Comité départemental du 15 décembre : sous le signe de l’union et de l’ouverture !

A la suite d’un débat nourri, voici les investitures qui ont été adoptées pour notre secteur, lors du comité départemental du Samedi 15 décembre que présidait Alain Juppé. Un accord départemental ayant été conclu avec le MoDem, les candidats investits samedi pourront se prévaloir pendant leur campagne électorale, du soutien de l’UMP et du MoDem.

Cantonales :

  • Canton de Langon : Isabelle ROY (Formatrice – UMP – Toulennes)
  • Canton de Targon : Michel BRUN (Viticulteur – UMP – Maire de Lugasson – Président de l’ODT de Targon – Président du RPI de Frontenac).
  • Canton de Créon : Patricia BOUCHEZ (Infirmière – Divers Droite – conseillère municipale à FARGUES ST HILAIRE et Conseillère Communautaire)
  • Canton de Castillon-la-Bataille : Jacques BREILLAT (Professeur – DLR – Castillon-la-Bataille)


de gauche à droite : Isabelle Roy, Michel Brun, Patricia Bouchez

Quelques évolutions dans les investitures par rapport aux réunions précédentes :

  • Canton de La Réole : Joël TROUILLOT (Pharmacien – UMP) sera notre candidat, suite à la défection du centriste François Merveilleau.
  • Canton de Podensac : dans le cadre de l’accord départemental entre le MoDem et l’UMP, c’est finalement Philippe MEYNARD (MoDem- Maire de Barsac) qui a l’investiture de l’UMP, en lieu et place de Gilles Filliatre (Divers Droite – Maire de Preignac).
  • Canton de Pellegrue : Guy Riffaud, le Conseiller Général sortant, a l’issue de 20 années de mandat, a apporté son soutien à la candidature de José BLUTEAU (Artisan – Divers Droite – Maire de Pellegrue, Président de la Communauté de Commune de Pellegrue)

Municipales, les têtes de liste dans les villes de + de 3500 hab :

  • LANGON : M Alain POURRAT (Médecin – Divers Droite)
  • LA REOLE : pourparlers en cours sous la responsabilité de Joël Trouillot (pharmacien – UMP) responsable cantonal.
  • CREON : pourparlers en cours

Tous les candidats investis samedi pourront se prévaloir pendant leur campagne électorale, du soutien de l’UMP et du MoDem.

a lire aussi sur ce blog l’article « comité de circonscription« 

42 commentaires sur “Comité départemental du 15 décembre : sous le signe de l’union et de l’ouverture !”

  1. Olivier de Sauveterre

    Bonsoir a tous ; apres la publication des investitures decidees par le comite departemental le 15 decembre 2007 sur notre secteur ; un canton ( celui de podensac pour ne pas le citer ) me parait tres interressant . Surtout apres l’article que tu as intitule " Un caillou dans la chaussure ? " . Je suis un peu comme Julie de Sauveterre , j’aimerai savoir ce que tu va faire ? Beaucoup de conseillers generaux sont venus te soutenir lors de ton election je pense qu’il est bon maintenant de renvoyer l’ascenseur ! Iras tu soutenir Philippe Meynard ? Merci de ta reponse . PS : Ne pas oublier que le canton de podensac est dans la 9ieme circonscription .

  2. olivier, j’y compte bien à ce yves damecourt va aller soutenir philippe meynard. En tout cas ces deux-là s’ils sont intelligents doivent travailler ensemble pour l’avenir. je vais envoyer un mail au maire de barsac via le site internet de sa mairie.

  3. Meynard "le candidat libre" comme il se présente, a obtenu l’investiture de l’UMP qu’il rêvait depuis deux mois. Normal, à la communauté de communes il a soutenu la gestion calamiteuse de Dubourg! Les masques tombent mais il va falloir qu’il rende des comptes devant les électeurs du canton sur la façon dont il a dépensé les deniers de la CdC!

  4. Cher Olivier, comme je l’ai répondu à Julie dans un autre message, j’imagine que Philippe Meynard et moi nous allons nous rencontrer pour en parler. Ma porte est ouverte, mon numéro de téléphone est dans l’annuaire et nous avons des amis communs. Dans ton message, tu fais allusion aux Conseillers Généraux qui sont venus me soutenir pendant ma campagne de 2004. Si ma mémoire est bonne il y avait : Francis Naboulet, Philippe Dubourg, Gérard César et Guy Riffaud. A qui souhaites tu que je renvoie l’ascenseur ?

