de « I have a dream » à « Yes we can »…

Ce matin je suis fier d’être un citoyen du Monde ! Ce matin, je pense que les citoyens d’Afrique sont fiers que l’un des leurs soit devenu Président des USA. La mondialisation se confirme dans son humanité… qui seule pourra accompagner et réformer les autres mondialisations ! Ce matin je constate que je ne rêve pas… Et que le rêve de Martin Luther King , est devenu prémonitoire : « I have a dream » est devenu « Yes we can » !


Photo evening standard

Revoir et réécouter le discours de Martin Luther King, assasiné en 1968, il y a tout juste 40 ans : « I have a dream »

3 commentaires sur “de « I have a dream » à « Yes we can »…”

  1. I, I have adream. A quand la même chose en France.
    Je partage votre point de vue et je serai fier en 2012 si nous avions un candidat UMP issu des minorités sur la 9ème circonscription.
    Je fais le rêve d’une femme candidate noire mulsumane, homosexuelle et porteuse d’un handicap.plutôt qu’un candidat homme de 44 ans, propriétaire terrien, blanc,, blond aux yeux bleus, plus ou moins catho, marié et père de famille
    Cela serait si elle a les capacités politiques cela serait la preuve que notre pays change et s’ouvre aux mutations de la société?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.