Fables, nouvelles, histoires naturelles ou technologiques

Le syndrome du pangolin !

Plus de 100 parlementairesviennent de signer une tribune intitulée « Le syndrome du Pangolin !» rédigée par Eddie Puyjalon et Yves d’Amécourt respectivement élus président et porte-parole du Mouvement de la Ruralité (LMR) en réaction à celle des des 62 parlementaires, conduite par Loïc Dombreval et qui appelle à « mettre un terme aux chasses traditionnelles».

__

“Depuis quelques mois l’agriculture, la forêt et la chasse sont victimes d’attaques de la part de certains médias et de certains élus.

Hier, le député LREM Loic Dombreval a publié une tribune avec 62 parlementaires pour demander “la fin des chasses traditionnelles”. Rien que ça !

En pleine crise du coronavirus, l’abandon des chasses traditionnelles serait, selon les signataires, devenu “urgent”, au nom de “la … Lire la suite

L’huile de palme sans déforestation, ça existe !

palmier_a_huile.jpg

Depuis plusieurs années, l’huile de palme, utilisée principalement dans l’alimentation, est montrée du doigt par les défenseurs de l’environnement qui la considèrent comme l’une des plus grandes menaces pour la biodiversité tropicale, en raison de la déforestation qu’elle entraîne, notamment en Asie du Sud-Est.

En effet, si les plantations de palmiers à huile sont responsables de moins de 0,5 % de la déforestation mondiale, ce chiffre peut monter à 50 % dans certaines zones. La situation est particulièrement problématique en Indonésie et en Malaisie, les deux premiers producteurs mondiaux qui accueillent respectivement 60 % et 32 % des 18,7 millions d’hectares de plantations industrielles de palmiers à huile. Cette monoculture a ainsi été responsable de 50 % de la déforestation Lire la suite

Réclamation contre la captivité de Madame, la Duchesse de Berry, détenue à Blaye

duchesse_de_berry.jpgC’est en chinant, à temps perdus, dans un catalogue de bouquins anciens que j’ai trouvé cette plaquette -très rare- demandant la libération de la Duchesse de Berry, l’oiseau rebelle des Bourbons, détenue à Blaye du 15 novembre 1832 au 8 juin 1833, à la suite de son extravagante équipée vendéenne, au motif qu’aucune loi ne peut s’appliquer à son cas.

Les signataires faisaient partie, à l’époque de la révolution de juillet 1830, de la cour de cassation, de la cour Royale de Paris, du tribunal civil de la Seine et des tribunaux de ressort : Clausel de Coussergues, le Comte de Sèze, Marc de Villiers, Pardessus, Alexis de Tocqueville, Gustave de Beaumont, Alphonse Bergasse, Coquebert de Montbret … et … Lire la suite

La solution à nos problèmes est parfois dans l’écurie du voisin !

chevaux.jpg

À sa mort, un fermier laissa en héritage dix-sept (17) chevaux à ses trois fils.Dans son testament, le père avait ainsi établi le partage de l’héritage :

  • Mon fils ainé recevra la moitié (1/2) de tous les chevaux.
  • Mon second fils recevra le tiers (1/3) de tous les chevaux
  • Mon plus jeune fils recevra le neuvième (1/9) de tous les chevaux

Or il était tout à fait impossible de diviser 17 chevaux par deux, par trois et par neuf.

A un moment donné, ils décidèrent de faire appel à un fermier voisin, dont ils appréciaient l’intelligence, dans l’espoir qu’il puisse trouver une solution à leur différend.

Le fermier prit donc le testament et l’examina avec grand soin.

Après quoi, il … Lire la suite

“Mort du Vicomte de Ponton d’Amécourt” (Avril 1888 – Bulletin de l’Association de Saint-Louis des Maronites)

Gustave_de_Ponton_d_Amecourt_02.jpg“L’année 1888 a commencé tristement pour l’Association des Saint-Louis des Maronites. Notre éminent confrère, notre pieux et si dévoué secrétaire général, le vicomte de Ponton d’Amécourt nous a été enlevé le 20 janvier sans que rien pût faire redouter ce fatal évènement. Nous savions tous que notre ami était souffrant depuis plusieurs mois, il venait rarement à Paris et prétextait un besoin de repos absolu pour quitter le moins possible a propriété de TRILPORT, mais quand nous le revoyions parfois à nos réunions de la rue de Fürstenberg, nous étions presque tentés de douter de ses souffrances, tant il s’efforçait de se montrer tel que nous l’avions toujours connu, causeur charmant, gai, spirituel, gracieux pour tous et plein de zèle … Lire la suite

Helicopter : “The vision of Viscount d’Amécourt” (1861-1863)

Gustave_de_Ponton_d_Amecourt_03__2.jpg

“The spread through the air the domination man exercices on the continents and on the sea, to soar as an eagle, to climb vertically like a lark, to skrap the earth like a swallow, and to devour space like a bullet at 400 meters a second.”