  5. bon c’est bien on sait maintenant qui va défendre les couleurs de la droite! mais je vois que pour Créon, y’a pas encore de choix? remarquez je comprends car doit pas y’avoir foule pour aller se prendre une branlée contre darmian! …qui d’ailleurs est un bon maire?!

  6. Mon cher Yves,
    Je ne comprends plus rien à la politique sur la 9° car vous m’avez dit le plus grand mal de Meynard qui avait fait gagner Martine Faure et maintenant vous le soutenez via l’Ump. Il faudra un jour que vous expliquiez ces changements de cap!

  7. Mon cher Albert, pas facile en effet, d’accepter un choix qui n’est pas le sien. C’est un problème de chaque jour, que ce soit dans une association, en famille, au boulot, dans un syndicat, ou dans un parti politique. C’est le propre de la vie de groupe ! On défend une position et il arrive parfois que le groupe dans lequel vous évoluez ne suive pas votre avis et choisisse une autre voie. A titre personnel j’ai défendu la candidature de Philippe Dubourg, puis celle de Gilles Filliatre. Puis le comité départemental de l’UMP en a débattu et a fait un autre choix, pour s’inscrire dans une négocation départementale avec le MoDem. Nous en sommes là. Vous savez Albert, j’aime bien l’image du « cap », dont vous parlez. Quand on est en mer sur un bateau et que le commandant change de cap, c’est tout le monde qui change de cap…Ou alors il faut sauter à l’eau. Pour l’instant, je suis sur le pont, et j’observe la manoeuvre avec les autres marins… Comme le dit souvent mon Père qui a fait son service militaire dans la marine : « sur un bateau, il n’y a qu’un commandant ».

  8. En effet, je vous rejoins tout à fait.
    Prenons exemple sur Philippe Meynard qui n’a pas dévié de son cap.
    Je me souviens quand on lui disait qu’il était "mort" politiquement après avoir choisi de ne pas se prononcer sur l’un ou l’autre au second tour des législatives. Je me souviens qu’il avait posé 10 questions aux candidats restants pour aider les electeurs à faire leur choix. Je me souviens que seule Martine Faure avait répondu.
    Il s’est déclaré en candidat libre aux cantonales il y a déjà 1 mois. L’ump et le modem ont choisi de le soutenir. C’est leur choix. Dont acte.

  9. Ron, tout cela c’est du Roman. Vous savez comme moi que Philippe Meynard est le responsable des investitures au MoDem. Dans ces conditions il est facile de s’affranchir du choix de son propre parti ! Cochonou, pour ce qui est de l’opportunisme, nous en reparlerons… Ne jugez pas trop hâtivement. En tout cas merci de participer à la vie de ce blog.

  10. Convictions et trahison...

    suite au comité départemental du 15 décembre,
    un changement de taille est intervenu au sein du canton de Podensac.

    En effet l’UMP bordelaise, contre le choix des militants du canton a décidé de soutenir et non d’investir monsieur MEYNARD en lieu et place du très respectable Gilles FILLIATRE.

    Alain JUPPE a même fait l’injure aux militants du canton, de dire "qu’il ne sacrifierait tout de même pas Bordeaux pour Podensac" (sic)…
    les militants apprécieront.

    Devant tant de mépris des instances bordelaises et l’absence du candidat désigné par les militants et dirigeants du canton, je considère comme beaucoup de militants, pouvoir m’affranchir de la consigne de vote des instances bordelaises et refuse de voter pour MEYNARD qui ne représente pas du tout mes convictions politiques.

    Aussi, j’espère de tout coeur que Gilles FILLIATRE présentera tout de même sa candidature en divers droite et suis sûr qu’il recevra les votes des militants de l’UMP refusant ainsi que certains bobos bordelais sacrifient leur canton pour sauver les meubles dorés de Bordeaux.

  11. LE FAIT DU PRINCE

    Voilà deux jours que je suis les commentaires sur le comité départemental au sujet des investitures.

    Quel dommage que l’héritier pressenti ne vous ait pas rendu compte de cette triste matinée du 15 décembre.Peut être était il trop occupé a réparer les micros de la salle ou peut être était il obligé de ne donner que l’information imposée par le prince.

