Alain Bashung est parti dans ses rêves…

Dans les années 80 j’étais Disck Jockey avec mon ami Yves Touchard, notre sono s’appelait Yvess & co. Alain Bashung était de ces artistes qu’on ne programme ni en début, ni en fin de soirée… Il faisait partie des pépites que l’on garde pour les moments précieux. Ces moments précieux sont constitués de quelques minutes.

Les quelques minutes d’une soirée où après que l’ambiance soit montée tranquillement au fil des morceaux choisis, les quelques minutes d’exception qui viennent après que l’on a mis sur les platines les tubes du moment, faisant monter encore l’intensité de la fête…

Pour couronné de succès ces quelques minutes, le DJ est à la recherche de quelques pépites qui font revenir sur la piste les plus fatigués, qui font rester ceux qui se sont donnés à fond pour faire monter l’ambiance, quelques pépites qui séduisent à la fois les amateurs de musiques commerciales et les amateurs de musiques d’auteur, quelques pépites qui mettent d’accord les garçons et les filles, quelques pépites, enfin, qui réconcilient les amateurs de musique facile et les amateurs de musiques chiadées… Une musique qui a du sens !

Alain Bashung faisait partie de ses artistes producteurs de pépites. Gaby, Vertiges de l’amour, … sont de ces pépites qui m’ont fait passer de précieux moments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.