il n'avait pas répondu à son SMS !- s'est mis dans la tête de lui nuire en montant de toute pièce l'affaire des costumes , ...

Et voilà comment on terrasse un candidat à l'élection Présidentielle : avec quelques "rumeurs", une "sale affaire" et un "non-procès".

Ajoutons à cela quelques problèmes de communication. Un ami procureur de la République m'a résumé ainsi la situation : "Les honnêtes gens se défendent beaucoup moins bien que les voyous" !

Lire la suite...

mercredi 28 juin 2017

"Majorité, opposition, chacun à sa place et les moutons seront bien gardés !"

Chers collègues, Monsieur le Président, vous l’aurez compris en m’écoutant, notre groupe soutien un certain nombre des actions mises en place par votre majorité, faut-il pour autant que notre groupe soit rebaptisé « les constructifs » ? Nous ne le croyons pas !

Majorité, opposition, chacun à sa place et les moutons seront bien gardés !

Comme l’avait dit un certain François Bayrou refusant de rejoindre l’UMP d’Alain Juppé le jour de sa création, c’était à Toulouse : « Le jour où nous penserons tous la même chose, c’est que nous ne penserons plus rien ! »

Certain nous explique aujourd’hui, que ce jour est arrivé ! Nous ne le pensons pas !

Refusons cette pensée unique et marquons nos différences ! Elles sont gages de progrès !

Et puis, comme disait Roseline Bachelot, « dans la majorité, c’est « ferme ta gueule », dans l’opposition, c’est « cause toujours ».

A nous le verbe !

__

26 juin 2017. Séance plénière du Conseil Régional de la Nouvelle Aquitaine. Vote du Budget Supplémentaire 2017. Intervention d'Yves d’Amécourt 1er Vice-Président du groupe LR CPNT

Lire la suite...

mercredi 19 avril 2017

"Quoi de plus social, chers amis, que de donner du travail à chacun ?"

Jerome_Chartier_18_avril_2017.jpg

Mon discours hier soir à Sauveterre-de-Guyenne devant 450 personnes sur l'agriculture et la ruralité, en présence de Jérôme Chartier, Conseiller Spécial de François Fillon et de Sophie Auconie, Vice-Présidente de l'UDI. Seul le prononcé fait foi.

Lire la suite...

vendredi 17 février 2017

On veut nous enlever notre candidat à l’élection Présidentielle. Son projet dérange ! (Discours, hier soir à l'Athénée Municipal de Bordeaux)

Athenee_Municipal_16_fevrier_2017_03.png

Meeting de soutien à François Fillon hier soir à Bordeaux avec Alain Juppé, Isabelle Le Callenec, Yves Foulon, Nicolas Florian, Virginie Calmels, et nos candidats aux élections législatives en Gironde.

Lire la suite...

lundi 13 février 2017

Intervention au nom du groupe LR-CPNT lors du vote du budget 2017 de la Région Nouvelle-Aquitaine

Ce rapport met en évidence que tout ce qui a été entrepris avant le 31 décembre 2015 en Poitou-Charentes, n’avait qu’un but : déroger aux règles de la bonne gestion pour atteindre sans encombre la date de la fusion, afin de voir s’évaporer les problèmes et les risques de Poitou-Charentes, dans la gestion « en bon père de famille » de la Région Aquitaine.

Le rapport de la Chambre Régionale Compte relève 5 manquements graves à la bonne gestion :

  • Des irrégularités dans la présentation du budget pour masquer la réalité ;
  • Des irrégularités dans la présentation de l’Etat de la dette pour masquer à l’assemblée délibérante l’existence d’emprunts structurés ;
  • Des reports de paiements en parfaite contravention avec les règles de gestion et de comptabilité ; Des infractions aux règles comptables ;
  • L’absence de délégation de signature ;
  • Le défaut de mise en concurrence sur certains marchés ;

Le préjudice est énorme et il conviendra, le jour venu, de demander réparation aux responsables de cette situation. Ne pas le faire serait leur donner caution.

Lire la suite...

- page 1 de 7

Création # CHAMP de PUB