    La vérité la voilà

    Aprés avoir traité les problèmes de Bordeaux et de la cub,les responsables de bordeaux ont donné la liste des investitures aux cantonales A l’annonce de Philippe Meynard un délégué
    de la neuvième circonscription a demandé au comité de suivre le choix des militants qui s’était porté sur Gilles Filliatre. Devant le succés de cette requette auprés des délégués, le prince se mit en colère en essayant de justifier des échanges de boutiquiers à l’insu de tout le monde ( pratiques d’un autre temps )

    Pour faire passer la candidature de Philippe Meynard , la présidente a demandé un vote pour l‘ensemble des candidats mais là encore problême, un délégué d’une autre circonscription que la neuvième a demandé «  pour Podensac que fait on ? » et la présidente de répondre nous nous donnons huit jours pour régler le problême.

    Une fois le vote obtenu, la présidente ne se rappelle plus de la promesse faite.

    En conclusion :

    En guise de soutien de l’ump, Philippe Meynard se retrouve avec le soutien du prince et de ces adjoints .

    TRISTE MATINEE POUR LA DEMOCRATIE

    Monsieur de RASTIGNAC

  12. Chers amis, le but de la publication de cet article sur mon blog n’était pas de faire état des débats qui ont eu lieu lors du Comité de Cironscription, ou lors du Comité Départemental, ni même de faire état de ce que je pense et de ce que j’ai soutenu lors de ces comités et de ce que je soutiens. L’objectif de cet article était de rendre compte des décisions prises. Les paroles écrites par d’autres engagent leurs auteurs. Ce qui m’engage moi, c’est ce que j’ai écris, tout ce que j’ai écris, rien que ce que j’ai écris. Même si un journal quotidien a choisi d’en publier une partie, tronquée, pour en changer le sens. Enfin, je trouve dommage que vous ne signiez pas vos commentaires. Chacun a le droit de penser ce qu’il veut et d’exprimer ce qu’il pense. C’est justement le but de ce blog. C’est tellement plus agréable de savoir à qui on parle et à qui on écrit, surtout lorsqu’il s’agit d’amis.

  13. Anne Martin -Fugier

    Cher ami, en ces temps troublés qui agitent notre société je me permets ces quelques réflexions, qui je l’espère vous interrogerons aussi:
    L’unité de base de la société républicaine est le suffrage universel
    Si on devait comparer ce principe de base à une construction physique ancestrale, on pourait prendre pour exemple la pyramide:
    En effet, ce monument d’art , composé de nombeux éléments se terminant par un sommet aménagé en temple, dont tous admirent la majesté n’exsite et ne tient que grace à une base solide , bien ancrée dans son sol.
    Cette base a eu le temps de s’instaler de se connaitre , a appris à se comprendre (ça n’est pas la tour de babel° et elle est suffsamment solide pour avoir résisté à de nombreuses tribulations voire séismes.
    Sans elle, le temple n’existe plus, il prend le sable, ou, plutôt, le sable l’emporte
    Cher ami, n’oubliez jamais que le plus important est d’être l’invité de l’autre. L’hospitatilté c’est avant tout savoir recevoir ce que les autres (amis, militants de base) vous apportent.
    ne croyez pas que vous pouvez exister pleinement sans eux
    Anne Martin -Fugier

  14. Chère amie, Je partage complètement votre vision de choses. Croyez le bien. Je milite depuis longtemps pour que la consultation des militants soit le socle de nos processus d’investiture. C’est le sens de mon engagement. Je me suis exprimé a plusieur reprise sur le sujet, publiquement. C’est d’ailleurs comme cela que nous avons fait dans le canton de Targon, pour choisir le candidat, Michel Brun, dès le mois de septembre (voir article sur ce blog). C’est comme cela, aussi, que j’ai été investi en 2003 pour les élections cantonales de 2004, dans le canton de Sauveterre. Francis Naboulet, plutôt que de choisir son successeur, avait réuni 150 personnes du canton pour les consulter. Cette consultation c’est faite sans tenir compte des appareils.

  15. et c’est reparti… he ho, les frustrés, vous avez bientôt fini ??? vous allez lui lâcher les basques à meynard et plutôt l’aider à gagner se canton pour éviter qu’il tombe entre des mains dont vous mettrez des années à vous consoler, en regrettant.
    et puis dîtes, je suis allé un peu fouiller sur le net, et devinez sur quoi je suis tombée ??? une entente entre le RPR-UMP et le PS-PC pour empêcher ménard d’être le maire de barsac en 2001. L’ouverture avant l’heure quoi. mais de ça évidemment vous discutez plus dans vos réunions. j’attends de voir ce que notre ami michel bernard va faire à barsac puisque si j’ai bien compris il habite cette commune. il va à nouveau faire alliance de la carpe et du lapin pour tenter de battre ménard ?

