Cher Claude,

Je suis un peu ému de faire aujourd’hui votre éloge. Vous êtes sans doute la personne que je connais à Sauveterre depuis le plus longtemps ! Je me souviens des attentes interminables dans votre salle d’attente, rue des 3 bourdons, avec Papa, premiers contacts olfactifs avec les parfums et effluves de votre laboratoire, et des discussions qui suivaient, toute aussi interminables, où vous parliez de vin , d’analyse, de politique locale et de politique nationale, prêts l’un et l’autre à refaire le monde !

Mon frère et moi avions passé quelques heures avec vous, dans le laboratoire, pour apprendre à mesurer les « Ph ». Papa avait investi, sur votre conseil, pour acheter les pipettes de dosage, pensant ainsi faire quelques économies en transformant ses fils en laborantins.

Les pipettes ont finalement plus servi à mesurer le taux de poussières qui déclenche le ménage de printemps, qu’à mesurer véritablement le Ph … Mais mon frère et moi nous souvenons des cours de chimie de Claude Gauthier que, depuis, nous appelions entre nous « professeur » ! Nous ne vous connaissons qu’avec une blouse blanche.

Nous nous sommes retrouvés quelques années plus tard, ayant succédé à Papa, pour travailler ensemble. Et voilà qu’aujourd’hui c’est l’élève qui décore le maître !

Cher Claude,

Après des études secondaires au Lycée de La Réole et l’obtention de votre bac au Lycée Montaigne, vous poursuivez vos études supérieures en génie chimique et obtenez le DNOE à l’institut œnologique de Bordeaux.

En 1965 vous créez avec votre épouse Eliane le laboratoire œnologie Gauthier à Sauveterre.

En 1969 vous devenez trésorier de l’Association des Laboratoires œnologiques de Gironde.

En 1971 vous devenez trésorier du Syndicat d’Initiative de Sauveterre et vous créez la fête des vins avec Maître LAVEIX et Monsieur TEYSSIER.

En 1985, vous devenez trésorier de l’Association des Laboratoires privés d’Aquitaine.

De 1989 à 1995 vous êtes Conseiller Municipal de Sauveterre-de-Guyenne.

En 1990 le laboratoire devient la SARL Œnologie Gauthier.

En 1995 vous organisez le 1er concours qualité et élégance des vins du Sauveterrois, comme un moyen de pédagogie vis-à-vis des viticulteurs pour les convaincre au delà de la qualité du contenu, à s’intéresser aussi à la qualité du contenant : flacon, habillage, design …

En 1996 vous devenez Président de l’Association des Commerçants et Artisans de la Bastide.

En 2000 vous passez un cap dans le développement de la SARL Œnologie Gauthier et accompagnez avec Eliane, le retour au Pays de votre fils Christophe.

Cette même année vous êtes l’instigateur, avec Rémi Villeneuve, et Serge ITHIER (Président des Jeunes Agriculteurs) de la FOIRE AUX MATERIELS d’OCCASIONS.

En 2005 pour devenez Président du GVI : Groupement des Viticulteurs Indépendants. Une association de mise en commun de matériel de filtration et de mise en bouteille « 4 opérations ».

Cette année là, vous devenez trésorier de la fédération française des laboratoires œnologiques indépendants. En 2017, vous lancez avec votre fils Christophe les travaux d’extension de la SARL Œnologie Gauthier qui nous rassemblent aujourd’hui.

Cher Claude,

Si j’ai pris la parole aujourd’hui, c’est pour vous dire toute l’admiration que nous avons pour vous, pour ces engagements nombreux avec Eliane votre épouse et Christophe votre fils, notamment au service de l’agriculture et de la ruralité.

Des engagements dans tous les domaines qui intéressent la vie locale et nationale, que vous portez avec fierté, à chaque fois que vous le pouvez, notamment lorsque vous revêtez la robe de COMPAGNON du BORDEAUX !

Cher Amis,

Que d’activités diverses et éclectiques dans la vie de Claude Gauthier. Mais derrière cette diversité, un ensemble d’actions qui ont donné un sens à sa vie.

Comme l’écrivait Edgar MORIN dans « Le dialogue sur la nature humaine » (2000) : « Le trésor de la vie et de l'humanité est la diversité ».

Cher Claude,

Notre admiration, est aussi celle du Ministre de l’Agriculture, qui a décidé, il y a 5 ans déjà, de vous nommer Chevalier dans l’ordre national du Mérite Agricole.

Vous souhaitiez que cette médaille vous soit remise à l’ occasion d’un évènement !
%

Avec l’inauguration de vos nouveaux locaux, l’évènement était tout trouvé !

Alors permettez-moi, cher Claude, de vous remettre aujourd’hui, au nom de Stéphane TRAVERT, Ministre de l’Agriculture, la médaille de Chevalier dans l’ordre du Mérite Agricole. Permettez-moi d’associer à cette décoration Eliane, votre épouse.

Merite_Agricole_claude_Gauthier_01.jpg