islam_et_republique.jpg

Il y a quelques jours François Fillon a soupé avec la communauté des musulmans de Sablé-sur-Sarthe à l’occasion de la rupture du jeûne traditionnel. Cette cérémonie a lieu chaque soir, à la tombée du jour, pendant le ramadan…L’info est rapidement arrivée sur les réseaux sociaux. Certaines réactions étaient à l’image de leurs auteurs, caricaturales !

La gauche bien-pensante reprochant à François Fillon d’avoir un double discours sur l’Islam, car on ne peut pas avoir écrit « Vaincre le totalitarisme Islamique », livre « islamophobe » selon elle, et dîner avec des musulmans (sic !). La droite identitaire lui reprochant d’avoir un double discours sur l’Islam, car « on ne peut pas partager quoi que ce soit avec les musulmans » qui sont de fait « inféodés à l’islamisme radical » (re-sic !)

Finalement, le parallélisme des idéologies est assez saisissant ! Comme si les négationnistes de gauche, qui nient l’idée même d’identité, et les identitaires de droite, qui portent l’identité au pinacle étaient les deux faces d’une même pièce !

Dans ce contexte comment débattre de ce sujet tellement important « l’Islam et la République » dans une France que ce sujet met sous tension. Une tension difficile à diminuer sans rentrer dans le sujet, sur le fond, et sans débattre… C’était pourtant l’objet de la dernière convention organisée par FORCE REPUBLICAINE le 27 juin dernier.

L’enjeu est pourtant simple : nommer les choses, comprendre, analyser, agir, décider !