  16. convictions et trahison

    merci je ne me sens pas particulièrement frustré…

    En 2001 je n’étais pas présent dans ce canton et j’ai plutot tendance à vivre dans le présent que dans le passé.

    Personnellement voter sans le candidat désigné par les militants UMP, reviendrait à se poser la question de la préférence entre se couper un bras ou une jambe…

    A retenir pour ceux qui essayeraient de récuper le soutien décidé par bordeaux à MEYNARD, les militants UMP du canton eux, n’ont pas décidé de lui apporter leur soutien.

  17. J’aime ce linge sale lavé par les soi disants vertueux de l’UMP.

    L’ombre de PASQUA et de 1981 rode. Vous allez une fois de plus faire battre un candidat voisin au profit d’un candidat de gauche plutôt que voir des places de droite attribuées hors UMP.

    L’UMP reste le seul parti aussi intolérant.

    Ne vous étonnez plus des non reports sur l’UMP en juin 2007. C’est votre intrangisance qui ous fait peur et voter à gauche.

    2008 sera une moisson pour la gauche.

    10 dépatrements de plus gérés à gauche ? 12 ?

    Marseille, Toulouse, Bordaeux gérés par la gauche.

    Continuez chrs amis de l’UMP, vous préparez votre sabordage.

  18. Réponse à Jacques C

    Changez de registre les clichés sont déjà connus: les mechants de l’UMP et les gentils du Modem.
    Croyez moi les pressions et menaces sur le candidats Gilles Filiatre sont plus graves que les quelques réactionsde militants furieux sur un blog.
    Les barbouzes ont changés de camp, ils se retrouvent aujourd’hui du côté du Modem.

  19. convictions et trahisons… voila une jolie philosophie de vie. vous n’étiez pas sur le canton de podensac en 2001 mais d’autres oui, vous dîtes que les militants n’ont pas choisi ménard à la réunion. je suis sûre que vous aurez remarqué qu’il y a d’autres cantons sur notre circonscription et il y a des municipales aussi, dont langon créon et la réole (je ne fais que lire conscieusement les informations qu’yves nous donne)
    alors je vais vous dire que c’est à cause de comportement comme le votre que je n’ai pas adhéré à l’ump, je ne suis pas adhérente non plus au parti de bayrou;
    donc on verra ce qui se passera et posez vous la question de savoir ce que feront les militants de bayrou dans les cantons où des ump sont les candidats.
    mais je suppose que vous vous en foutez. Demandez aux candidats ump ce qu’ils en pensent sur créon, la réole, langon, ou targon.

  20. réponse à néné
    de quelles menaces vous parlez ? une amie qui était à la réunion de l’ump du canton de podensac à illats m’a dit qu’elle était sortie troublée. elle a trouvé le maire de pujols très bien, et aussi la maire de portets, et d’autres maires qui ont dit qu’il fallait que ménard porte les couleurs; que y a que lui qui peut gagner.
    et si le maire de preignac a des pressions, de qui ? de dubourg qui veut absolument faire battre ménard ?
    les barbouzes, comme vous y allez… on en rit.

  21. Convictions et trahison

    Chère Sophie,

    vous me parlez de circonscription quand moi je n’évoque que le canton et je maintiens ce que j’ai dit.
    Ce que feront les candidats de Bayrou dans les cantons ou des candidats UMP seront présents? Sûrement la même chose que pour les législatives non? Et vous voudriez quer les militants UMP soutiennent celui qui a fait perdre leur candidat aux législatives????
    Revenez un peu sur terre Sophie…
    A la réunion d’Illats seuls 3 maires étaient présents mais je suppose que vous avez sûrement raison quand vous annoncez qu’il y en avait plus, puisque vous n’y étiez pas… moi oui.

    En réponse à Jacques C., ne nous faites pas le couplet de "rendez vous compte vous allez faire perdre le seul candidat de droite au profit de la gauche…" euh.. il me semble que ca n’a pas gêné le moins du monde les gens du modem de faire perdre Ph. DUBOURG lors des législatives..

