Adieux à Simone Barbe

Ce matin nous étions au cimetière de Sauveterre-de-Guyenne pour faire nos adieux à Simone Barbe. La défunte avait choisi une sépulture simple avec sa famille et ses amis. Elle souhaitait que soit chanté l’Ave Maria de Schubert, ce qui fut fait, de la plus belle manière.

J’avais énormément d’estime pour Simone Barbe. Une femme élégante au caractère bien trempé. Elle m’avait énormément appris sur l’histoire de notre commune pendant la seconde guerre mondiale. Il y a quelques années, après le départ de son frère Marc Bry, elle avait surmonté ses peurs pour écrire un petit opuscule sur les évènements de Pénic, dans la nuit du 10 au 11 juillet 1944, dont elle fut un témoin. Ce n’est pas facile d’écrire ainsi l’histoire quand on l’a vécu de si près…

Ce petit opuscule « J’avais 17 ans » se termine ainsi : « Dans ma tête cela défile souvent et je n’oublierai jamais ».

En savoir plus sur ce blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.