L_helicoptere_a_ressort_01.jpg
(photo Nadar)

L_helicoptere_a_ressort_02.jpg
(photo Nadar)

Some more information

Invictus (William Henley – 1875)

Dans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
Pour mon âme invincible et fière,

Dans de cruelles circonstances,
Je n’ai ni gémi ni pleuré,
Meurtri par cette existence,
Je suis debout bien que blessé,

En ce lieu de colère et de pleurs,
Se profile l’ombre de la mort,
Et je ne sais ce que me réserve le sort,
Mais je suis et je resterai sans peur,

Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

Texte original

Out of the night that covers me,
Black as the pit from pole to pole,
I … Lire la suite

La vieille dame et l’écolo bobo

A la caisse d’un supermarché, une vieille dame choisit un sac en plastique pour ranger ses achats. Un écolo bobo lui reproche de ne pas se mettre à l’écologie et lui dit:

” Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources ! “

La vieille femme s’excuse auprès de l’écolo bobo et explique : “Je suis désolée, il n’y avait pas de mouvement écologiste de mon temps.”

Alors qu’elle quitte la caisse,   la mine déconfite, l’écolo bobo ajoute : “Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à nos dépens. C’est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection … Lire la suite

“Cette pestilence des pestilences, le nationalisme, a empoisonné la fleur de notre culture européenne” Stefan Zweig

derriere_le_bonheur_apparent.jpg

Une dédicace spéciale que j’adresse au peuple d’Autriche, après un week-end électoral mouvementé, qui nous démontre, une fois n’est pas coutume, que le “suffrage universel” est capable de produire le meilleur, comme le pire… Que derrière l’image construite d’un bonheur … peut se cacher la plus odieuse, la plus fâcheuse, l’ultime horreur.

L’odieux se cache toujours derrière l’insouciance d’un sourire.

« Né en 1881 dans un grand et puissant empire , il m’a fallu le quitter comme un criminel. Mon œuvre littéraire, dans sa langue originale, a été réduite en cendres. Étranger partout, l’Europe est perdue pour moi… J’ai été le témoin de la plus effroyable défaite de la raison . Cette pestilence des pestilences, le nationalisme, a … Lire la suite

“La petite espérance” – Charles Péguy

Charles-Peguy.png

“Ce qui m’étonne, dit Dieu, c’est l’espérance. Et je n’en reviens pas. Cette petite espérance qui n’a l’air de rien du tout. Cette petite fille espérance.”

Charles Péguy, Le Porche du mystère de la deuxième vertu, 1912

Ce qui m’étonne, dit Dieu, c’est l’espérance.
Et je n’en reviens pas.
Cette petite espérance qui n’a l’air de rien du tout.
Cette petite fille espérance.
Immortelle.

Car mes trois vertus, dit Dieu.
Les trois vertus mes créatures.
Mes filles mes enfants.
Sont elles-mêmes comme mes autres créatures.
De la race des hommes.

La Foi est une Épouse fidèle.

La Charité est une Mère.
Une mère ardente, pleine de cœur.
Ou une sœur aînée qui est comme une mère.

L’Espérance est une petite … Lire la suite

Soirée Palombe à Bellefond le samedi 27 février 2016.

palombes-en-sous-bois-44.jpg

  • 14 h 30 : Visite de la palombière du Sabatey (accueil par les paloumayres, Marcel Alonso et Jean-Louis Gambini) ; visite des dolmens du Sabatey (commentaires de Jacques Gaye).
  • 15 h 30 : Rassemblement des confréries dans la salle des fêtes
  • 16 h 00 : Dans l’église Saint-Eutrope, bénédiction des palombes par M. l’abbé Édouard de Mentque
  • 16 h 45 : Lâcher de deux palombes baguées, devant les vestiges du prieuré (avec vue sur la vallée de l’Engranne)
  • 17 h 00 : Forum des paloumayres de l’Entre-Deux-Mers (dans la salle des fêtes)

Bilan de la saison 2015 (migration et chasse), par Daniel Testet
Hivernage de la palombe, par Jean-Pierre Bugeade
Suivi des populations de palombes (bagues, balises Argos), par Jean-Pierre … Lire la suite

Chasseur d’images

DSC_0915.JPG

Week-end de la Toussaint 2015 – l’été indien – pause dans la campagne des élections Régionales – 1ère sortie avec mon objectif SIGMA DG 150-500

DSC_0912.JPG

Un sanglier débuche où broutait un chevreuil …

DSC_0913.JPG

… coursé par une petite chienne nommé “comtesse” que la taille du cochon n’impressionne pas plus que ça !