    Alors à tous deux je vais vous faire une promesse…, celle d’aider Philippe MEYNARD autant qu’il a pu aider Ph. DUBOURG a conservé son siège de Député…

  22. Gilles FILLIATRE maintient sa candidature.

    Il est le seul qui incarne réellement nos idées depuis que le bureau bordelais a choisi de ne plus maintenir son investiture au prix d’une tractation pour le moins regrettable et douteuse avec Ph. MEYNARD.

    Regroupons nous tous derrière sa candidature et faisons comprendre à Philippe MEYNARD que le vote des militants de l’UMP du canton de Podensac ne s’achète pas dans un salon feutré bordelais.

  23. Bonsoir,
    Je trouve bien que ce soit P.Meynard qui parte, celà va peut-être faire un peu évoluer les choses et Yves saura soutenir ce candidat en temps voulu car l’avenir est dans l’alliance et non dans le désaccord.
    Et les partants de Sauveterre?

  24. monsieur le vicomte etait ingenieur aux municipales de 2001 viticulteur aux cantonales et maintenant aux municipales ?
    Il se presente sur une liste apolitique ou il y a quand meme une belle brochette de cartes a l ump
    bravo la communication

  25. vous m’amusez beaucoup… quand dubourg a perdu (pourtant j’ai voté pour lui), il a perdu de près de 8 000 voix, alors que ménard a fait 6 000 voix
    alors arrêtez de dire n’importe quoi. De toute façon ménard gagnera sans vous… il pique tellement de voix à gauche que c’est gillé qui a du souci a se faire. Et puis dubourg il ferait mieux de faire en sorte de garder la mairie.

  26. Nous attendons tranqillement Meynard pour lui donner la leçon qu’il mérite… lui qui a été le chien de garde du système Dubourg à la CDC. Rappelons qu’il a été à l’origine du gouffre financier qu’est devenue la garderie multiaccueil, implantée à Illats à côté du cimetière. Meynard, qui en son temps, avait soutenu le dossier avec la morgue qu’on lui connaît devra s’expliquer devant les électeurs du canton. Le mirage de communication derrière ce monsieur va trés vite se disciper. Rendez-vous sur le terrain…

  27. Bonjour à toutes et à tous et tous mes voeux en cette nouvelle année,

    Tout d’abord, félicitations à M. D’Amecourt pour la liberté et l’ouverture de son blog.

    Je ne suis ni régional de l’étape, ni "encarté" ou militant d’un quelconque parti politique.

    Je suis l’actualité politique générale via les grands médias et m’intéresse particulièrement à ces conflits locaux (qui sont assez nombreux). J’aurai besoin d’un petit éclairage. Si je ne me trompe pas, l’UMP avait décidé dans un premier temps de soutenir la candidature de M. Filliatre, puis finalement soutient M. Ménard. Quel évènement a fait basculer ce soutient. Si les informations du journal "Sud Ouest" sont exactes, le fait marquant entre ces deux décisions contraires est une rencontre entre M. Juppé et M. Bayrou. Vu de l’extérieur et en dehors de toute tendance politique, ce revirement ressemble à de basses manœuvres politiques, à des petits accords obscures entre « amis » (« ennemis » ?) n’ayant pour seul objectif que de faire réélire M. Juppé en sacrifiant un canton moins stratégique. Quid des aspirations des électeurs, des militants et des locaux pour leur propre canton? Ce genre de comportement ne fait que contribuer au désintéressement général des français envers la politique politicienne. A titre personnel, c’est exactement tout ce que je reproche aux politiques de nos jours : faire passer leurs ambitions personnelles et les stratégies d’appareils avant la satisfaction de leurs concitoyens.
    Mes informations sont-elles exactes ?
    Quelles sont les justifications données par l’UMP ?
    Pourquoi n’y a t’il pas plus de « buzz » médiatique sur le sujet ?

