Les « bastides »

Du début du XIIIème siècle au milieu du XIVème siècle naissent et s’organisent dans les pays du Sud-Ouest de la France, à des fins stratégiques et économiques, des centres de peuplement et d’échanges commerciaux, des « villes nouvelles » : les bastides. Les bastides sont le fruit d’une politique originale de colonisation de l’espace, volontariste, égalitaire et porteuse de libertés.

Pour la vallée du Dropt et ses abords, la carte ci-dessous illustre l’ampleur du programme de fondations de bastides.

Parmi ces projets, il y aura des réalisations non abouties, des échecs, mais aussi et surtout des réussites constituant aujourd’hui un patrimoine médiéval remarquable : Monpazier, Villeréal, Castillonnès, Eymet, Miramont-de-Guyenne, Monségur, Sauveterre-de-Guyenne, pour le bassin versant du Dropt proprement dit : Villefranche-du-Périgord, Beaumont-du-Périgord, Monflanquin, Pellegrue, Blasimon, Sainte-Foy-la-Grande, Lalinde, Domme, Villeneuve-sur-Lot, aux abords de la vallée du Dropt.

En savoir plus sur le site de la Vallée du Dropt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.