L’amitié entre le peuple Allemand et le peuple Français, s’est construit notamment grâce à la tous les jumelages, entre les villages de France et les villages d’Allemagne. Le notre fut signé en 1973, il y a 40 ans.

Chaque année nous poursuivons l’œuvre de nos pères qui débuta en 1963 par la signature du traité de l’Elysée. Cette œuvre, c’est l’Amitié Franco-allemande et plus largement, c’est l’Amitié entre les peuples d’Europe.

Car sans l’amitié et la confiance, rien n’est possible. L’Amitié et la Confiance sont la garantie de la paix, et le ciment de la construction européenne.

Ce jumelage nous permet aujourd’hui de faire connaissance et d’échanger avec de nouveaux amis, qui ont une autre culture, mais qui partagent avec nous le même dessein : la paix.

Ce que nous faisons ici chaque année depuis 40 ans, n’est-ce pas ce que les chrétiens appellent la fraternité ?

La fraternité, qui est aussi une des 3 valeurs fondamentales de la République France, avec la liberté et l’égalité.

La fraternité, voilà bien une valeur dont nous parlons beaucoup. Mais comment la mettons-nous en œuvre ? Comment l’apprenons-nous à nos enfants ?

La fraternité républicaine n’est pas un discours, un mot sans signification que l’on grave sur les murs pour décorer, que l’on écrit sur le papier à lettre, pour faire joli.

La fraternité républicaine, c’est l’accueil de l’autre. C’est la compassion pour l’autre. C’est l’exercice de la solidarité entre les êtres.

La fraternité républicaine, c’est la connaissance de l’autre –connaître signifie « naître avec »-, la compréhension de sa culture, de son éducation, de ses engagements, c’est la prise en compte de sa différence qui permet de lever le rideau de la peur.

La fraternité républicaine, enfin, c’est la compréhension, que chacun de nous est différent, mais que dans le fond il est constitué de la même façon, avec les mêmes molécules, des ADN de la même famille, avec la même constitution et la même notice pour la comprendre.

On parle beaucoup de la biodiversité aujourd’hui, et de la volonté de la protéger. L’humanité est une partie de cette biodiversité. L’humanité est « biodiversité ». Elle est aussi, diverse et multiple, elle mérite le respect, la protection.

La fraternité est le socle commun de l’humanité, la clef qui permet aux hommes de communiquer, de s’organiser, de débattre, de comprendre, de connaître, de se connaître… et au final,...

  • de choisir entre construire des ponts, ou construire des murs,
  • de choisir entre la guerre et la paix,
  • de choisir entre le développement durable et le développement qui oppresse l’homme et la nature,
  • de choisir entre une économie au service de l’humanité ou une humanité au service de l’économie …

Sans la fraternité, quel regard avons-nous sur l’autre ? Quel accueil lui réservons-nous ? Quel projet construisons nous ensemble ?

La fraternité républicaine est sans doute celle des trois valeurs de notre république dont nous avons le plus besoin en cette période.

A ceux qui pensent que notre jumelage est une « goutte d’eau dans l’océan » je réponds comme le faisait Sœur Emmanuelle : « L’océan n’est-il pas constitué d’une multitude de gouttes d’eau ? »

Yves d’Amécourt
Président de la Communauté des Communes du Sauveterrois