  28. Dans ce flot de messages forts intéressants on ne parle que de politique politicienne… De partis, de philosophie… Stop ! Ici il s’agit d’élections cantonales, de savoir qui sera le plus efficace pour régler les problèmes des gens. Il faut quelqu’un qui travaille pour que le conseil général de la Gironde s’intéresse à ce canton de Podensac où vivent quelques 20 000 habitants. Exemple : le Département doit réaliser une route de contournement pour que les habitants d’Illats et de Landiras ne souffrent plus du bruit de la route… Vous pensez que le maire de Preignac, qui soit dit en passant laisse des tas de chantiers dans sa commune, sera capable de peser sur l’Assemblée Départementale ??? Il a été incapable de construire une classe supplémentaire dans son école… Les enfants devront se contenter d’un préfabriqué. Gilles Filliatre ne se représente pas à Preignac… Et il rêve de devenir Conseiller Général !!! Etonnant non !!!
    M. Baillé, pour sa part, n’est pas très au fait de la vie de la communauté de communes. Philippe Meynard n’est en rien responsable de la construction du Multi accueil d’Illats, il a même émis certaines réserves sur la question. Par contre, il est à l’origine du passage en fiscalité mixte alors que Hervé Gillé s’y est opposé dans un premier temps avant de suivre l’ensemble du conseil communautaire. Meynard bosse au sein de sa commission pour la création d’une zone d’activités. Ne parlons pas de ses réalisations à Barsac saluées par tous même Madrelle et Martine Faure.
    Alors laissons tomber l’aveuglement et la bêtise pour aller à l’efficacité. Marie-France Théron, Daniel Dubourg, Dominique Faubet, Dominique Clavier et Elie Zauza ont eux parfaitement compris la situation et ont fait un choix en fonction des réelles capacités des gens à remplir une fonction qui n’a rien d’honorifique mais va demander une implication de tous les instants…. Comme Dominique Clavier il faut dire que « Meynard est l’homme de la situation » et arrêtons un peu ces chasses aux sorcières à la c… qui ne grandissent personne et qui renvoient à des valeurs à l’odeur assez peu ragoutante… Bonne journée à tous!

  29. Je ne suis pas d’acord avec ce dernier message.

    Le résident Narcisse SARKOZY, pardon Napoléon SARKOZY a dit qu’il fallait donner un enjeu national à ces élections.

    Eh bien , puisque la parolenous est donnée profitons en pour donner un coup d’arret à cette politique de paillettes, de palaces et de froufrous mise en place depuis mai.

    Sanctionnons tous les candidats UMP qu’ils soient compétents ou non car ils sont les suiveurs de Narcisse, pardon Napoléon.

    Voter PS, verts, modem, nouveau centre et autres.

  30. Je confirme bien que lors du vote qui a décidé de la construction du multiaccueil à Illats, Meynard et son complice d’alors, Clavier, sont venus à la rescousse de Dubourg qui était alors mis en difficulté par son opposition sur cette réalisation "fondamentale" pour la CdC. J’invite M.Rebeuillic à consulter la presse locale de l’époque et les délibérations de la CdC. De plus, le jour du conseil communautaire, j’étais présent comme spectateur dans la salle… Meynard ne peut pas dire maintenant qu’il n’a pas décidé, qu’il n’a pas voté etc… sous prétexte que ce dossier peut l’étrangler. La gestion Dubourg est aussi l’oeuvre de ceux qui l’ont soutenue…

  31. Cher Rebeuillic, encore à côté de la plaque. Pas de politique politicienne, soit, je veux bien vous l’accorder. Mais tomber dans de basses attaques fausses et infondées, là, vous y allez un peu fort. Je dirais même que vous êtes assez irrespectueux, à la limite de l’impolitesse. Mais qui êtes vous pour donner des leçons pareil ? qu’avez vous fait pour la communauté ? êtes vous élu et si oui, quelles ont été vos actions durant ces dernières années ? et si non, comment vous permettez vous de juger avec autant de mépris ? J’aime assez vos exemples à l’appui :
    – Contournement d’Illats : toutes les études préliminaires ont été faites, par conséquent, le projet suit son cours…mais comme tout projet de ce type, c’est long…
    – Centre Multi accueil d’Illats : seulement 3% de dépassement du budget initial. Trouvez moi un projet de cette ampleur dont le budget final tombe pile poil avec le prévisionnel, ça n’existe pas!
    – Plusieurs chantiers en cours à Preignac ? LESQUELS!!!!??
    Sachez par ailleurs que le successeur pressenti de Gilles Filliatre, son premier adjoint, connait extrêmement bien l’ensemble des dossiers en cours. La suite sera très bien assurée.
    – Pas de cumul des mandats de Monsieur Filliatre ? Mais n’est-ce pas une bonne chose au contraire…il pourra se concentrer à temps plein au CG.
    – Classe préfabriquée ? L’école n’est-elle pas toute récente cher monsieur ? Si vous êtes preignacais, vous êtes d’une mauvaise fois risible, sinon, je vous excuse et vous invite à visiter Preignac, ses bords de garonne, son église!!
    En cette nouvelle année, je vous adresse tous mes voeux et vous souhaite de trouver une bonne foie et des choses intéressantes à raconter à l’avenir.

