Mairie de Sauveterre-de-Guyenne

Lettre Ouverte à Monsieur Christophe MIQUEU, La Lanterne.

Lettre annexée au compte rendu du Conseil municipal du 9/09/2013

Dans une lettre ouverte siglée « La Lanterne », datée du 4 juillet 2013, et reçue en Mairie le 10 juillet, vous interpellez la municipalité sur le projet de la future salle des fêtes qui se situera sur la zone BONARD.

Dans le cadre de la campagne électorale que vous menez pour le groupe « Sauveterre de gauche », vous avez fait le choix d’adresser copie de ce courrier à la population par distribution directe dans les boîtes aux lettres.

Nous prenons acte de votre précipitation électorale.

Soyez patient : vous aurez, en temps et en heure, l’occasion de commenter, critiquer, pourfendre, disséquer et théoriser sur le bilan de la municipalité.

En attendant les prochaines élections municipales le 23 mars 2014, les conseillers municipaux en place, élus démocratiquement en 2008, font le choix de rester fidèles à leur principe de transparence, en proposant à la population, une information argumentée, claire et objective :

Pour rappel démocratique, tous les citoyens ont vocation à poser des questions, à donner leur avis, à demander des explications, à prendre un rendez-vous avec le Maire ou avec un adjoint. Depuis votre récente arrivée dans la commune, vous n’avez pas jugé utile de solliciter le moindre rendez-vous pour obtenir un éclairage sur les nombreuses questions que vous vous posez. Pour un ardent défenseur du débat démocratique, de la consultation participative et de la discussion constructive, c’est très étonnant.

Concernant le dossier de la future salle des fêtes :

  • Vous nous informez que 150 sauveterriens souhaitent être consultés sur le dossier de la salle des fêtes. Ces personnes doivent être informées que la municipalité n’a pas été destinataire de cette demande.
  • Vous demandez un «moratoire» : ce projet a été choisi par les citoyens lors de l’élection municipale de 2008 et il sera réalisé dans le mandat.
  • Vous persistez à dire que la salle coûtera 1 million d’€uros à la commune. C’est faux. Le projet a été expliqué dans le dernier Echo des Cités (copie jointe).
  • Vous affirmez que le projet aura un « un impact sur le budget intercommunal, qui est issu de la contribution des communes ». C’est faux. Le Président de la Communauté des Communes est prêt à vous recevoir pour vous expliquer le mécanisme administratif.
  • Vous affirmez que notre projet de 2008 parlait d’une salle pour accueillir 600 personnes et que désormais nous parlons d’une salle de 350 m2. C’est vrai. Cette salle de 350 m2 pourra accueillir 600 personnes assises, ou 400 personnes à table, ou 1000 personnes debout.
  • Vous affirmez qu’il est inutile de construire une grande salle à Sauveterre car d’autres salles du canton pourraient très bien servir pour les grandes manifestations. Nous pensons au contraire que la commune de Sauveterre doit disposer d’une salle assez grande pour accueillir : les kermesses des écoles, les spectacles des écoles donnés pour les familles, le repas des aînés organisé par le CCAS, les grands quines, les mariages et les fêtes de familles, les spectacles de grande taille, les rencontres économiques, et bien d’autres manifestations.
  • vous nous demandez, dans cette période pré-électorale de ne plus communiquer par le biais du journal municipal. Le Conseil Municipal est élu jusqu’en mars 2014, et jusqu’à cette date il travaille pour réaliser les projets pour lequel il a été élu en 2008. Le blog municipal et le journal municipal ne sont pas des outils de propagande électorale ! Les sujets dont nous parlons sont ceux qui seront réalisés ou engagés dans ce mandat (Extrait du code électoral joint).

Enfin, vous affirmez que ce projet empêchera la commune de faire d’autres investissements : équipements collectifs, services publics de proximité, voirie, restauration du patrimoine :

Cet après-midi avait lieu à Sauveterre un certain nombre d’inaugurations : Le bureau de Poste rénové, 12 appartements en centre-ville (Hôtel de France et Immeuble de La Poste), un city-stade et un skate-Park réalisés par la communauté des communes et une cave médiévale à vocation touristique.

Quant aux finances de la commune, elles ne sont plus en danger. En 5 années, nous aurons réduit la dette consolidée de la commune de près de 1 millions d’€uros. Lorsque nous avons été élus en 2008, nous avions dû faire, dans l’urgence, un emprunt de 300 000 € afin de payer les salaires et faire face aux échéances. Cette ligne de trésorerie a été remboursée en 2010. Nous avons restauré la trésorerie utile au bon fonctionnement des services.

Le Conseil Municipal espère que vous trouverez dans cette lettre et ses annexes les réponses à vos nombreuses questions.

Bien sincèrement.

Le Maire et le Conseil Municipal, réuni en séance le 9 septembre 2013.


Code électoral Article L52-1
Modifié par LOI n°2011-412 du 14 avril 2011 - art. 6

Pendant les six mois précédant le premier jour du mois d'une élection et jusqu'à la date du tour de scrutin où celle-ci est acquise, l'utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse ou par tout moyen de communication audiovisuelle est interdite.

A compter du premier jour du sixième mois précédant le mois au cours duquel il doit être procédé à des élections générales, aucune campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d'une collectivité ne peut être organisée sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin. Sans préjudice des dispositions du présent chapitre, cette interdiction ne s'applique pas à la présentation, par un candidat ou pour son compte, dans le cadre de l'organisation de sa campagne, du bilan de la gestion des mandats qu'il détient ou qu'il a détenus. Les dépenses afférentes sont soumises aux dispositions relatives au financement et au plafonnement des dépenses électorales contenues au chapitre V bis du présent titre.


A lire sur ce blog, à propos de la nouvelle salle de Sauveterre :