Henry_d_Amecourt_01.JPG

En ce 11 novembre 2015, j'ai une pensée particulière pour mon arrière-grand-père Henry mort au champs d'honneur le 12 mars 1915 à Mesnil-les-Hurlus. A 55 ans, dégagé de toute obligation militaire, il avait décidé de reprendre du service pour défendre sa patrie. Il écrivait : "Quand on est persuadé que tout n'arrive que par la volonté de Dieu et que c'est pour le mieux, on est bien fort."