  32. M. Rebeuillic,

    expliquez moi donc pourquoi l’UMP a d’abord soutenu M. Filliatre, qui selon vos dires n’est pas compétent pour ce poste, et non pas M. Ménard directement, puisque encore une fois selon vos dires c’est de toute évidence la personne idoine????
    On est donc bien, que vous le reconnaissiez ou non, dans un médiocre jeu politique.

  33. aude b, vous êtes bien la seule personne satisfaite dans le canton de la garderie multiaccueilà côté du cimetière d’ILLats… 3% de dépassements reconnus – sans compter le reste: trottoirs voisins faits en 2004 et détruits en 2007, branchement électrique, à l’assainissement etc… – c’est déjà beaucoup pour une somme totale de 1, 2 million d’euros! Voici donc une réalisatisation indispensable, qui aurait pu être réalisées à moindre coût – des communes proposaient des terrains ou des bâtiments gratuits!-, qui devient un trou financier…
    Quant au contournement des bourgs d’Illats et de Landiras pour les poids, il n’existe pas de dossier au conseil génral, simplement deux tracés sur les PLU des deux villages. Rien de plus. Raison de plus pour se battre et en parler dans les programmes électoraux. Aujourd’hui, il passe 400 camions par jour dans ces deux village. La Cdc du Pays de Podensac a décidé de développer la zone industrielle de Landiras: ce problème va donc empirer. Il faut faire quelque chose!

  34. Pardonnez moi d’être long, mais il me semble que des mises au point soient nécessaires. En avant-propos je tiens à dire que j’écris sans aucune colère en me basant sur les faits, juste les faits irréfutables et solides.

    Chère aude b. : Il ne s’agit pas d’attaque mais d’un simple constat que font nombre de Preignacais. J’ai beaucoup de respect pour Monsieur Filliatre, cela n’empêche pas la clairvoyance. Pour être élu de terrain, il faut de la pugnacité, ne rien lâcher se battre… je ne suis pas sûr que Gilles Filliatre soit animé de cette foi (sans e à la fin !! chère madame, sans e !!). Vous me demandez les chantiers laissés en plan. Pour ce que j’en connais je cite le PLU, l’aménagement du centre bourg, la réfection de la salle des fêtes, le réseau d’électrification, la gestion des employés municipaux. Pour le cumul des mandats dites moi comment un conseiller général va travailler sans siéger à la Communauté de communes qui gère des compétences majeures pour la vie quotidienne des habitants. Oui c’est vrai Preignac est magnifique, avec ses châteaux sauternais, ses bords de Garonne et de Ciron… Permettez-moi de penser qu’il pourrait être plus beau encore.
    Cher djé l’aixois : Dans un premier temps la désignation de Gilles Filliatre s’est faîte en petit comité,juste pour barrer la route à Philippe Meynard. Souvenez-vous, dans le même temps l’UMP désignait, sur la même proposition, M. Merveilleau sur le canton de La Réole, alors qu’il n’était pas au courant de cette investiture. Oui Meynard est le meilleur candidat pour le canton, regardez seulement sa capacité à mobiliser des subventions sur sa commune…Le choix des maires du canton de soutenir Meynard est dicté par sa capacité de travail et d’apporter des choses. Il ne s’agit donc pas de médiocre jeu mais d’un juste raisonnement d’efficacité. Relisez l’article dans lequel Gilles Filliatre officialise sa candidature. Son seul objectif est de figurer au deuxième tour… Juste pour faire battre Meynard !!
    M. baillet : Je ne suis pas comme vous très au fait des actions de la CDC de Podensac mais il me semble que la prise en compte des zones d’activités soit assez récente. L’implantation, et maintenant l’agrandissement des Caves de Landiras est un problème que les élus communautaires prennent en compte. Cette zone de Landiras intéresse des entreprises, il faut gérer la difficulté à la fois pour générer de la taxe professionnelle et pour que les gens vivent au mieux dans leur village. Ce sera difficile mais les élus de tous bords vont s’atteler à la tâche… Parlez-en avec votre ami Hervé Gillé.
    Pour ce qui est de voter pour le Multi accueil d’Illats, Philippe Meynard a voté avec la majorité non sans avoir soulevé certaines réserves. Lui, comme nombre d’élus, se dit favorable à ce que la CDC achète les terrains où elle va construire un équipement.

