J'étais hier à Agen pour une réunion de concertation sur le projet de loi 3 D en présence de Madame la Ministre Jacqueline Gourault.

Je vous avoue que je n'ai pas bien compris les intentions du gouvernement à notre égard, si ce n'est d'occuper le terrain des élus en période préélectorale, après la fronde des gilets jaunes, et avant les élections municipales du mois de mars, et les sénatoriales de septembre prochain.