DSC_0960.JPG

Les génisses “limousines” intriguées par mon objectif se rapprochent groupées au petit trot …

DSC_0985.JPG

Le chevreuil est si léger qu’on a l’impression que s’il avait des ailes …

DSC_0986.JPG

… il s’envolerait !

DSC_0987.JPG

Magie de la création …

DSC_0990.JPG

Communion de la nature …

DSC_0991.JPG

DSC_1007.JPG

Le faisant tourne devant moi comme pour mieux prendre la lumière du soleil rougissant de fin d’après-midi… Sans doute a-t-il remarqué que mon appareil photo n’est … Lire la suite

La filière forêt-bois au cœur de la transition énergétique

pavillon-france-expo-universelle-2015.jpg

Le Pavillon de la France à l’Exposition universelle de Milan, construit en bois français a permis de stocker 1 200 tonnes de carbone, c’est l’équivalent du trajet de 11 200 visiteurs qui viendraient à Milan en avion ! La filière forêt bois française est au cœur de la transition énergétique encadrée par la loi votée le 22 juillet 2015.

press-visit-of-the-french-a0a9-diaporama.jpg

Les explications de Cyril Le Picard et Luc Charmasson, respectivement présidents de France Bois Forêt et France Bois Industries Entreprises.

Le cheval dans la pierre

800px-Fontaine_de_Trevi_ocean.jpg

Un jour de 1760 sur la piazzetta dei Crociferi, là où trois artères de Rome se rejoignent, un sculpteur est à l’œuvre. Il s’appelle Niccolo Pannini.

Avec son burin et son marteau il tape tour à tour avec patience sur deux blocs de marbre blanc, sous le regard de Neptune, le dieu de l’Océan, sculpté un peu plus tôt pat Pietro Bracci, entouré de l’abondance et de la salubrité, sculptés par Filippo della Valle…

Niccolo sculpte deux chevaux. Ils symboliseront la mer. L’un sera paisible et calme comme une mer d’huile, l’autre agité comme une mer démontée…

Quand la sculpture sera terminée, ils tireront le char d’Océan précédés par des tritons. L’ensemble prendra place sous un arc de triomphe adossé … Lire la suite

Le billet de 500 € et la pièce jaune.

500euros.jpg

Un jour, ou une nuit, arrive à la porte du paradis un gros billet de 500 € … plutôt fier de lui ! Il est propre, pas tellement usé. Pour cause, au cours de sa courte carrière il est allé de mallette de banquier, en mallette de banquier… Il lui est arrivé de croisé quelques trafiquants, mais il n’est jamais resté chez eux bien longtemps… Le plus souvent il voyageait en liasse, la classe affaire en quelques sortes ! Alors, une fois au ciel , après un malheureux accident -il a failli brûler- pour lui c’est évident, ce sera le paradis !

Il passe la porte et arrive dans l’antichambre de Saint-Pierre. Là, il observe, écoute et réfléchit.

On l’appelle … Lire la suite

Ne me dites pas que vous ne saviez pas !

char_romain.jpgLe 1er concepteur de train eu l’idée de poser un charriot sur des rails, ce fut le 1er wagon. Pour déterminer l’espace entre les rails, il mesura l’espace entre les roues du charriot. C’est ainsi que la largeur des rails fut normée à 4 pieds et 8,5 pouces. Cette distance devint la norme, afin qu’aucun wagon ne déraille… La question est donc: “Pourquoi les roues du charriot étaient-elles espacées de 4 pieds et 8,5 pouces (1435 mm) ?”.

C’est ainsi que l’on passe de l’histoire du rail à l’histoire du charriot… Le charriot descendait de la charette, qui elle même rescendait du lointain “char romain”. Le char romain était tiré par deux chevaux (une 2 CV en quelques sortes). L’espacement … Lire la suite

La bourriche d’huître et la boîte de camembert sont menacés !

bourriche.png“Veut-on du camembert dans des boîtes en plastique ?” C’est le cri d’angoisse du Conseil national du peuplier devant la diminution des peupleraies. Cagettes de fraises, bourriches d’huîtres, boîtes de fromages, claies d’horticulteurs : tous ces emballages emblématiques des marchés de France sont menacées de pénurie. Car la France ne plante plus assez de peupliers dont ces caisses sont issues.

bourriche_2.jpgAujourd’hui, la France compte 230.000 hectares cultivés pour une production de 1,5 million de m3 générant 250 millions de chiffres d’affaire pour 6000 emplois directs et indirects. C’est la deuxième essence exploitée derrière le chêne. Notre pays est le premier producteur européen et le deuxième au monde, loin derrière la Chine et ses 8 millions d’hectares.

Lire la suite

Lire … Lire la suite