    Bonsoir à tous.

  35. L'aigle des açores

    Cher Rebeuillic,
    je rejoins un peu aude b. dans ses propos. Vous êtes quelques peu de mauvaise foi.
    Je marquerais d’ailleurs une certaine différence entre chantiers en plan et chantiers en cours. Car si on parle de chantiers en plan, on traite le maire de négligence, de "je m’enfoutisme" voir d’incompétence! Et comment alors, ayant lu l’article d’hier dans le sud ouest, ce monsieur a-t-il pu passer 24 années au service de sa commune. Je veux bien croire qu’on a déjà vu pire, mais enfin quand même, vous y allez un peu fort.
    D’ailleurs connaissant très bien les rapports "public-privé", je ne saurais vous conseiller de vous y pencher!!, il m’est facile d’imaginer des délais qui dérapent, des subventions dures à obtenir,…et ce, quelque soit la pugnacité et le travail su porteur de projet!!
    Donc, n’étant pas preignacais, mais aimant mon canton et lisant pas mal la presse, et fort de passages réguliers sur preignac, je vais adopter l’inverse de votre stratégie : parler des chantiers réalisés puisque vous parlez de bilan :
    – école maternelle entièrement neuve,
    – entrée et sortie de preignac refaites,
    – une des seules (peut être la seule), à voir le passage d’une ligne HT en souterrain (si ça c’est pas bien joué! Rappelez moi, sur Barsac, aérien ou souterrain ?),
    – église entièrement rénovée,
    – mairie entièrement rénovée,…
    je continue ou j’arrête ?
    Un vrai bilan est constitué des échecs et des réussites. ce n’est pas l’un ou l’autre. J’aime pas beaucoup votre façon de faire. Aude b est un peu sarcastique à mon goût mais vous remet en place. C’est quand même trop facile de comparer les échecs de Monsieur Filliatre avec les réussite de Monsieur Meynard. Ca prouve que Monsieur Meynard a des soutiens peu réalistes! ça promet!!

  36. Cher monsieur de Rebeuillic,

    ne vous gargarisez pas du rattachement des maires UMP du canton à la candidature de Ph. MEYNARD, ils sont tout simplement au garde à vous, le petit doigt sur la couture à obéir aux consignes de l’UMP Bordelaise.

    Leur choix n’est pas basé sur la qualité du candidat soutenu par l’UMP, juste une marque d’obéissance. D’ailleurs ont ils le choix s’il veulent pouvoir conserver leur carte?

    De toute façon cette étiquette "UMP" vu la popularité de l’action de notre président, sera au final un boulet que Ph. MEYNARD aura bien du mal à trainer et lui fera regretter ses tractations en coulisse.

  37. Avant d’affirmer le rattachement des maires dont vous parlez à un parti politique, êtes vous convaincu de dire la vérité: attention votre nez va grandir!

  38. J’ai lu sur ce blog que Mr Meynard avait en 2001 été victime d’une pseudo-alliance gauche/droite pour l’écarter de la mairie. Quelle triste conclusion … Pour avoir suivi cette élection, si Mr Meynard a eu des soucis, c’est plus pour son manque de positionnement politique à l’époque que par l’ostracisme d’une simili-conjuration à son encontre. Il est vrai qu’il apprécie assez de passer pour une victime, cela rentre dans son plan de carrière, et cela lui réussit pas mal à vrai dire. Aujourd’hui encore, il joue sur ce registre et cela risque de fonctionner. En vérité, Mr Meynard se préoccupe plus de son plan de carrière que des aspirations de ses électeurs potentiels, il s’allierait avec le diable si cela pouvait servir ses intérêts. Sa famille politique réelle est vraisemblablement le PS. C’est une forme de politique que je ne cautionne pas, en conséquence de quoi il n’aura pas mes suffrages, je resterai fidèle à mes convictions et je resterai chez moi au chaud le jour du vote si je n’ai pas d’autre alternative.

  39. Bonsoir,
    Je trouve bien que ce soit P.Meynard qui parte, celà va peut-être faire un peu évoluer les choses et Yves saura soutenir ce candidat en temps voulu car l’avenir est dans l’alliance et non dans le désaccord.
    Et les partants de Sauveterre?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *